Quotidien future finance
              



L’impact de la fintech et de la blockchain sur les jeux et les paris en ligne, perspectives


Les jeux et paris en ligne sont deux secteurs extrêmement porteurs dont la croissance est rapide. Cette croissance a été facilitée au cours des dernières années grâce aux nombreuses innovations technologiques qui ont permis de faciliter l’accès à ces expériences de par le monde. L’essor de la fintech ainsi que la mise en lumière des cryptomonnaies et de la blockchain ont clairement joué un rôle dans l’évolution de ces industries.



Le marché des jeux et des paris en ligne en quelques chiffres

D’après les données recueillies par Statista, le marché des jeux vidéo en ligne au niveau mondial est évalué à près de 17 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour l'année 2019. Ce chiffre devrait croître pour atteindre près de 18 milliards en 2024. Pour ce qui est des jeux de casinos en ligne, les analystes estiment que ce marché pourrait atteindre les 94 milliards de dollars d’ici à 2024. La taille actuelle du marché est de près de 46 milliards de dollars américains, ce qui signifie que la taille devrait doubler au cours des prochaines années.

Cette industrie s’est fortement développée depuis le début du siècle et cela s’explique très facilement par les évolutions technologiques. En effet, comme l'indique notre infographie du paiement, nous sommes passés de l’apparition de la première carte bleue en 1967 au lancement de PayPal en 2000 pour en arriver au paiement instantané généralisé en 2019.

Les cryptomonnaies, une tendance mais pas encore la norme

Voilà quelques années maintenant que le Bitcoin est passé sous le feu des projecteurs. Néanmoins, la cryptomonnaie reste principalement connue pour ces variations de cours vertigineuses plutôt que pour ces usages au quotidien. Ceci dit, on constate que de plus en plus de citoyens détiennent des cryptomonnaies et qu’il y a une volonté de ces détenteurs de les substituer aux moyens de paiement traditionnels. Même si certains sites de jeux ou de paris en ligne acceptent les cryptomonnaies, c’est encore loin d’être la norme.

Deux ans après, force est de constater que certains inconvénients persistent et que le moyen de paiement reste marginal. Les principaux acteurs du secteur des jeux en ligne ou des paris en ligne préfèrent souvent s’en tenir au modes de paiement plus traditionnels à savoir les cartes de crédit type Visa et Mastercard et les portefeuilles électroniques. Les nombreuses réticences affichées suite à l’annonce par Facebook de sa volonté de lancer sa propre cryptomonnaie ont également donné de quoi réfléchir et les grands acteurs du secteur temporisent.

Les portefeuilles électroniques largement acceptés en 2020

Si les cryptomonnaies doivent encore se généraliser, les portefeuilles électroniques, eux, sont couramment utilisés sur les sites de jeux ou paris en ligne. PayPal reste l’un des favoris des consommateurs. L’entreprise américaine est passée de 84,3 millions de comptes actifs en 2010 à 295 millions durant le 3e trimestre 2019. Néanmoins, d’autres solutions plus récentes comme Neteller ou Skrill ont été adoptées par de grands noms tels que le casino en ligne Betway et sont devenues extrêmement populaires au fil des années. Le succès de ces portefeuilles électroniques s’explique également par les facilités proposées en matière de taux de change et de paiements transfrontaliers.

La blockchain va-t-elle changer la donne ?

On parle beaucoup de la blockchain en 2019 et de nombreux événements et conférences sont organisés sur le sujet. Il y a en effet une multitude d’applications pratiques de cette technologie. Des solutions basées sur la blockchain permettent par exemple de diminuer drastiquement les coûts des paiements transfrontaliers. C’est d'ailleurs l'un des secteurs où la valeur ajoutée de la blockchain est la plus visible à l’heure actuelle mais, dans le futur, cette technologie de réseau distribué modifiera également notre rapport à l’administration et nos moyens de preuve.

Plusieurs applications se développent également sur la blockchain, ce sont les fameuses dApps ou applications décentralisées. Si l'on s'intéresse aux dApps les plus utilisées actuellement, presque l’ensemble de celles-ci sont liées au secteur des jeux ou des paris en ligne. Signe d’une révolution à venir ? Il n’en est rien selon nous. Cette omniprésence du secteur s’explique plutôt par le fait que la blockchain n’a pas encore révélé tout son potentiel.

En effet, le grand public ne comprend pas encore les avantages de cette technologie au quotidien ce qui entraîne un désintérêt. Comme l’indiquait très justement le cabinet de conseil BCG en juin 2019, beaucoup de gens doivent encore comprendre le potentiel disruptif de la blockchain pour pouvoir en capter la valeur. Les applications potentielles sont cependant innombrables notamment dans le domaine de la relation client. L’évolution reste cependant lente et il y a fort à parier que l’impact sur les acteurs du segment des jeux et des paris en ligne reste limité dans un futur proche. Néanmoins, il est clair que ce secteur qui a su profiter des avancées technologiques pour se développer accorde la plus grande attention au potentiel de la blockchain et aux développements de la fintech en général et saura prendre la balle au bond le moment venu.


Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est une boutique ICO & STO offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a ICO & STO Boutique with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Vendredi 3 Janvier 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles