Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News
              



Les risques et la liquidité au plus haut


Lettre du 17 mai 2019 par Eric Galiègue - VALQUANT.



Quand on veut faire le point sur la situation actuelle de l’économie, des entreprises, des paramètres politiques, monétaires et financiers, quand on pèse le pour et le contre, que l’on analyse les arguments des optimistes et des pessimistes, et que l’on veut finalement prendre une décision d’investissement, on mesure toute la difficulté de l’exercice aujourd’hui. Et, finalement, on se rend compte que tout est possible. C’est une lapalissade que de le dire et pourtant, jamais on a autant eu ce sentiment que tout, absolument tout est possible demain. Le meilleur comme le pire, avec le sentiment que cela ne sera pas surprenant.

Tous les acteurs de l’économie et de la finance trouveront cela « normal », voire « prévisible » ; que le cours des actions se mette à flamber, ou qu’il chute ; que les taux souverains franchissent de nouvelles étapes de baisse en dessous de zéro, ou que tout d’un coup se mettent à fortement progresser ; que le prix du pétrole flambe et retrouve le niveau des 100$, ou qu’il rechute lourdement vers 40$ , que l’économie mondiale redémarre, ou que la tendance au ralentissement se transforme en récession : tous ces éléments sont probables, et nul ne serait surpris qu’ils se produisent. Certes, les investisseurs doivent toujours tenter de mesurer le risque, c’est d’ailleurs leur fonction première, mais il faut bien admettre qu’aujourd’hui, le niveau de risque est particulièrement élevé. C’est ce qui caractérise le mieux la situation actuelle : un niveau de risque très élevé, et en contrepartie, un niveau de liquidité lui aussi très élevé.
Finalement, depuis plus de 20 ans, et plus particulièrement depuis 3 ans, on assiste bien à une hausse tendancielle du risque et de la liquidité. Jusqu’à la situation inédite que nous vivons maintenant, où toute la planète semble dépendre des tweets de Trump. Depuis quelques semaines, Wall Street est totalement rivée aux propos du Président Trump. On imagine sans problème la satisfaction du personnage face à son pouvoir démesuré. Cette semaine, la baisse des indices européens a été stoppée net par les propos de l’administration Trump évoquant la possibilité d’un report de la taxation des voitures européennes, qui était imminente. Sur le front chinois, un tweet de Trump présente la controverse commerciale avec la chine comme une « petite querelle ». Du coup, les cours de Bourse ont remonté. Pourtant, le dernier décret signé le 15 mai par le Président Trump interdit aux exploitants américains d’infrastructure de télécommunication de s’équiper auprès d’entreprises jugées à risque pour la sécurité nationale. Cette déclaration d’état d’urgence dans le secteur des télécoms vise particulièrement Huawei. Sans compter l’aggravation des tensions avec l’Iran, qui serait l’instigateur d’attenants visant des pétroliers saoudiens près du détroit d’Ormuz. La sensibilité des cours de Wall Street aux propos de M. Trump est impressionnante. Elle est en partie liée à la surabondance des liquidités en quête de rendement financier. Elle s’explique aussi en partie par la sur médiatisation de notre époque, et par le fait que M. Trump est issu des media. L’arbre ne doit pourtant pas cacher la forêt. La remise en cause de l’équilibre entre le Chine et les USA, issue de la liberté du commerce, est particulièrement dangereuse. La croissance économique est menacée à court terme par les entraves au commerce mondial, dont les consommateurs américains sont les premiers bénéficiaires. La stabilité financière pourrait être remise en cause par la volonté de la Chine de ne plus financer le déficit public américain via l’acquisition et la détention d’un portefeuille gigantesque de bons du trésor émis par l’Oncle Sam. Trump occupe une place importante sur la cartographie des risques, mais il y en a d’autres. La situation politique et économique de l’Europe est aussi un sujet majeur de préoccupation, qui peut, du jour au lendemain, se terminer très bien (vote favorable des parlementaires à l’accord négocié avec l’Union Européenne), ou très mal (sortie sans accord, sans même paiement du « chèque » de 40 Mds€)…Nous sommes convaincus que de cette situation inédite produira une volatilité considérable des cours. Et c’est lorsqu’elle se produira que l’investisseur contrariant et responsable pourra se positionner. Pas avant.

Spec : la correction a atterri à proximité du support majeur à 5210 points ai peut permettre une stabilisation voire une reprise de la hause pour les semaines qui viennent.

Tendance sur les marchés de taux et de devises : les taux souverains ont encore baissé cette semaine. L’euro est stable.

Tendances récentes sur les matières premières : le cours du Brent s’est ressaisi à l’occasion du regain de tension entre l’Arabie Saoudite, l’Iran et les USA. Le cours du cuivre a continué à baisser.

Investisseurs : nous recommandons aux investisseurs à risque moyen ou faible de sous pondérer les actions au maximum.
Eric Galiègue
Eric Galiègue

Eric GALIEGUE
Analyste financier indépendant,

Président de VALQUANT EXPERTYSE SAS
Membre de l'ACIFTE, association agrée par l' AMF
Enregistré à l' ORIAS sous le N° 11059738

7 rue Greffulhe
75 008 PARIS
01 42 93 23 68
06 82 84 78 61
eric.galiegue@valquant.fr


www.valquant.fr




Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

----------------

Chaineum - Conseil haut de bilan & stratégie blockchain
Fondée en 2015, Chaineum est un cabinet de conseil en opérations de haut de bilan offrant une expertise de premier plan en matière d’ICOs et STOs, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
Besançon - Paris + réseau international de partenaires.

About Chaineum
Founded in 2015, Chaineum is a leading corporate finance advisory firm with a strong expertise in ICOs and STOs, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum Segment, Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

https://www.chaineum.com

Lundi 20 Mai 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News