Quotidien Fintech, Blocktech, Deeptech / Daily News
              



Lundi 27 Avril 2020

FPF, LEMONWAY et MANGOPAY soutiennent et accompagnent les plateformes de crowdlending dans la distribution des Prêts Garantis par l’Etat


Financement Participatif France (FPF), LEMONWAY et MANGOPAY accueillent très favorablement l’adoption, mardi 21 avril, par le Sénat de l’amendement n°341 au projet de loi de finances rectificative pour 2020.



Cet amendement ouvre la possibilité aux Intermédiaires en Financement Participatif (IFP) d’octroyer des Prêts Garantis par l’État (PGE) aux côtés des banques et sociétés de financement. Ces trois acteurs de l’écosystème du financement participatif accompagnent cette décision en s’engageant auprès des plateformes de prêt pour faciliter la distribution des PGE.

Dès le 17 mars et l’annonce par le Gouvernement de la mise en place d’un dispositif de soutien aux entreprises avec un prêt garanti par l’État à hauteur de 90%, FPF, LEMONWAY et MANGOPAY ont interpelé le Ministère de l’Économie et des Finances afin que les acteurs de la finance participative puissent contribuer à l’effort aux côtés des institutions financières en permettant aux plateformes – et donc aux prêteurs particuliers – d’être intégrées au dispositif. En effet, l’agilité des acteurs du crowdfunding leur permet de répondre – dans des délais rapides – aux besoins des TPE et PME qui ne peuvent être tous satisfaits par les banques.

Aucune marge sur les PGE : l’engagement de LEMONWAY et MANGOPAY pour soutenir l’économie réelle
C’est tout un secteur de la finance alternative qui participe ainsi à l’effort puisque les plateformes qui souhaitent s’engager dans la démarche ne réaliseront pas de profits sur ces prêts. Afin d’accompagner cet élan de solidarité, LEMONWAY et MANGOPAY - établissements de paiement européens dédiés aux marketplaces et partenaires de plus de 80% des entreprises de financement participatif - s’unissent dans la démarche et s’accordent à n’appliquer aucune marge sur leurs frais bancaires pour les PGE portés par leurs plateformes partenaires.

“Je salue cette décision du gouvernement qui permet aux plateformes de crowdlending de jouer un rôle clé pour répondre aux besoins de trésorerie et soutenir l’économie réelle. Nous sommes fiers d'avoir participer à un tel projet pour nos plateformes et l'écosystème français”, précise Romain Mazeries, CEO de MANGOPAY.

“Le crowdfunding a largement fait ses preuves au cours des dernières années, tout particulièrement dans les moments de crise. C’est donc tout naturellement que nous avons voulu unir nos forces pour soutenir et accompagner cette démarche d’aide au financement des nombreuses TPE-PME aujourd’hui en difficulté”, ajoute Antoine Orsini, CEO de LEMONWAY.

Assouplir le cadre réglementaire relatif aux IFP : une nécessité pour répondre à la forte demande
Le secteur espère désormais que les prêteurs particuliers suivront le mouvement pour soutenir l’économie réelle dans cette période troublée. Pour augmenter la participation et répondre à la forte demande des entreprises, la profession préconise de revoir le statut d’Intermédiaire en Financement Participatif en l’élargissant aux personnes morales, afin qu’elles aussi puissent prêter aux côtés des particuliers. De même, le seuil par prêteur aujourd’hui limité à 2.000€ par projet pourrait être relevé à 5.000€, comme c’est actuellement le cas pour les prêts sans intérêts.

“Reconnaître le crowdfunding comme canal de distribution du PGE aux côtés des banques est une belle avancée pour le secteur, qui va lui permettre de participer à l’effort national ! L’ouverture aux conseillers en investissements participatifs n’a malheureusement pas pu entrer dans le cadre. C’est pourquoi il nous semble important d’ouvrir le statut d’IFP aux personnes morales, afin de les associer aux côtés des particuliers à l’effort collectif ”, conclut Jérémie Benmoussa, président de Financement Participatif France.

À propos de LEMONWAY :
LEMONWAY propose des solutions de paiement dédiées aux places de marché, plateformes de financement participatif ainsi qu'aux corporates nécessitant des services de paiement et de collecte de fonds pour le compte de tiers dans un cadre sécurisé et réglementé (KYC, lutte anti-fraude…). LEMONWAY a obtenu la licence d'Établissement de Paiement en 2012 auprès de l’ACPR – Banque de France et bénéficie du « passeport financier » dans 30 pays. La FinTech est basée à Paris (siège social), Londres, Madrid, Milan et emploie 90 personnes de 14 nationalités différentes.
lemonway.com

À propos de MANGOPAY :
Lancée en 2013, MANGOPAY est la solution de paiement de référence pour les marketplaces, plateformes de financement participatif et Fintechs. MANGOPAY est titulaire d’une licence d’émetteur de monnaie électronique valable dans les 31 pays de l’Espace Économique Européen. Grâce à une forte croissance dès sa création, MANGOPAY compte désormais plus de 2,500 plateformes clientes réparties dans 26 pays européens, dont Kiss Kiss Bank Bank, Lendopolis, La Redoute marketplace, Rue du Commerce, Vestiaire Collective, Cultura, Vinted, Chrono 24, etc. Aujourd’hui filiale du Crédit Mutuel Arkéa, le groupe Leetchi (Leetchi.com & MANGOPAY) emploie aujourd’hui plus de 180 collaborateurs, avec plus de 18 nationalités, basés à Paris, Luxembourg, Berlin, Londres et Amsterdam.
www.mangopay.com

À propos de Financement Participatif France (FPF) :
FPF est l’association professionnelle des acteurs et de l’écosystème du crowdfunding en France. Elle regroupe 150 membres dont 70 plateformes de financement participatif. Créée en août 2012, elle a pour objectif la représentation collective, la promotion et la défense des droits et intérêts des acteurs de la finance participative pour faire progresser le financement de projets par les citoyens.
www.financeparticipative.org



Chaineum : Neo Investment Bank
Laurent Leloup : Conférencier blockchain
HealthTech.Finance : HealthTech Investment Bank

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos





Finyear - Daily News