Quotidien Fintech, Blocktech, DeFi, Blockchain
              


Lundi 26 Avril 2021

Services financiers : exploiter le potentiel de l’approche DevOps pour rester compétitifs


Par Anders Wallgren, Vice President Technology Strategy, CloudBees.



Comment les sociétés de services financiers peuvent-elles rester compétitives sur le marché actuel, dominé par les logiciels ? Il ne fait aucun doute que le secteur est de plus en plus prisé. Le durcissement des réglementations, les marchés en dents de scie, l’arrivée sur scène de nouveaux modèles disruptifs, et les exigences des consommateurs laissent tous les acteurs sur le qui-vive.

En termes de logiciels, le secteur financier a parfois du mal à suivre le rythme. La prolifération des outils, les défis liés aux systèmes informatiques historiques, les processus figés et le manque d'automatisation peuvent ralentir l'innovation et entraver les efforts visant à satisfaire aux exigences de conformité et de gouvernance, qui deviennent chaque année plus strictes. Alors que les leaders du marché savent qu'il ne suffit plus de bien exécuter son métier bancaire, les plus avisés se transforment pour devenir à leur tour des entreprises du numérique, tirant notamment profit de l’approche DevOps pour se différencier et apporter plus rapidement de la valeur aux clients.

Une transition historique est en cours, de la banque traditionnelle à un nouveau monde centré sur le numérique, caractérisé par la disponibilité des services financiers partout et à tout moment. Cette nouvelle réalité met les banques sous pression pour qu'elles repensent fondamentalement la manière dont elles fournissent et gouvernent leurs nouveaux systèmes informatiques et leurs services.

Innover grâce à DevOps

Les clients d'aujourd'hui, férus de technologie, exigent un accès immédiat aux avantages de l'innovation technologique et sont de plus en plus intolérants à l'égard des logiciels bogués, difficiles à utiliser, instables ou non sécurisés. Leurs attentes sont ainsi à l'origine d'une mentalité de « disponibilité en permanence », où les applications logicielles doivent leur permettre d'effectuer des transactions, de poser des questions ou d'obtenir des informations 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Et désormais, les clients se forgent une opinion, qu’elle soit positive ou négative, sur une entreprise à travers les aspects de son logiciel, tels que la convivialité, la qualité et les améliorations continues.

Pour répondre à la demande croissante et garder une longueur d'avance sur les concurrents, une approche DevOps et des pratiques d’intégration et de déploiement continus (CI/CD) sont de plus en plus adoptés par les entreprises. Dans le cadre du DevOps, les équipes développeurs et opérationnelles travaillent ensemble pour plus de cohérence et de meilleurs résultats. Grâce à ces pratiques, les banques peuvent renforcer leur agilité, automatiser les processus, éliminer les goulets d'étranglement et livrer des logiciels plus rapidement, avec une meilleure qualité et de manière plus sécurisée. Cela leur permet de concurrencer efficacement les banques émergentes, même avec des systèmes informatiques historiques. En conséquence, celles qui ont adopté des pratiques DevOps sont mieux à même de maintenir un avantage concurrentiel.

Automatiser pour plus de rapidité

Sans l'automatisation et les processus de déploiement continu pour fournir les correctifs, les mises à niveau des logiciels et les changements de configuration, ces améliorations seraient ralenties en pré-production. Pour que les entreprises puissent suivre le rythme de la concurrence, l'automatisation est essentielle pour fournir des mises à jour rapidement et à grande échelle afin de répondre aux demandes changeantes des consommateurs. Elle apporte également de la confiance aux équipes opérationnelles, en les rassurant sur le fait que les sorties se passent par un processus bien défini, automatisé, reproductible et sécurisé.

Grâce à l'automatisation, les entreprises peuvent optimiser les processus de livraison de logiciels, pour livrer plus rapidement et en toute sécurité. Elles seront également en mesure de connecter, d'automatiser et d'orchestrer les outils et les fonctions au sein des équipes de développement, des opérations et de services partagés.

Comprendre où en sont les banques traditionnelles

Avec l'aide de DevOps ou de l’approche de Software Delivery Management, les banques traditionnelles sont en mesure d'être plus compétitives car elles peuvent gérer l'ensemble du processus logiciel, du code au déploiement, au sein d'une seule et même plateforme. Cela leur permet de se mobiliser rapidement et de sortir des mises à jour à grande échelle en toute confiance, tout en restant conformes à la réglementation.

S'il est important de pouvoir innover rapidement, les systèmes informatiques historiques doivent aussi rester stables. Cet équilibre entre vitesse et stabilité est essentiel si l'on considère les conséquences potentielles, comme un problème qui se produit dans une salle des marchés et qui peut coûter des millions d’euros en perte de revenus à une entreprise financière. Les banques ont donc besoin d'une plateforme de livraison de logiciels robuste et mature pour l’automatisation des processus CI/CD.

En fin de compte, les dirigeants du secteur des services financiers affirment que l'objectif d’une mise en œuvre DevOps ne devrait pas être l’utilisation des pratiques elle-même, mais plutôt les résultats commerciaux. L’approche DevOps n'est pas une fin en soi. Il s'agit plutôt de viser des résultats particuliers, d'améliorer les choses pour les collaborateurs et, surtout, pour les clients.

La pandémie COVID-19 a souligné l'importance pour les équipes de livraison de logiciels de rester productives dans un environnement de télétravail. La productivité est améliorée par l'utilisation de logiciels qui permettent aux équipes de travailler à distance, de collaborer efficacement et de continuer à progresser dans leur parcours global de transformation numérique.





Finyear: latest news, derniers articles

Inscription à la newsletter

Flux RSS