Quotidien Fintech, Blocktech, DeFi, Blockchain
              


Jeudi 25 Février 2021

Les entreprises qui ne pérenniseront pas le télétravail risquent de passer à côté des meilleurs talents


Étude Citrix.



Les travailleurs Français demandent à leur gouvernement de réglementer le télétravail

La nouvelle étude Citrix confirme que le télétravail est parti pour durer puisque 82 % des employés de bureau Français interrogés pensent qu’il sera plus fréquent après la pandémie. L’étude indique que la possibilité de télétravailler et de bénéficier d’options de travail plus flexibles est désormais déterminante pour attirer et conserver les meilleurs talents. Plus de la moitié (52 %) des sondés estiment en effet que les entreprises passeront à côté des meilleurs talents si elles ne proposent pas cette flexibilité. Ils sont également 42 % à déclarer que s’ils devaient changer d’emploi, ils n’accepteraient un nouveau poste qu’à condition de pouvoir bénéficier du télétravail et d’options de travail flexibles. Près de six sur dix (57 %) vont plus loin et souhaitent que le gouvernement français légifère sur le télétravail.

Le télétravail actuel serait bénéfique à la vie professionnelle et personnelle

Contre toute attente, moins d’un tiers (30 %) des personnes interrogées estiment que la pandémie a eu un impact négatif sur leur vie professionnelle et leur carrière. Un sondé sur quatre (24 %) déclare même qu’il a eu des répercussions positives, en termes de gestion du temps, de flexibilité et de performance globale. Par ailleurs, plus d’un tiers (39 %) des personnes interrogées pensent que la pandémie a eu un impact positif sur leur vie personnelle, l’absence de trajets domicile-travail leur ayant permis de passer davantage de temps avec leur famille (19 %), de s’adonner à leur passe-temps favori (13 %), ou tout simplement de dormir plus longtemps (14 %).

En conséquence, une fois la pandémie passée, un français sur deux (50 %) se dit favorable à un modèle hybride lui permettant de travailler aussi bien en présentiel qu’à distance. Ils ne sont que 13 % à souhaiter revenir dans leur entreprise chaque jour.

Quand des entreprises ne proposaient pas systématiquement le télétravail avant la crise que nous connaissons, c’était généralement parce qu’elles craignaient que leurs collaborateurs ne travaillent pas le même nombre d’heures qu’en présentiel. L’étude indique pourtant que 70 % des personnes interrogées travaillent au moins le même nombre d’heures qu’au bureau, et même davantage pour 43 % des sondés.

L’entreprise doit s’adapter pour répondre au besoin de bien-être émotionnel des employés

Malgré les avantages pratiques du télétravail pour beaucoup, plus d’un tiers (39 %) des personnes interrogées ont l’impression que leur santé mentale s’est détériorée au cours des douze derniers mois. L’étude montre aussi que neuf français sur dix considèrent qu’il est important que la culture d’entreprise mette l’accent sur le bien-être mental et/ou physique. Il est temps pour les entreprises de s’atteler à redéfinir leur culture interne pour offrir une expérience employé garantissant leur productivité et leur sérénité sur le long terme.

« Malgré toutes les difficultés provoquées par la crise actuelle, les employés de bureau français ont adoubé le télétravail tant d’un point de vue personnel que professionnel » déclare Mario Derba, Vice-Président pour l’Europe de l’Ouest et du Sud chez Citrix. « S’ils trouvent des aspects positifs même dans ces circonstances difficiles, ce phénomène met en lumière l’opportunité de faire évoluer le travail après la pandémie. Nous pourrons assister à l’éclosion d’une nouvelle génération de travailleurs plus heureux et plus loyaux envers leur entreprise, parce qu’ils auront eu le choix de travailler là où ils se sentaient le mieux. » Il poursuit : « En 2020, les entreprises devaient assurer leur survie. En 2021, elles doivent se détacher de l’aspect purement opérationnel de leur activité et consacrer du temps et des ressources pour définir quelles sont leurs valeurs dans un monde post-pandémie, avec un effectif hybride qui attend de son employeur soutien et écoute. La culture est un facteur clé de différenciation pour attirer et conserver les talents. Cela doit être une priorité des entreprises si elles veulent être parées pour l’avenir. »

Les résultats de cette étude sont également présentés dans l'infographie ci-jointe.

Méthodologie :
Le sondage, commandé par Citrix et réalisé par OnePoll, a interrogé 1 000 employés de bureau français sur leur situation professionnelle actuelle, la culture d’entreprise et l’impact de la pandémie sur leur bien-être, leur carrière et l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Au total, 3 750 employés de bureau européens, travaillant au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Suisse et aux Pays-Bas ont été interrogés entre le 02/02/21 et le 16/02/21.

A propos de Citrix
Citrix (NASDAQ: CTXS) aspire à rendre possible un monde où les gens, les organisations et les équipements sont connectés et accessibles de façon sécurisée afin de rendre l'extraordinaire possible. Nous aidons nos clients à ré-imaginer le futur du travail en fournissant l'espace de travail numérique sécurisé le plus complet qui unifie les applications, les données et les services dont les collaborateurs ont besoin pour être productifs, et nous simplifions la capacité de l'informatique à adopter et à gérer des environnements cloud complexes. Les solutions Citrix sont utilisées par plus de 400 000 organisations, dont 99% des Fortune 100 et 98% du Fortune 500.
http://www.citrix.fr

Laurent Leloup
Entrepreneur, consultant, conférencier, auteur.
Membre d'honneur du Cercle Turgot et de la Security Token Academy.
Fondateur de Néobanque d'affaires

"La blockchain n’est pas la révolution tant annoncée, elle n’est que l’outil d’un monde lui-même entré en révolution"
Extrait de Blockchain, la révolution de la confiance



Finyear: latest news, derniers articles


Inscription à la newsletter

Flux RSS