Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



Le verre à moitié plein...


… ou à moitié vide ?



Les marchés me passionnent car ils ne sont que psychologie. Quand vous êtes de bonne humeur, vous ignorez une mauvaise nouvelle, vous voyez même le bon côté de la chose ( « c’est un mal pour un bien… »), quand vous êtes de mauvaise humeur, la moindre nouvelle, bonne ou mauvaise, vous plonge dans la déprime.
Pour les marchés financiers, c’est EXACTEMENT la même chose.

En ce début d’année jusqu’au jour de panique du 9 Mars 2009 où le CAC a atteint son point bas de 2519, tout était prétexte à pessimisme, panique et baisse. Irrationnels.
Depuis, et en particulier depuis quelques jours, c’est plutôt l’ambiance «pétard et lunettes roses ».
Le PIB américain chute brutalement ? En Février cela aurait provoqué une chute de 5% des indices, en mai c’est une bonne nouvelle car cela veut dire que les stocks ont été liquidés et que la consommation des ménages et les investissements des entreprises sont à des niveaux tellement dramatiques qu’ils ne peuvent que rebondie….
La Bank Of America a raté son « stress test » et va avoir à nouveau besoin d’une injection massive de capitaux ? En Février, cela aurait entraîné instantanément un effondrement des valeurs bancaires, aujourd’hui c’est le signe qu’on achève le grand nettoyage des bilans bancaires pour mieux aborder la reprise.

Quand il s’agit d’interpréter des indicateurs économiques ou des résultats d’entreprise, la mauvaise foi est de mise et c’est ce qui m’amuse : tordre le cou à une vérité toute subjective pour la faire entrer dans le carcan de l’humeur du moment.

Doit on en conclure que le rebond actuel des marchés est aussi irrationnel que la panique de Mars ? Non. Le rebond actuel des marchés est un phénomène classique de « bear market rally ». Après tant de mois de baisses parfois spectaculaires, un rebond puissant est nécessaire.
Nous ne sommes pas encore arrivés au moment de l’exubérance irrationnelle.

Je vous donne une indication : le jour où tous les médias afficheront à la une : « La crise est finie ». Sans point d’interrogation.
Ce jour là, vendez tout et partez sur une île déserte.

Le verre à moitié plein...
Marc Fiorentino
Président d'EuroLand Finance
Gérant d'Allofinance
www.allofinance.com

Dimanche 10 Mai 2009
Notez


Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News