Quotidien Fintech & Blocktech / Daily News
              



Jeudi 19 Septembre 2013

L’adoption des solutions Cloud au cœur de la dynamique économique européenne


L’adoption de solutions Cloud représente potentiellement une augmentation de la productivité de 25 739€ pour une PME Française et 48 000 créations d’entreprises en France.



Les ISV et fournisseurs de services, acteurs clés du développement de cette tendance
Cordys, fournisseur mondial de logiciels et plateformes Cloud, annonce aujourd’hui les résultats de son étude européenne réalisée en partenariat avec le « Centre for Economics and Business Research » (Cebr) auprès des PME françaises, anglaises et Néerlandaises. Cette étude révèle que les niveaux de productivité des PME en Europe sont inférieurs à ceux des grands groupes, avec 2900€ de moins par salarié en moyenne. Cet écart s’explique par le faible taux d’adoption des technologies de l’information et de la communication (TIC) des PME européennes : 15% seulement pour les PME françaises et néerlandaises et moins de 18% pour les PME anglaises.

Des écarts de productivité importants entre les PME européennes
Les PME françaises et néerlandaises sont plus proches des grands groupes en terme de performance qu’au Royaume-Uni. En effet, au Royaume-Uni, la productivité des PME a baissé de 1,7 % par rapport aux entreprises de plus grande taille entre 2007 et 2011, alors qu’en France, elle n’a baissé que de 0,5 %. A contrario, aux Pays-Bas, les PME ont enregistré une hausse de 1,4 % comparé aux grandes firmes néerlandaises. Ceci s’explique en partie par la différence des taux d’adoption des TIC entre les pays pour un certain nombre d’activités : en France et aux Pays-Bas, les PME utilisent davantage les logiciels d’entreprise pour piloter leurs processus : partage de données (France = 81 %, Pays-Bas = 80 %, R-Uni = 66 %), ERP (France = 63 %, Pays-Bas = 53 %, R-Uni = 24 %) ou encore CRM opérationnelle (France = 38 %, Pays-Bas = 45 %, R-Uni = 29 %).

Ces écarts sont dus au faible taux d’adoption des TIC par les PME européennes
L’intégration des TIC est structurellement plus faible dans les PME que dans les entreprises de plus grande taille. A titre d’exemple, 84 % des grandes entreprises ont déployé des solutions de partage de données en interne contre seulement 66 % PME. C’est également le cas pour toutes les solutions de management : processus de gestion des fournisseurs (54 % vs. 34 %), vente en ligne (42 % vs. 28 %), CRM opérationnel et analytique (44 % vs. 29 %) et ERP (48 % vs. 24 %).

De plus, le type de solutions de télécommunication intégrées par les PME européennes varie selon les pays. Le Royaume-Uni est en tête pour l’utilisation de l’Internet mobile : 80 % des collaborateurs des PME anglaises consultent leurs e-mails et 73% surfent sur Internet via les terminaux mobiles. Aux Pays-Bas, les PME utilisent plus volontiers les solutions de partage de documents mobiles (55 %) et les applications métier (43 %), devant la France et le Royaume-Uni.

Le Cloud comme solution pour combler ces écarts
En effet, l’intégration d’une partie des activités de l’entreprise dans le Cloud a de nombreux avantages :

Augmentation de la productivité
Les solutions Cloud, grâce à leur capacité de montée en charge, permettent de mieux gérer les pics d’activité saisonniers et d'augmenter la productivité de 0,1 % par an. Le potentiel d’amélioration de la productivité d’une PME est de 21 528 € au Royaume-Uni, de 25 739 € en France et de 30 050 € aux Pays-Bas.

Economies d’échelle
La migration vers le Cloud, permet de réduire les coûts de maintenance et les dépenses d’investissement de capital (CAPEX) dans l’IT. Un environnement en Cloud privé conduit à une réduction de 17,3 % du CAPEX et jusqu’à 39,9 % pour un Cloud public. La migration vers le Cloud entraîne également une baisse des besoins en électricité, soit une réduction des coûts de 44 % pour le Cloud privé et de 79 % pour le Cloud public.

Création d'entreprises
L'adoption du Cloud, de part sa capacité à faciliter le développement des entreprises, contribuera à la création de 258 000 nouvelles PME en Europe d'ici à 2015, dont 48 000 en France et 35 000 au Royaume-Uni.

« L'écart de productivité entre les grandes entreprises et les PME s'explique en partie par le durcissement des accès au financement, la hausse des coûts de la chaîne d'approvisionnement et une concurrence plus rude pour recruter - des effets qui frappent davantage les PME Toutefois, une partie du problème réside aussi dans le fait que les processus métier des PME sont moins souples et moins efficaces, ce qui leur fait perdre du temps, en plus de leur imposer des coûts supplémentaires» Shehan Mohamed, Economiste du Cebr.

Jean-Philippe Kalfon
« Ces conclusions sont le reflet du marché », ajoute Jean-Philippe Kalfon, Directeur Europe du Sud de Cordys. « Les PME souhaitent pouvoir adopter les mêmes applications d'entreprise que leurs homologues de plus grande taille, mais elles peinent à mettre en œuvre et administrer l’infrastructure requise et à en retirer les mêmes avantages ».

« Les solutions qui supposaient auparavant de lourds investissements de départ avec des délais de déploiement longs sont désormais accessibles en mode Cloud via les ISV et les fournisseurs de services, sous forme de solution sur mesure ou prépackagée, reposant sur un modèle BPaaS (Business-Process-Platform-as-a-Service). Les entreprises de taille moyenne peuvent donc tirer parti des avantages d’une solution d'entreprise personnalisée pour un coût bien moindre, et combiner systèmes sur site et Cloud exactement comme les entreprises de plus grande taille », conclut Jean-Philippe Kalfon, Directeur Europe du Sud de Cordys.

Méthodologie
Pour cette étude, le Cebr a utilisé les statistiques officielles de la Commission Européenne afin de pouvoir étudier les PME de chaque pays selon des bases comparables. Les données fournies par la CE renseignent sur la contribution économique des entreprises dans chaque pays, à l'exception des services financiers et des administrations gouvernementales pour lesquels les données sont rares.

A propos de Cordys
Cordys est un fournisseur mondial de logiciels et plateformes Cloud permettant aux entreprises de migrer vers le Cloud rapidement et avec un minimum de risque. La plateforme Cordys combine le Paas (Platform as a Service), le développement d’applications d’entreprise, une suite complète de gestion de processus métier (BPMS) et la nouvelle génération d’intergiciels de haute-productivité. Des entreprises du groupe Global 2000 ont choisi Cordys pour améliorer leurs activités grâce à une solution éprouvée et orientée processus qui leur permet de modifier leurs modes de fonctionnement et d'innover de manière plus rapide et plus agile. Le siège social de Cordys est basé aux Pays-Bas. Cordys est également implanté en Amérique, en Europe et en Asie Pacifique.
cordys.com

Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos





Finyear - Daily News