Quotidien future finance
              



Gestion small caps et private equity : quelle complémentarité dans les approches ?


Par Augustin Bloch-Lainé, Gérant Actions.



Pour des raisons amplement documentées et commentées, la gestion small caps joue de longue date un rôle central dans les allocations de portefeuille. Parmi ses intérêts, citons-en simplement deux. D'une part, ce type de gestion donne l'accès à des entreprises souvent plus dynamiques que les grands groupes, notamment du fait d'un positionnement dominant sur des marchés de niche ou sur des pans d’activités particulièrement innovants et/ou peu adressés par les multinationales. D'autre part, la faiblesse du suivi par les analystes sell-side tend à créer des situations de sous-évaluation et donc, des opportunités d’investissement particulièrement intéressantes pour l’investisseur. La surperformance de l'indice CAC Mid & Small par rapport au CAC40 sur 5, 10 et 20 ans atteste des avantages structurels de cet univers d'investissement sur le long terme.

Reste que l'accès à ces gisements de croissance a un prix. Car le manque de couverture de ces valeurs par la recherche, si elle démultiplie les opportunités d'investissement, a pour conséquence de raréfier et donc, de renchérir l'accès à l'information. Un inconvénient d'autant plus pénalisant que l’univers small caps est à la fois large et hétérogène, tant en termes de typologie que de qualité. En somme, cette complexité du stock-picking inhérente à la gestion small caps met les gérants dans une situation comparable à celle un acteur du Private Equity, confronté à un univers d'investissement très large et faiblement documenté.

Internalisation de l’ensemble de la chaîne de l’analyse des entreprises

Voilà pourquoi, pour être performante, la gestion small caps doit s’inspirer des méthodes en vigueur dans le monde du capital-investissement, dont elle partage une vision et des contraintes finalement assez similaires. Tous deux sont amenées à mettre en œuvre par eux-mêmes l'ensemble de la chaîne d'analyse des sociétés visées, de leur documentation à leur valorisation, généralement au moyen de modèles financiers établis en interne, en passant par de nombreuses enquêtes sur le terrain et par un dialogue régulier avec les équipes dirigeantes. Cette spécificité permet en retour de bâtir des cas d’investissement reposant sur une analyse financière et fondamentale poussée et sur des horizons longs, généralement compris entre trois à cinq ans, meilleur moyen de contrôler le risque et de dégager de véritables convictions. A l'instar du Private Equity et à la différence de la gestion actions Large Caps traditionnelle, la gestion small caps ne saurait donc se construire autour d’objectifs de cours à 6 ou 12 mois, mais sur des espérances de rendement annualisés sur longue période, en dehors de tout momentum de marché ou de cycle économique. Et c’est bien ce qui rapproche la gestion small caps du « Private Equity » : un process largement propriétaire consistant à établir des objectifs de rendements rigoureux et cohérents avec les perspectives intrinsèques de l’entreprise à moyen et long terme.

Une des principales propositions de valeur du Private Equity repose sur la capacité de ces acteurs à orienter la stratégie des entreprises détenues dans leur portefeuille. Un argument réel, mais toutefois à relativiser. Car d’une part, de nombreux acteurs du Private Equity se contentent de tickets minoritaires, notamment dans le segment du capital-développement. D'autre part, compte tenu du niveau relativement peu élevé des capitalisations, les gérants small caps se forgent mécaniquement un poids important au capital des entreprises dans lesquelles elles investissent, ce qui leur donne une capacité d'influence non négligeable auprès des équipes dirigeantes, notamment via les assemblées générales.

Une place dans les allocations qui découle surtout des contraintes d’allocation des investisseurs
Au fond, la principale différence entre les fonds de Private Equity et small caps réside dans les exigences de liquidité propres à ces deux familles. Les premiers ont accès ont accès à un univers d’investissement immense, mais sont contraints par des exigences d'entrées et de sorties. Les seconds, même s’ils cherchent à conserver leurs positions dans le temps, ont la possibilité d'alléger ces dernières en cas de besoin ou de stress de marché. Elles offrent donc de la liquidité aux investisseurs, mais au prix d’un univers amoindri.

Entre profondeur du champ d’investissement et contraintes de liquidité, la gestion small caps occupe dès lors une place intermédiaire entre la gestion actions Large Caps traditionnelle et le Private Equity. Pour ces raisons, gestion small caps et Private Equity ne doivent pas être opposées l’une à l’autre dans une posture concurrente. Elles doivent au contraire être pensées dans une logique complémentaire, selon les contraintes d’allocation propres à chaque investisseur.

A PROPOS D’AMPLEGEST
Créée en 2007, Amplegest est une société de gestion indépendante exerçant trois métiers pour une clientèle institutionnelle et privée :
• La gestion privée
• La gestion d’actifs
• Le Family Office
Au 30 septembre 2019, Amplegest gère 2,15 milliards d’euros d’encours, dont 1,25 milliard d’euros pour le compte de ses clients privés, 720 millions d’euros chez Amplegest AM, et 169 millions d’euros chez Octo AM.
Amplegest est majoritairement détenue par son équipe dirigeante, composée de professionnels reconnus, aux côtés d’ALLINVEST.

Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est une boutique STO offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a STO Boutique with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Mercredi 18 Décembre 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Newsletter quotidienne gratuite




Finyear - Daily News