Quotidien future finance
              



Etude facteurs de succès dans le retournement des entreprises


Les équipes d’Eight Advisory, cabinet de conseil leader en Transaction, Restructuration et Transformation d’entreprises ont interrogé les chefs d’entreprise ayant été exposés à des situations de sous-performance, afin d’identifier les facteurs clés qui leur ont permis d’inverser les tendances et retrouver des couleurs. Dans 80% des cas, les situations délicates se déclenchent trop tard à la suite d’une baisse de la performance.



Intervenant sur tous les domaines opérationnels des entreprises en France ainsi qu’à l’étranger, le cabinet de conseil Eight Advisory a interrogé de nombreux dirigeants pendant plusieurs mois afin d’identifier les facteurs susceptibles d’expliquer la réussite, ou non, des plans de redynamisation ou de retournement.
L’étude exclusive qui en découle est extrêmement riche d’enseignements. Elle est surtout très utile, puisqu’elle apporte des pistes de réflexion ou d’actions concrètes à mettre en place au sein des entreprises pour mieux identifier l’émergence de situations de sous-performance et adopter les bons réflexes.

Premier constat : Les dirigeants estiment que les premiers facteurs de sous-performance relèvent de facteurs internes (manque d’investissements pour près de la moitié des dirigeants interrogés ou difficultés opérationnelles pour 38% d’entre eux), plus que de facteurs externes, même si ces derniers sont non négligeables (forte baisse du marché, renforcement de la concurrence et perte de business). Selon eux, les principaux éléments déclencheurs d’un plan de redynamisation arrivent trop tardivement puisqu’ils se basent sur des indicateurs économiques et financiers a posteriori : baisse de l’EBITDA (82% des dirigeants interrogés), tensions de trésorerie (près de 70%) et baisse des volumes de ventes (56%). Or, comme le constate un chef d’entreprise interrogé, « c’est quand la situation est bonne qu’il faut analyser et régler les problèmes. Après il est souvent trop tard. »

Second constat : Les plans de redynamisation les plus efficaces nécessitent de nouvelles ressources financières. Pour 85% des dirigeants interrogés, une injection de cash a été nécessaire. D’ailleurs, ceux qui ont réinvesti ont le plus souvent dépassé les objectifs initiaux. Dans plus de 6 cas sur 10, cette injection d’argent frais correspond à un apport financier des actionnaires de référence.

Troisième constat : Pour garantir une sortie rapide du plan de redynamisation, si une forte implication des dirigeants est indispensable (60% des chefs d’entreprise interrogés) elle n’est pas pour autant suffisante. En effet, près de 9 dirigeants sur 10 estiment que pour bien réussir un plan, il est nécessaire de renouveler au moins 25% du comité exécutif. « Si c’était à refaire, j’irais plus vite dans le changement du Comex », précise un chef d’entreprise interrogé. Autre facteur clé permettant un retour rapide de la croissance et, contrairement à ce que l’on imagine souvent, les instances représentatives du personnel ne constituent pas un frein, au contraire. La communication et l’implication des collaborateurs dans le projet sont donc primordiales, l’un des répondants indiquant même qu’: « il faudrait plus communiquer sur la transformation et le bénéfice du plan ».

« L’enseignement phare de cette étude relève du caractère essentiel du capital humain dans l’ensemble du processus de rebond », indique Florent Berckmans, Associé Transformation chez Eight Advisory.

« L’implication de l’ensemble des membres de la direction, des collaborateurs ainsi que des instances représentatives du personnel dans la définition et la mise en œuvre opérationnelle est en effet clé », ajoute Nicolas Cohen-Solal, Associé Transformation chez Eight Advisory.

L’intégralité de l’étude exclusive est disponible sur demande à 8a@clai2.com

A propos d’Eight Advisory
Eight Advisory accompagne les dirigeants, investisseurs et banques dans leurs Transactions, Restructurations et Transformations d’entreprise en France et à l’international. Ses 300 collaborateurs dont 35 associés proposent un savoir-faire financier et opérationnel mis au service de la prise de décision des dirigeants. Regroupant 15 nationalités basées à Paris, Lyon, Nantes, Londres, à Bruxelles et à Mumbai.
Eight Advisory est également membre fondateur d’Eight International, un réseau composé de plusieurs partenaires indépendants, notamment présents en France, au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie, en Pologne, en Belgique, en Inde et en Russie et qui travaillent en étroite collaboration avec des cabinets associés. L’alliance Eight International représente ainsi plus de 2 500 professionnels, dans 20 pays répartis en Europe, Amériques, Asie et Océanie.
8advisory.com

Finyear - Daily News

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear
- Sa newsletter quotidienne :
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Finance Digitale, Cryptofinance.
- Sa lettre mensuelle Le Trésorier


Lundi 18 Juin 2018
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles