Quotidien future finance
              



Covid-19 : Les Rebondisseurs Français demandent l'élaboration d'un plan du rebond à l'attention des entrepreneurs français


Face à la crise économique que sous-tend la pandémie du Covid-19, les Rebondisseurs Français insistent sur l'importance vitale de soutenir le rebond des entrepreneurs. Le ministre de l'économie l'a dit lors d'une récente interview télévisée : le mot le plus important après « crise » sera « rebond » !



Pour que l'économie redémarre et retrouve sa vigueur, la France aura besoin de tous ses entrepreneurs - startuppers, dirigeants de PME et d'ETI, grands groupes, indépendants, commerçant-artisans, etc. C'est pourquoi il ne faut pas qu'ils arrêtent leurs activités et pour cela, tous les acteurs doivent plus que jamais être solidaires et pragmatiques. Tout Rebondisseur sait qu'un rebond se prépare, s'anticipe en même temps qu'on gère les tensions sur sa trésorerie. Il est temps de passer à l'action pour créer un environnement favorable au rebond entrepreneurial !

C'est pourquoi l'association des Rebondisseurs Français qui, depuis sa création il y a à peine 2 ans, valorise le rebond des entrepreneurs comme moteur et mesure du succès, met en avant deux types d'action.

Pour limiter la casse, l'association encourage les entrepreneurs à :
• Activer sans hésiter et sans attendre les mesures annoncées par le gouvernement et préparées avec les partenaires sociaux qu'elle estime, annonce après annonce, à la hauteur de l'enjeu (report des charges, chômage technique, prêts de trésorerie, etc.)
• Demander à leurs prestataires et fournisseur des avoirs plutôt que de procéder à des remboursements pour éviter de grever les trésoreries - car les prestataires sont dans la même situation que les entrepreneurs.
• Se protéger personnellement pour sécuriser son foyer - par exemple, en négociant tout de suite avec sa banque la mise en veille ou la baisse de ses mensualités de prêt immobilier afin de tenir plus longtemps en cas de baisse de chiffre d'affaires, ou encore en ajustant ses échéances de prélèvement à la source de l'IR.

Pour que les entrepreneurs puissent rebondir demain, elle demande :
• aux organisations représentantes des entrepreneurs - MEDEF, CPME, DGE, Bpifrance, etc. - de travailler avec les Rebondisseurs Français et les autres associations investies auprès des entrepreneurs en difficultés, sur un « plan de rebond » qui va au-delà des mesures financières, qui pourra s'appuyer sur les travaux initiés dans la loi PACTE et qui abordera la vision, la stratégie, les nouveaux modèles économiques, les transformations, etc. Il faut en effet un signal politique fort de ce type pour que les entrepreneurs français aient demain cette capacité d'anticiper et que leur rebond soit plus beau et plus rapide.
• aux banques de ne pas être pointilleuses sur les cases des formulaires à remplir pour accorder des crédits de trésorerie, d'adopter une attitude positive et un soutien sans faille aux entreprises avec bienveillance et rapidité.
• aux PME, ETI et grands groupes, quand l'heure de la reprise sera venue, d'oser embaucher les entrepreneurs qui auront dû mettre la clé sous la porte suite au gigantesque coup de frein qu'aura connu leur marché. Leur retour d'expérience sera un atout pour leur transformation et l'accélération de leur redémarrage car ils savent aller vite, prendre des risques, obtenir des résultats concrets - et ils en auront besoin.

« Avec ce qui se prépare au niveau économique en lien avec l'épidémie du Covid-19, l'action des Rebondisseurs Français prend tout son sens : c'est le moment ou jamais de changer de regard sur l'échec et de créer en France des conditions vraiment favorables au rebond des entrepreneurs. En tant que chefs d'entreprise, nous savons qu'il y aura de la casse, y compris dans des entreprises qui se portent bien ; mais aussi nous savons qu'en anticipant, en se serrant les coudes, nous pourrons surmonter cette épreuve à moindre mal, tout en ancrant la valeur du rebond dans notre culture. Il ne faudrait pas que les entrepreneurs français ne puissent pas redémarrer et rebondir après la pandémie. Plus que jamais, donner les moyens du rebond est essentiel. Les Rebondisseurs Français sont déjà sur le pont pour agir en ce sens », commente Isabelle Saladin, Présidente des Rebondisseurs Français.

A propos des Rebondisseurs Français - www.lesrebondisseursfrancais.fr
Créée le 15 mai 2018 par 4 entrepreneurs qui connaissent la valeur du rebond, l'association des Rebondisseurs Français réunit une communauté de plus de 900 personnes (indépendants, start-up, PME, grand groupe). Comptant 7 représentations en région, les Rebondisseurs Français sont devenus le label des entrepreneurs et des entreprises qui réussissent et font gagner la France. Les bénévoles se sont donnés pour mission d'agir comme une véritable locomotive et d'accélérer le changement de mentalité. Leurs actions concrètes et pragmatiques ont pour objectif de faire du rebond la nouvelle mesure du succès pour les acteurs économiques comme pour les stratégies sociétales.


Chaineum : Neo Investment Bank
Laurent Leloup : Conférencier blockchain
HealthTech.Finance : HealthTech Investment Bank

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Vendredi 27 Mars 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles