Quotidien future finance
              



Barry Rendall, asset management chez Crabtree, parle des différences entre poker et investissement




Crabtree Technology est une entreprise travaillant sur les sciences et la technologie. L'asset management Barry Rendall a développé une stratégie d'investissement qui vise des entreprises répondant aux trois critères nommés comme « Crabtree Attributs ». Les investissements potentiels doivent a) générer constamment de l'espèce, b) conserver ou augmenter les parts de marché, et c) cela lors de l' exécution des plans opérationnels et financiers.

À partir de cette brève présentation, nous comprenons les objectifs de Barry Rendall pour son entreprise. Ce dernier est pourtant connu pour s'être exprimé sur les différences existant entre le jeu du poker et l'investissement. En effet, le poker est un jeu de plus en plus médiatisé et apprécié. Des tournois de renommée mondiale comme les World Series of Poker (WSOP) ou l'European Poker Tour (EPT), associés à leur diffusion large dans les médias, ont permis à de nombreux types de profils de se lancer dans l'aventure poker et ses multiples pronostics.

Certains participants de ces tournois ont été ou sont des noms connus du monde du business, comme Doyle Brunson, ou encore Antonio Esfandiari. Grâce à leurs millions de gains, ils investissent massivement et sont devenus de véritables vedettes. David Einhorn, fondateur de Greenlight Capital, a terminé troisième dans un tournoi de charité WSOP en battant 45 des 48 joueurs classés mondialement. Andy Frankenberger, ancien trader pour BNP Paribas, a également gagné un tournoi WSOP, ainsi qu''un événement du World Poker Tour. Avec autant d'histoires de succès, le poker s'est répandu parmi les investisseurs professionnels et il est devenu fréquent de comparer le poker à l'investissement, à tel point que plusieurs livres ont été écrits sur le sujet.

Premièrement, il y a une similitude « physique » évidente : dans les deux activités, le travail est surtout mental. On est en intérieur et on reste assis la plupart du temps, on investi de l'argent de manière risquée et on cherche à en augmenter la valeur nette. Un autre lien entre les deux activités est que les joueurs de poker de haut niveau ont un salaire similaire aux meilleurs agents de Wall Street.

Mais pour Barry Rendall, ces similitudes sont assez superficielles, tant les divergences sont importantes. Selon lui, il existe quatre différences majeures :

1) Le Poker est un pari mutuel, alors que l' investissement ne l'est pas

Un jeu de poker (ou un tournoi) est généralement une boucle économique fermée. Le montant du buy-in est réparti entre les participants, dont seulement environ 10% reviendra aux gagnants. Ainsi, le gain final espéré dépend du nombre de joueurs inscrits à la partie/au tournoi. Hors, un investissement se déroule dans un système de boucle économique ouverte. Les rendements attendus sont influencés non seulement par la performance de l'entreprise dans laquelle vous avez investi, mais aussi par l'argent qui circule dans et hors des marchés et des stocks.

2) Au poker, il n'existe pas d'équivalent au dividende

La seule façon de faire de l' argent est de le prendre aux autres joueurs. C'est un système de jeu à somme nulle. Avec l' investissement, vous pouvez gagner de l' argent non seulement en le «récupérant » des autres joueurs, mais aussi en le prenant via les sociétés dans lesquelles vous avez investies. Le choix de ne pas investir temporairement est souvent une stratégie prudente. Alors qu'au poker, vous êtes obligé de miser pour participer, ce qui vide constamment votre pile de jetons.

3) Le poker tourne autour de la psychologie individuelle, alors que l'investissement est une question de psychologie de masse

Dans toutes les variantes de poker, les mathématiques (par exemple , les cotes implicites, les cotes du pot, etc.) sont assez simples. Après cela, la réussite est possible via l’expérience et la stratégie. On peut réfléchir aux cartes déjà sorties, aux probabilités des cartes à venir. Avec l' investissement, il est inutile de spéculer sur les états émotionnels des autres acteurs du marché parce que a) il y a en a trop pour les compter, et b) la plupart d'entre eux ne sont même pas humains : ce sont des algorithmes.70% des transactions domestiques sont initiées par un code informatique, principalement par le biais de programmes de trading à haute fréquence.

4) Au poker, une grande pile de jetons est un avantage; dans l'investissement, avoir une pile plus petite est une meilleure stratégie

Si vous avez plus de jetons de poker que votre adversaire, vous pouvez imposer une forme de pression, même si vous et votre adversaire avez les mêmes mains. Cela est particulièrement vrai dans les jeux no-limit, où vous pouvez forcer votre adversaire à risquer tous ses jetons sur une main. Mais si vous étiez un gestionnaire de portefeuille chez Fidelity, la gestion de huit milliards de dollars investis dans une compagnie mid-cap d'une taille suffisamment grande prendra beaucoup de temps et nécessitera un trader de grand talent. En ce qui concerne l'investissement, plus l'on investit petit et mieux cela fonctionne.

Pour conclure, une des idées les plus persistantes de connexion entre le poker et l' investissement est que la réussite est censée exiger la capacité de prendre des décisions avec des sources d'informations incomplètes .Mais nous prenons tous au cours de nos vies des décisions à enjeux élevés avec une marge d'incertitude. Pour Barry Rendall, il est donc un peu trop facile de relier poker et investissement.


Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Mercredi 1 Février 2017
Notez


DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Boosty Poker le 02/02/2017 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
Attention, une erreur s'est glissée dans votre texte :
"dont seulement environ 10% reviendra aux gagnants".
Ca n'est pas exactement ça. En fait, c'est entre 10 et 15% des participants qui sont récompensés et se partagent ce qu'on appelle le prize pool, c'est à dire le cumul de tous les paiements des joueurs moins les frais d'organisation et moins les 4% de prélèvement fiscal récupéré à la source par l'Etat dans un casino français.
En réalité, le grand gagnant du tournoi perçoit entre 15 et 20% de ce prize pool.
Bien à vous...

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Newsletter quotidienne gratuite




Finyear - Daily News