Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Transition énergétique et croissance verte : que dit le marché ?


Le Centre HSBC sur le changement climatique publie son 3e rapport « Bonds and Climate Change: the state of the market in 2014 » (1).



Laurent Leloup
Laurent Leloup
Dans le contexte de la loi sur la transition énergétique qui passera en octobre l'épreuve de l'Assemblée nationale, l'ère du « Green bond » ou obligation verte, est au centre de l'attention en cette rentrée 2014.

Le rapport 2014 commandité par le Centre HSBC sur le changement climatique « Bonds and Climate Change: the state of the market in 2014" indique que les obligations labellisées «Green Bonds» ont le vent en poupe. En effet le marché a bondi de 60% en 1 an, bien au-delà des prévisions des experts pour atteindre plus de 35 milliards de dollars, au 10 juin 2014.
En 2015, le marché des «Green Bonds» devrait atteindre les 100 milliards de dollars, niveau jamais atteint.

Alors que, le marché mondial de la dette dépasse 100.000 milliards de dollars (100 trillions) - selon le dernier rapport trimestriel de la Banque des règlements internationaux - la marge de progression est énorme.

Transition énergétique et croissance verte : que dit le marché ?
Le marché des obligations «Climate-themed» (c'est-à-dire liées aux activités économiques «basses en carbone») est bien plus large: il atteint 502.6 milliards de dollars en 2014 (soit +45% par rapport à 2013).

Ce marché est dominé par 3 secteurs (en nombre d'émissions) :
- les transports (358,4 milliards de dollars) et principalement le rail,
- les énergies renouvelables (74,7 milliards de dollars)
- la finance (50,1 milliards de dollars)

Arrivent ensuite :
- les bâtiments et l'industrie (13,5 milliards de dollars)
- l'agriculture et la sylviculture (l'industrie papetière labellisée, la lutte contre la déforestation, les semences et les engrais bio (4,2 milliard de dollars)
- le contrôle des déchets et la pollution (1,4 milliards de dollars) et
- l'eau (0,27 milliards de dollars)

Transition énergétique et croissance verte : que dit le marché ?
Qu'en est-il de la France ?
La France est le second émetteur européen (après la Grande Bretagne) de ces obligations sociales et environnementales. Les grandes entreprises (dont EDF, Unibail-Rodamco, GDF Suez qui ont fait, en 2013/14 des émissions « green bonds ») et les collectivités françaises côtoient des banques telles que HSBC, qui a notamment émis le green bond de la Région Ile-de-France.

Transition énergétique et croissance verte : que dit le marché ?
La dernière initiative en date est l'annonce du roadshow européen de l'Agence Française de Développement (AFD) pour présenter aux investisseurs son projet de "Climate bond".

(1) www.climatebonds.net/bonds-climate-change-2014

Téléchargez ci-dessous l'étude HSBC (PDF 12 pages en anglais)


Les médias du groupe Finyear :

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 4 Septembre 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies