Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year
Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year
 
 


              



Siemens met en place une solution d’affacturage inversé


Plus de 400 entreprises françaises concernées. Pour les fournisseurs, un paiement sous 48h après la validation des factures, une mise en place simple et rapide grâce à un accès Internet sécurisé ainsi qu’un financement rapide à un coût faible. L’illustration d’une relation de co-traitance qui veille à soutenir les PME-ETI et à renforcer les relations entre le Groupe et son écosystème de partenaires stratégiques.



Début 2016, le groupe Siemens a décidé de déployer en France une solution de financement pour ses fournisseurs dite d’affacturage inversé, en partenariat avec CGA, filiale du Groupe Société Générale. Avant de déployer ce nouveau programme, le groupe Siemens avait sollicité 40 partenaires stratégiques pour être « pilotes » et expérimenter cette solution de financement. Ce programme permet aux fournisseurs de Siemens en France de disposer d’un moyen de financement de leur besoin en fonds de roulement à des conditions compétitives, en mobilisant leurs créances plus rapidement à un taux négocié par Siemens. Dès leur agrément par Siemens, les factures peuvent être réglées à la demande du fournisseur par CGA.

Siemens confie ainsi la gestion des paiements des factures de ses partenaires stratégiques à travers deux services :
- la mise en place d’un site internet dédié, sur lequel le fournisseur peut suivre en temps réel l’ensemble de ses factures ;
- la possibilité de mobiliser tout ou partie de ses factures directement sur le site, à des conditions tarifaires avantageuses.

Le risque de CGA reposant sur le client, le fournisseur bénéficie de la qualité du crédit de Siemens tant au niveau du taux d’intérêt applicable que des montants mobilisables. A cette fin, cette plateforme Internet sécurisée et dédiée pourra répertorier en temps réel l’ensemble des factures qu’il sera possible de régler de manière anticipée.

Avec l’affacturage inversé, deux possibilités s’offrent à un fournisseur via le service en ligne qui étudie l’opportunité de financement pour tout ou partie de ces créances :
- Soit il donne son accord pour un règlement accéléré via CGA (à mars 2016, coût du crédit pour lui de 1% p.a.).
- Soit son besoin en trésorerie est gérable et il peut donc décider de rester sur un mode de règlement habituel.

« L’affacturage inversé, aussi connu sous les noms de supply chain finance ou reverse factoring, est une solution de financement pour les entreprises fournissant des biens ou services. Cependant, cette fois-ci, au lieu d'être à l'initiative de nos partenaires, cette solution novatrice est mise en place à notre demande pour aider nos fournisseurs à financer leurs créances en leur offrant cette souplesse, sans impact sur leurs lignes financières tout en renforçant in fine notre coopération sur le long terme » indique Olivier Gourmelon, directeur des achats du groupe Siemens en France.

Siemens France Holding est une filiale de Siemens AG, groupe international, leader dans le secteur de la haute technologie, synonyme depuis plus de 165 ans, de performance technique, d’innovation, de qualité, de fiabilité et de présence globale. Siemens opère principalement dans les domaines de l’électrification, de l’automatisation et de la digitalisation et compte parmi les principaux fournisseurs au monde de technologies à haute efficacité énergétique, qui contribuent à préserver les ressources naturelles. L’entreprise est leader mondial dans la construction d’éoliennes en mer, l’un des principaux constructeurs de turbines à gaz et à vapeur pour la production d’énergie, un acteur majeur du transport d’énergie, mais aussi un pionnier des solutions d’infrastructures, des équipements d’automatisme, des systèmes d’entraînement et des solutions logicielles dédiées à l’industrie. En outre, l’entreprise est un acteur de premier plan de l’imagerie médicale, qu’il s’agisse de scanographie ou d’imagerie par résonance magnétique, ainsi que du
diagnostic de laboratoire. Avec 6900 collaborateurs, 8 sites industriels et 11 centres de R&D dont 8 à responsabilité mondiale, Siemens France est un acteur économique important et s’engage activement dans les filières stratégiques pour l’industrie française. Au 30 septembre 2015, date de clôture du dernier exercice, Siemens France a enregistré, au titre de ses activités poursuivies, un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros dont 31 % réalisés à l'export.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- The Blockchainer
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Lundi 4 Avril 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *