Corporate Finance News / Quotidien
              


Vendredi 19 Juin 2015

Réinventer l’entreprise dans l’ère digitale (livre gratuit)


Francisco González, Président Directeur Général de BBVA, présente le nouvel ouvrage 'Réinventer l’entreprise dans l’ère digitale'.



Le 4 mai dernier, BBVA annonçait la nomination de Carlos Torres Vila ̶ auparavant Directeur de la banque digitale ̶ au poste de Président et Directeur des opérations, ainsi que la mise en place d’une nouvelle structure organisationnelle plaçant la transformation digitale au coeur des priorités du groupe.

Parmi les initiatives récentes du groupe en matière digitale, Francisco González, Président Directeur Général de BBVA, vient de présenter un nouvel ouvrage sur la révolution numérique : ‘Réinventer l’entreprise dans l’ère digitale’ (‘Reinventing the company in the digital era’).

Issus de divers horizons, plusieurs spécialistes ont, dans cette publication, confronté leurs points de vue sur la façon dont la révolution de l’information et des technologies bouleverse les pratiques de travail et l’activité des entreprises. Francisco González, Philip Evans (Boston Consulting Group), Alison Maitland (London Cass Business School), Celia de Anca et Salvador Aragón (qui appartiennent tous deux à l’IE Business School) sont les co-auteurs de ce livre.

Reinventing the company in the digital era est le septième volet de la collection annuelle publiée par BBVA, qui explore les mutations importantes de notre époque. Cette collection s’inscrit dans le projet OpenMind (www.bbvaopenmind.com, une communauté de partage de connaissance digitale donnant un accès libre à des ouvrages, articles, interviews et infographies).

À l’occasion de la présentation officielle de l’ouvrage, Francisco González s’est exprimé sur l’envergure de cette plateforme collaborative, qui réunit plus de 180 auteurs à travers le monde. Son objectif est de proposer aux lecteurs un decryptage sur les changements permanents qui transforment notre monde. « Les mutations technologiques sont probablement l’enjeu le plus important pour notre futur. Nous sommes en train de vivre la plus grande révolution technique jamais observée ».

Alors qu’un nouvel écosystème digital émerge, les banques continuent de mener leur activité comme elles le faisaient par le passé. Bon nombre d’entre elles risquent de rester sur le bas-côté. Francisco González, Président Directeur Général de BBVA.

Francisco González a également commenté les changements technologiques qui touchent l’industrie financière. « Bien qu’elles évoluent dans une économie et une société en pleine transformation, les banques continuent de mener leur activité comme elles le faisaient par le passé. Or, un nouvel écosystème digital émerge, dans lequel start-ups, développeurs, designers et grandes entreprises digitales sont en train d’interagir, de collaborer mais aussi de se concurrencer. Bon nombre de banques risquent de rester sur le bas-côté ».

Cependant, selon le Président Directeur Général de BBVA, la révolution technologique n’est pas l’unique défi auquel l’industrie bancaire est confrontée « Les banques doivent avant tout réviser leurs process et leurs opérations, redéfinir leur structure d’entreprise, la façon dont elles travaillent, leurs compétences et leur talent ».

« Aujourd’hui, BBVA se réinvente en allant bien au-delà du seul domaine de la technologie. Cela implique une évolution de la culture d’entreprise et de notre organisation. Ce processus nous a permis de tirer deux enseignements fondamentaux : premièrement, le rythme du changement s’accélère. Deuxièmement, nous sommes prêts à aller de l’avant de façon encore plus décisive dans notre transformation et à tirer parti de l’énorme opportunité qui nous est offerte, celle d’être précurseur et de mener le changement au sein de notre propre industrie ».

« Notre stratégie est donc de continuer à travailler sur le changement. C’est un facteur clé pour maintenir notre leadership dans cet environnement passionnant » a conclu Francisco González.

Le livre est disponible en téléchargement libre, via la plateforme de BBVA OpenMind :
https://www.bbvaopenmind.com/wp-content/uploads/2015/04/BBVA-OpenMind-book-Reinventing-the-Company-in-the-Digital-Age-business-innovation.pdf

Quelques réflexions des co-auteurs du livre…

Celia de Anca et Salvador Aragón, professeurs à l’IE Business School, ont étudié l’aspect collaboratif qui est l’un des traits caractéristiques de l’ère digitale. Au sujet de l’économie collaborative, ils expliquent : « les gens organisent leurs vies en constituant des clans, similaires à ceux du passé. Ces clans peuvent fonctionner quelle que soit la distance séparant les individus ». Les deux experts défendent le rôle de ces relations dans l’activité économique, qu’ils définissent comme étant la résultante d’un comportement tribal. Selon eux, les entreprises ne peuvent pas forcer les individus à se sentir motivés, ni même imposer la créativité. En revanche elles peuvent et doivent « exploiter l’énergie collective de ces nouvelles tribus, pour encourager de nouveaux modes d’innovation au sein des organisations ».

Philip Evans propose un éclairage sur l’accélération du changement technologique après la récession mondiale. « Partout dans le monde, les acteurs de la sphère professionnelle sont conscients qu’une mutation profonde et soudaine est à l’oeuvre ». Pour le Directeur général et Associé du Boston Consulting Group, les technologies disruptives sont en train de transformer les entreprises. Les dirigeants d’entreprises ne savent pas encore comment gérer ce changement. « 90% des données mondiales accumulées ont été générées ces deux dernières années. 99% de ce volume a été digitalisé et plus de la moitié est potentiellement accessible via une adresse IP. Cela signifie que, techniquement, ces données pourraient être téléchargées et publiées sur internet. En d’autres termes, la moitié des connaissances mondiales pourrait être archivée dans un seul document ».

De son côté, Alison Maitland souligne l’importance grandissante des femmes dans l’économie. « Les femmes représentent la moitié de la population, plus de la moitié des diplômés universitaires et tiennent une place dominante dans l’activité de consommation ». Alison Maitland, chercheur attaché à la London Cass Business School, estime qu’une rupture avec le modèle occidental de domination masculine des 19 et 20ème siècles est en train de s’opérer. Cela se traduit par une remise en question des hiérarchies, de nouvelles pratiques de leadership de nature féminine (avec une plus grande présence des femmes dans les instances de direction des entreprises) et d’autres facteurs tels que l’importance du pouvoir d’achat féminin, l’effet disruptif d’internet ou l’évolution des attitudes des hommes dans la sphère familiale et professionnelle.

A propos de BBVA :
Fondé en 1857, BBVA est un groupe de services financiers centré sur le client. Acteur de premier plan dans la Péninsule Ibérique, le groupe est la principale institution financière du Mexique et se positionne comme l’un des leaders bancaires en Amérique Latine et dans les Etats de la Sun Belt aux Etats-Unis. Les activités du groupe privilégient les marchés à forte croissance et la mise en place de technologies permettant d’obtenir un avantage compétitif durable. Plaçant la gouvernance au coeur de son modèle, BBVA est l’une des principales institutions de la zone Euro en termes de ROE et de performances. BBVA encourage l'éducation financière et l’intégration, et soutient la recherche scientifique et la culture. Les valeurs du groupe reposent sur le respect de la plus grande intégrité, une vision long-terme et l’application des meilleures pratiques. BBVA est présent dans les principaux indices du développement durable.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres



Finyear: latest news, derniers articles


Finyear Coffee: Your Morning Newsletter

Flux RSS