Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



PwC anticipe une poursuite des introductions en bourse en Europe


D'après l'étude « IPO Watch » du cabinet d’audit et de conseil PwC, sous l'effet d'un regain de vigueur du marché européen des introductions en bourse, les entreprises faisant appel à l'épargne publique ont levé durant le 1er trimestre 2014 des fonds d'une valeur de 11,4 milliards d'euros, supérieure aux produits combinés des premiers trimestres des quatre dernières années. Cette évolution fait suite à une hausse de 135 % à 26,5 milliards d'euros des produits dégagés par les IPO en Europe en 2013.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
- Au 1er trimestre 2014, les fonds levés par les IPO, de 11,4 milliards d'euros, dépassent les fonds levés cumulés des premiers trimestres des quatre dernières années.
- Les IPO du secteur de la distribution ont ouvert la voie au 1er trimestre, avec 11 opérations pour 2,8 milliards d'euros de fonds levés. Huit d'entre elles ont eu lieu à Londres, et représentent la quasi-totalité des produits du secteur.
- Les opérations anticipées au 2ème trimestre concernent au moins 25 entreprises qui pourraient mobiliser à elles seules 3,8 milliards d'euros, signe que les fonds levés pourraient dépasser 10 milliards d'euros au 2ème trimestre.
Au moins 15 IPO sont prévues avant la fin de l'été, pour des fonds levés de plus de 250 millions d'euros.
- Cette progression s'inscrit dans le sillage d'une activité soutenue au 4ème trimestre 2013, où plus de 100 introductions en bourse avaient été menées à bien, représentant plus de la moitié du total des fonds levés sur l'ensemble de l'année 2013.

Selon Philippe Kubisa, Associé Marchés de Capitaux chez PwC, « C'est la première fois depuis 2007 que nous observons des volumes aussi élevés d'introductions en bourse sur la plupart des places européennes. Durant les deux trimestres précédents, les opérations ont été plus importantes, les niveaux de souscription ont été élevés et les performances ont été satisfaisantes à l'issue des IPO, autant d'éléments porteurs, favorables à la poursuite de cette tendance. Nous observons également une prudence résiduelle sur le marché, ce qui signifie que les candidats doivent présenter une « equity story » claire et motivée pour susciter l'intérêt. »

Euronext a généré 2,1 milliards d'euros, dont 1,3 milliard d'euros levés par le groupe de télécommunications Altice à Amsterdam ; OMX, la Bourse nordique, a pour sa part enregistré des produits de 1,9 milliard d'euros au 1er trimestre, principalement grâce à l'IPO de la société de services ISS, qui a généré près de 1,1 milliard d'euros. Durant la même période de 2013, moins de 5 millions d'euros avaient été levés sur ces marchés, ce qui témoigne clairement d'une amélioration de la conjoncture économique. Au 1er trimestre 2014, l'Espagne a également accueilli deux des 10 premières opérations en termes de valeur, les premières IPO de taille à Madrid depuis l'été 2011.

Londres a triplé les produits levés grâce aux IPO réalisées au 1er trimestre 2014 et enregistré près de 5,9 milliards d'euros, contre 1,9 milliard d'euros au 1er trimestre 2013. Sur les 5,9 milliards d'euros levés, le London Main Market a accueilli 14 IPO d'un montant de 4,6 milliards d'euros ; le reliquat, de 1,3 milliards d'euros, a été levé sur le marché AIM, qui enregistre une reprise d'activité.
Sur les bourses londoniennes, huit IPO du secteur des services aux consommateurs, dont Lenta, la principale IPO du secteur de la distribution en Europe, ont permis de lever 2,8 milliards d'euros au 1er trimestre 2014. L'IPO la plus importante est attribuable au sous-secteur immobilier, dans lequel Kennedy Wilson Europe Real Estate a levé 1,0 milliard d'euros.

Philippe Kubisa conclut : "Sur Paris, l'activité est également bonne sur le premier trimestre, avec de belles opérations attendues dans les prochains mois. "

Méthodologie
L’étude « IPO Watch Europe» analyse chaque trimestre les introductions en bourse d'une valeur supérieure à 5 millions d'euros sur les principaux marchés et segments de marché (dont l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la France, la Grèce, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse et la Turquie). Les mouvements entre segments de marché d’une même bourse et les offres de type « greenshoe » (rallonge) sont exclus.
Cette étude, qui a été menée entre le 1er janvier et le 31 mars 2014, analyse les introductions en bourse d'après leur date d'admission à la cote. Toutes les données de marché proviennent des bourses elles-mêmes ; PwC n’a pas procédé à une vérification indépendante de ces données.

Téléchargez l’étude ci-dessous (PDF 14 pages en anglais)

Laurent Leloup

Les médias du groupe Finyear :

Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’affaires.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/abonnement

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur
- la lettre digitale "Le Contrôleur de Gestion" (PROJET 2014) sur www.finyear.com/lecontroleurdegestion
- la lettre digitale "GRC Manager" (PROJET 2014) sur www.finyear.com/grcmanager

Un seul formulaire d'abonnement pour 7 lettres


Mercredi 23 Avril 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News