Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Petit Papa Noël, ……quand tu descendras du ciel n’oublie pas d’effacer nos dettes par millions………..



Après les émissions de dette massives réalisées par de nombreux pays, voici que resurgit le risque lié à la signature des Etats. Après donc les avatars rencontrés par Dubaï via Dubaï World et Nakheel et les incertitudes quant à la restructuration de la dette qui ont écorné la réputation de la signature de l’émirat, voici que les pays européens sont touchés. Les principales révisions de notation avaient concerné lors du 1er trimestre l’Espagne, la Hongrie et le Portugal, l’Estonie et la Lettonie, lors du 3ème trimestre, la Grèce et l’Irlande, plus récemment. Moody’s a désormais mis en garde les Etats-Unis et le Royaume-Uni contre la dégradation de leurs finances publiques. Il suffit de remarquer que l’Etat américain dont le déficit budgétaire est de 10% du PIB s’auto finance en quelque sorte via les achats d’obligations par la Fed. Hier, les spreads de signature de l’Espagne, du Portugal, de l’Irlande et de la Grèce se dégradaient par rapport au Bund de 10pbs à 26pbs. Les marchés ne semblent pas pour l’instant être impactés durablement hormis les craintes qui ont conduit à une baisse des marchés actions bien naturelle en pareille circonstance.



Louis-Armand de Rougé
Louis-Armand de Rougé
Il semble donc que les marchés se préparent tranquillement à une fin d’année susceptible de donner un peu de baume aux investisseurs ayant perdu des sommes considérables en 2008. Lorsque l’année boursière est positive, il est rare que décembre échappe à la règle d’être également positif et de corroborer le « window dressing » qui permet aux bilans de se parer de performances plus acceptables aux yeux des analystes et directeurs financiers. Que pouvons nous espérer d’autre fin 2009 et début 2010 ? La baisse du dollar dont tout le monde parle est de 15%, alors que l’or avait progressé de 17,5% à fin octobre. Le dollar qui représente un peu plus de 60% des réserves mondiales ne sera pas remplacé de sitôt. Les banques centrales peuvent vouloir diversifier leurs avoirs et renforcer leur détention en métal précieux. En Europe c’est environ 20% des réserves, en Chine environ 4% ! Malgré ces achats, on voit mal l’or continuer de progresser de manière vertigineuse sauf grave crise sur le dollar à laquelle personne n’a vraiment intérêt. Les banques centrales américaine et européenne ont parlé respectivement de taux appelés à rester bas pendant encore un certain temps et de niveau approprié. Dès lors cela laisse présager une reprise molle hormis dans les pays dont l’économie bénéficie de l’appréciation des matières premières telles l’Australie qui a remonté ses taux. Attention également au double effet d’appréciation des indices boursiers et des matières premières car dans certains pays émergents tels le Brésil elles représentent près des 2/3 de l’indice.

Dès lors avant d’aborder 2010, nous avons choisi de rester fortement pondérés sur les actions en privilégiant les gérants avec un biais neutre ou ceux dotés d’une approche trading susceptible de faire varier fortement leur exposition sur les valeurs de grande capitalisation. Dans la mesure du possible, nous nous intéresserons également aux matières premières et aux pays émergents via des gérants dotés d’une couverture conséquente. Enfin, nous resterons attentifs à la poursuite du rebond sur les fusions acquisitions et demeurerons prudents sur le crédit et les convertibles qui ont considérablement progressé.

Dans la gestion alternative, les investisseurs s’attendent à plus de réglementation, un retour à meilleure fortune, une performance acceptable, suite à la disparition de nombre d’acteurs et à une transparence et une liquidité accrue, via notamment l’utilisation de plates-formes, UCITS3 et comptes gérés.

L’équipe de Richcourt se joint à moi pour vous souhaiter ainsi qu’à vos familles de très heureuses et paisibles fêtes de fin d’année.

Louis-Armand de Rougé
Richcourt Fund Advisors
15 rue de Presbourg
75116 Paris
lderouge@citco.com

Mercredi 16 Décembre 2009
Notez


Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Cryptocurrencies