Quotidien Fintech, Blocktech, DeFi, Néo-banque d'affaires
Financial Year Financial Year
 
 
 
The Bridge Between Traditional Finance & Decentralized Finance (DeFi)
 
              


Lundi 22 Juin 2015

Morningstar notation : 8 banques voient leur note relevée


Morningstar élargit sa notation de l’avantage concurrentiel (« economic moat ») du secteur bancaire avec une note de stabilité. Huit banques voient leur note relevée.



Morningstar, Inc. (NASDAQ: MORN), leader de la recherche financière indépendante en Amérique du Nord, Europe, Australie et Asie, a élargi sa notation de l’« economic moat » (avantage concurrentiel) du secteur bancaire avec une « note de stabilité ».

Dans sa publication « Financial Services Observer de juin 2015 – Où se trouvent les avantages concurrentiels élevés : une analyse des systèmes bancaires apporte un nouvel éclairage à notre méthodologie concernant l’avantage concurrentiel (« economic moat ») des banques » - les analystes actions de Morningstar évaluent les forces et les faiblesses des systèmes bancaires de 22 pays et leur effet direct sur l’avantage concurrentiel des banques opérant dans ces pays. Sur la base de cette étude, Morningstar a relevé la note de huit banques en leur attribuant un avantage concurrentiel élevé (« Wide Moat »).

L'équipe des analystes actions mondiales de Morningstar a analysé la stabilité du système bancaire de chaque pays en évaluant différents facteurs dans quatre domaines : économique, politique, concurrentiel et réglementaire. Morningstar a ensuite octroyé au système bancaire de chaque pays une note s’échelonnant entre Très bon, Bon, Passable et Mauvais. Les notes se répartissent comme suit :

Très bon : Australie, Canada et Suisse
Bon : Belgique, Chili, Hong Kong, Singapour et Suède
Passable : Chine, Colombie, Danemark, France, Allemagne, Japon, Mexique, Pays-Bas, Espagne, Royaume-Uni et États-Unis
Mauvais : Brésil, Inde et Italie

Stephen Ellis, directeur de la recherche actions sur les services bancaires et financiers, chez Morningstar, a déclaré : « nous examinons les atouts des activités traditionnelles d'intermédiaires financiers des banques - principalement la banque de détail et commerciale - et des autres activités, comme la banque d'investissement ou la gestion de fortune, qui peuvent influencer l’avantage concurrentiel d'une banque. Nous avons également introduit une analyse rigoureuse des systèmes bancaires dans lesquels ces banques opèrent, ce qui constitue un élément essentiel pour déterminer notre confiance dans la pérennité des rendements supérieurs d'une banque et pour évaluer la probabilité d'événements destructeurs de valeur ».

Les nouvelles notes de stabilité du système bancaire de Morningstar font partie d'efforts plus larges déployés par Morningstar afin d'élargir son cadre d’analyse actuel pour évaluer la vigueur et les tendances de l’avantage concurrentiel des banques que Morningstar couvre dans le monde entier. L’« Economic Moat » de Morningstar évalue la soutenabilité de l’avantage concurrentiel d'une entreprise, et la note de tendance de l’« economic moat » indique si les facteurs à l'origine de l’avantage concurrentiel se renforcent ou s'affaiblissent. Morningstar évalue les diverses sources potentielles de « moat » dans sept secteurs d'activités communs et attribue une note « élevé », « moyen » ou « aucun ».

Les analystes de Morningstar ont ainsi relevé huit notes de « moyen » à « élevé » pour Banco de Chile, Banco Santander Chile, Bank of Nova Scotia, Royal Bank of Canada, Svenska Handelsbanken, Toronto-Dominion Bank, U.S. Bancorp et Wells Fargo. 10 autres banques ont vu une révision à la hausse ou à la baisse de leur note ou de leur note de tendance.

Parmi les autres conclusions clés du rapport Financial Services Observer de Morningstar, on notera :
· Les banques avec un avantage concurrentiel élevé évoluent dans des systèmes bancaires de grande qualité. Plus le système est de qualité et stable, plus il sera facile à une banque d'obtenir un avantage concurrentiel élevé.
· Une économie forte ne se traduit pas nécessairement par un système bancaire de grande qualité. Par exemple, la Chine, l'Allemagne et les États-Unis sont considérés comme des économies dominantes, mais leur environnement hautement compétitif et les aspects réglementaires débouchent sur une note moyenne pour leur système bancaire.
· La diversification ne va pas nécessairement renforcer l’avantage concurrentiel d'une banque, et peut même souvent jouer en sens inverse. Alors que la plupart des grandes banques sont des banques universelles, qui offrent de nombreux services bancaires (banque de détail, commerciale ou d'investissement), elles ont tendance à avoir moins d’avantages concurrentiels que leurs activités de détail et commerciales prises à part. Dans de nombreux cas, les activités hors du cœur de métier de ces banques sont soit intrinsèquement moins dotées en avantage concurrentiel que la banque de détail et commerciale (comme par exemple l'assurance-vie), soit appartiennent à des métiers où la banque a moins d'avantages concurrentiels, comme la banque d'investissement.

La publication Financial Services Observer de juin 2015 est accessible en cliquant ici :
http://mscomm.morningstar.com/financialservices_observer

Les publications de la série Observer sont disponibles pour les clients de Morningstar Institutional Equity Research Services; sur Morningstar Direct, sa plateforme d’analyse mondiale des investissements destinée aux investisseurs professionnels; et sur Morningstar Select, le portail de recherche institutionnelle actions de la société.
Pour de plus amples informations sur la recherche indépendante actions de Morningstar, veuillez consulter :
http://www.morningstarpro.fr/fr-FR/marches/equity-research.html?Focus=MSMRNavigationTab_to_EquityAndCreditResearch

La publication Observer de Morningstar propose des rapports de recherche sectorielle approfondis qui utilisent l'accent mis par Morningstar sur un horizon de placement à long terme et le « moat » (avantage concurrentiel) pour analyser les tendances complexes des investissements dans divers secteurs. La société publie la série Observer régulièrement tout au long de l'année, sur des sujets divers couvrant tous les secteurs, notamment les matériaux de base, la consommation, l'énergie, les services financiers, la santé, les produits industriels, la technologie et les services publics.

Morningstar a lancé sa recherche sur les actions en 1998 et compte environ 120 analystes actions et crédit, assurant la couverture d'environ 1.400 entreprises avec des analyses qualitatives.
http://global.morningstar.com/EquityResearch

Les notes sont par nature subjectives et ne doivent pas être utilisées comme base unique d'une décision d'investissement. Les notes sont basées sur les anticipations des analystes de Morningstar et concernent des événements futurs : elles sont donc exposées à des risques et des incertitudes qui peuvent entraîner la non réalisation des anticipations de Morningstar ou bien des divergences importantes par rapport à ce qui était attendu. Morningstar ne présente pas ses notes comme des garanties ; elles ne devraient pas davantage être considérées comme l’évaluation de la solvabilité. Ce communiqué de presse est purement à titre informatif : il ne doit pas être considéré comme une offre ou une sollicitation pour acheter ou vendre.

À propos de Morningstar France Fund Information et Morningstar, Inc.
Morningstar France Fund Information, une filiale de Morningstar, Inc. leader de la recherche financière indépendante en Amérique du Nord, Europe, Australie et Asie. La société propose un large éventail de produits et services à destination des investisseurs privés, des conseillers financiers et des institutionnels. Morningstar fournit des données sur plus de 500 000 offres de placement, notamment sur les actions, les OPCVM et des données en temps réel sur plus de 15 millions d’actions, d’indices, de futures, d’options, de matières premières et de métaux précieux ainsi que sur les taux de changes et les marchés monétaires. Morningstar offre aussi des services de conseils financiers à travers ses filiales de conseil en investissement et totalise environ 179 milliards de dollars d’actifs sous gestion ou sous conseil au 30 mars 2015. La société est implantée dans 27 pays.
www.morningstar.com

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles