Quotidien future finance
              



Méfiez-vous de la fraude à l’ancienne


Par Simon Viney, Financial Sector Cyber Consulting Lead, BAE Systems Applied Intelligence.



Tandis que d’un côté de nouvelles opportunités technologiques se présentent aux fraudeurs, l'attention accrue ainsi portée à la sécurité numérique pourrait d’un autre côté encourager la résurgence de tactiques de fraude de l'ancienne école. Les criminels savent que le client d'aujourd'hui est sensibilisé sur les escroqueries les plus courantes et ils ont compris qu’une certaine négligence entoure les techniques les plus anciennes. C’est ainsi qu’ils se mettent à exploiter des combines à la Ponzi, émettre des chèques sans provision ou même créer de fausses opportunités d’emploi, tout en utilisant des astuces technologiques pour paraître plus convaincants.

La fraude par chèque est une tendance croissante aux États-Unis, où ce moyen de paiement est resté d’un usage courant, explique Brian Ferro, responsable de la gestion des produits de conformité AML/BSA au niveau mondial, chez BAE Systems Applied Intelligence. "Nous voyons apparaître une combinaison de nouveaux canaux et de tactiques de la vieille école", dit-il, ajoutant : "Avec l'arrivée d'imprimantes personnelles de haute qualité, il est devenu facile de faire ses propres chèques ou de copier les chèques d'autres clients ou de caissiers". En outre, au Royaume-Uni, la possibilité pour les clients d'envoyer des chèques à leur banque par voie numérique permet aux criminels d’obtenir la photo d'un chèque légitime et de modifier ensuite l'image pour changer le bénéficiaire ou le montant.

Il semble que le vieux système de Ponzi (dont le principe est d’attirer des investisseurs par la promesse de taux de rendement élevés sur la vente d'un produit ou d'un service inexistant) ait été actualisé grâce au marketing numérique et à une manipulation plus facile des connexions. Par exemple, les nouvelles technologies numériques, associées à l'attrait de l'argent facile, ont donné naissance à des systèmes de crypto-monnaie en mode Ponzi.

On assiste aussi à l’apparition de plus en plus fréquente d’offres d'emploi frauduleuses incitant les candidats "retenus" à verser de l'argent à l'avance pour l'achat d'équipements ou les incitant à agir comme des ‘money mules’. Nous continuons également à voir des arnaques au PDG, où un fraudeur persuade un service comptable d'envoyer un virement à une destination frauduleuse. Si les escroqueries occasionnelles de grande valeur de cette sorte font les gros titres, ces paiements portent souvent sur de petites sommes, ce qui leur permet de passer inaperçus.

Bien que les jeunes soient parfaitement au fait des escroqueries à la sécurité numérique, ils peuvent encore tomber dans le piège de ces arnaques à l’ancienne. Ils sont sans doute sur leurs gardes vis-à-vis des pièges du courrier électronique ou de la criminalité en ligne, mais ils n'envisageraient même pas que quelqu'un se donne la peine de créer un faux chèque", fait remarquer Ferro.

Connaître son client est essentiel pour les banques qui veulent lutter correctement contre ce phénomène. Il s'agit d'être très vigilant sur la manière dont elles surveillent des groupes de clients particuliers et les paiements inhabituels en regard de l'historique de paiement du client et ce que l’on sait sur le bénéficiaire. Par exemple, des paiements excessifs provenant du segment des plus de 55 ans devraient déclencher un signal d'alarme, tout comme une série de paiements soudains effectués par différents clients au profit du même bénéficiaire.

Les meilleures banques sont conscientes de leur obligation de faire plus pour aider leurs clients. Ferro cite la Banque de Montréal (qui a récemment lancé sa propre unité de lutte contre le crime financier) comme un bon exemple de sensibilisation des clients. Il invite les banques et les clients à être attentifs aux choses les plus simples : "Nous pouvons facilement nous faire duper par des choses qui ont toute l’apparence de la banalité".


Chaineum : Neo Investment Bank
Laurent Leloup : Conférencier blockchain
HealthTech.Finance : HealthTech Investment Bank

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Mardi 31 Mars 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Newsletter quotidienne gratuite




Finyear - Daily News