Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

Les pressions économiques incitent les entreprises à mieux préparer leur introduction en bourse

En raison des reports des introductions en bourse qui se multiplient à l’échelle du monde entier, les entreprises à forte croissance cherchent à mieux se préparer en attendant une éventuelle reprise économique.


Une nouvelle étude de Coupa Software (NASDAQ : COUP), leader du Business Spend Management (BSM), révèle que malgré la volatilité économique actuelle, des systèmes et processus financiers inadéquats empêchent les entreprises de se développer à grande échelle.

Près de 75 % des entreprises reconnaissent que leurs processus financiers ne sont pas suffisamment solides et évolutifs pour soutenir leurs plans de croissance. En raison des préoccupations liées à la hausse actuelle des taux d’intérêt (selon 32 % des entreprises), aux pénuries qui touchent la supply chain (27 %), à la volatilité des marchés boursiers (29 %) et à l’inflation (32 %), 79 % des entreprises freinent aujourd’hui leurs projets de croissance et décident ainsi de reporter leur introduction en bourse.

« Les périodes de forte croissance, comme celles qui précèdent une introduction en bourse, représentent une véritable source de stress pour les entreprises, quelles qu’elles soient », affirme Tony Tiscornia, Chief Financial Officer chez Coupa. « En outre, la conjoncture actuelle n’arrange pas les choses. Les équipes Finance peuvent être des piliers auxquels se raccrocher dans ces périodes difficiles, en fournissant une transparence en temps réel pour faciliter les décisions et en œuvrant à l’élaboration de processus et à la mise en place de technologies pour soutenir l’avancement du projet. »

La transformation digitale, la solution pour éliminer les processus manuels qui ralentissent les opérations

Les entreprises à forte croissance doivent avoir une idée claire sur leur situation en matière de trésorerie et de compliance, des aspects essentiels pour celles qui envisagent une introduction en bourse comme pour celles qui se concentrent davantage sur les marges alors que les pressions macroéconomiques s’intensifient. Les résultats de l’étude Coupa indiquent cependant que les processus manuels et les données cloisonnées sont ici des freins :

● 61 % des entreprises ont recours à des processus manuels pour la gestion des achats, 60 % pour la gestion des fournisseurs, 57 % pour la gestion de la trésorerie, 43 % pour la facturation et 39 % pour les paiements.
● Seuls 32 % des personnes interrogées sont en mesure de connaître leur solde exact de trésorerie, 80 % doivent se connecter à plusieurs systèmes pour y parvenir et 43 % déclarent qu’il leur faut au moins plusieurs jours pour retrouver les informations dont elles ont besoin.
● 71 % des répondants ne sont pas totalement certains de pouvoir produire d’informations financières auditables pour les 2 à 3 dernières années, ni de rapports auditables sur les marchés dans lesquels leur entreprise évolue sur une base trimestrielle (65 %).

Les responsables Finance pour une préparation optimisée à l’introduction en bourse

L’étude révèle également que les équipes Finance veulent améliorer leurs processus pour soutenir les ambitions de croissance de leur entreprise :

● 89 % souhaitent améliorer les processus et les contrôles dédiés à la gestion des risques pour atténuer les risques financiers qui pourraient entraver la croissance.
● 71 % s’attellent encore à la constitution de leur équipe d’experts financiers expérimentés.
● 70 % veulent renforcer les contrôles financiers pour protéger les futurs actionnaires et empêcher la fraude.

« Quels que soient les projets de croissance d’une entreprise, qu’il s’agisse d’une introduction en bourse, d’une fusion-acquisition ou d’une levée de fonds, elle aura besoin d’une approche BSM globale qui lui fournira ainsi une source unique d’informations octroyant aux équipes Finance une visibilité et un contrôle complets », ajoute Tony Tiscornia. « Pour les entreprises qui ont dû retarder leur introduction en bourse, le moment est venu de mener à bien la transformation digitale de leurs fonctions de back-office. Cela leur permettra de renforcer la confiance envers les opérations financières et la conformité avant l’introduction en bourse, mais aussi d’alléger les contraintes que représente la gestion d’une entreprise cotée. »

Coupa a accompagné de nombreuses entreprises à forte croissance, telles qu’Uber et Slack, dans leur préparation à leur introduction en bourse.

Méthodologie
L’enquête a été menée auprès de plus de 550 décideurs Finance issus d’entreprises affichant un chiffre d’affaires d’au moins 100 millions de dollars en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et aux États-Unis. Les entretiens ont été réalisés en ligne par Sapio Research en mai 2022.

À propos de Coupa
Coupa est la plateforme de Business Spend Management (BSM) qui unifie les processus à travers les fonctions Supply chain, Achats et Finance. Coupa donne les moyens aux entreprises du monde entier d’optimiser la valeur ajoutée et de transposer leur vision au niveau opérationnel grâce à une meilleure gestion des dépenses. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.coupa.com/fr ou suivez-nous sur LinkedIn ou Twitter.

------------------------------------------------------------------------

Disclaimer: The text above is a press release that was not written by Finyear.com.
The issuer is solely responsible for the content of this announcement.
Avertissement : Le texte ci-dessus est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
L'émetteur est seul responsable du contenu de cette annonce.

Vendredi 1 Juillet 2022




OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES