Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



Les initiatives de micro-épargne et de micro-crédit en Afrique


L’épargne et le crédit jouent un rôle considérable dans toutes les économies, et en particulier dans les pays en développement. Quand l’épargne permet d’assurer une stabilité financière au quotidien et faire face aux imprévus (casse de l’outil de travail, récoltes moins bonnes que prévu, etc.), le crédit, quant à lui, permet la prise d’initiative et le développement des petits commerces en favorisant l’investissement.



Jean-Michel Huet
Jean-Michel Huet
Pour les clients, le mobile apporte quatre principaux avantages dans la gestion de l’épargne et des prêts :

En premier, les sommes épargnées et les prêts concédés sont en sécurité dans un compte protégé par mot de passe. Personne d’autre ne peut y accéder. La fiabilité est également un argument clé : au-delà de la sécurité d’accès, l’argent est garanti par un organisme bancaire indépendant de l’opérateur. Les risques sont minimes. Par ailleurs, les sommes épargnées sont liquides, elles peuvent très facilement passer d’un état à un autre (conversion en cash par exemple). Enfin, le mobile apporte une confidentialité accrue : l’acte d’épargne ou de sollicitation d’un prêt devient totalement personnel. Seul le requérant est informé.

Les initiatives d’offre d’épargne sur mobile

90% de la population vivant avec moins de deux dollars par jour n’a pas accès à un service finanjavascript:void(0)cier avancé tel que l’épargne. Cette population se tourne alors vers des services informels : argent liquide caché au domicile, chez un tiers de confiance ou prêté à de la famille ou encore dans une association locale qui gère l’épargne et les prêts. Certains ont aussi recours à l’achat de biens, en investissant par exemple dans un animal. En cas d’imprévus, ils se retrouvent contraints à vendre le bétail, à prêter sur gage les bijoux de la famille ou à emprunter à des taux très élevés.

Cette forme d’épargne est sujette à de forts risques de perte ou de vol. De plus, sa disponibilité et sa liquidité dépendent uniquement de l’épargnant.

Le mobile révolutionne progressivement la manière dont les populations peu ou pas bancarisées recourent à l’épargne. Souvent, savoir anticiper son avenir avec sérénité permet de sortir de la pauvreté.

Les initiatives d’offre de prêts et de microcrédits

Les avantages des prêts et microcrédits via le mobile sont nombreux. Aux quatre principaux avantages décrits précédemment (sécurité, fiabilité, confidentialité, liquidité) s’ajoutent quatre autres. Le premier est l’ubiquité rendue possible par le mobile : le client peut emprunter de l’argent depuis n’importe où (sa maison, dans le bus, etc..) puisqu’il n’est plus nécessaire de se déplacer dans une agence bancaire.

De plus, l’inscription est la plupart du temps extrêmement simple : directement sur le menu du téléphone portable. Il n’y a pas de longs formulaires à remplir, ni plusieurs pages de conditions générales à lire et à signer. Les services de prêt sont bien moins chers (7,5% sur un mois par exemple pour M-Shwari) que certains rentiers informels qui exigent souvent entre 30% et 100% de taux d’intérêt par mois 1. Par exemple, emprunter 11$ avec M-Shwari reviendra à rembourser 11,83$.

Enfin, le service est instantané : l’utilisateur sait immédiatement si sa demande de prêt est acceptée ou non. Mieux encore, il reçoit les fonds dans les secondes qui suivent.

Quels avantages pour les banques ? 2

Le premier avantage réside dans l’accès à une large base de comptes de dépôts (augmentation de la capacité de la banque à prêter de l’argent, diversification des risques). De plus, les banques bénéficient également d’une augmentation de leurs sources de revenus (accès aux clients qui n’auraient auparavant pas utilisé le service). Enfin, elles peuvent réduire leurs coûts de dépôts (elles n’ont pas à gérer des dizaines de petits dépôts et retraits dans leurs agences commerciales) et de traitement / vérification des prêts (traitement informatique automatique des prêts concédés en fonction de l’historique d’épargne du client).

Les initiatives de micro-épargne et de micro-crédit en Afrique
Focus sur l’offre M-Shwari de Safaricom 3 :

En novembre 2012, Safaricom a annoncé un partenariat avec la Commercial Bank of Africa (CBA) pour permettre aux usagers du porte-monnaie électronique M-Pesa d’ouvrir un compte d’épargne rémunéré (entre 2 et 5% par an). Ce service, appelé «M-Shwari » (« sans souci » en Swahili), est directement accessible sur le mobile et permet également de débloquer de petits prêts à échéance réduite - un mois - en temps réel. A la mi-février 2013, 1,6 million de comptes avaient été activés. Une telle pénétration est sans précédent.

La simplicité de la proposition de valeur et du discours commercial ont beaucoup joué dans ce succès. L’intérêt et le fonctionnement de M-Shwari peuvent être expliqués sur un panneau d’affichage publicitaire ou via un SMS. C’est si simple qu’il devient inutile de mobiliser du personnel pour « former » les utilisateurs. Le succès de M-Shwari ne doit pas faire oublier certains éléments. Premièrement, le taux de clients actifs est d’environ 53% 4. Si l’on va plus loin et que l’on retient le taux de clients actifs sur 30 jours, ce chiffre tombe sous les 30% 5. En Septembre 2014, les utilisateurs de M-Shwari avaient déposé 4,1 milliards de shillings kenyans (41M€) pour 1,6 milliard de soldes de prêt (16M€).

Jean-Michel Huet, Olivier Darondel et Sébastien Cazuguel


1.Small Consumer Loans for the Working Poor in South Africa - http://bit.ly/1ABCUjf
2.AML/CFT: Balancing Regulation with Innovation – CGAP – 23/01/15 - http://bit.ly/1IbFAKF
3.Basé sur New Sales and Distribution Models in Mobile Financial Services, By Jake Kendall, Graham Wright, and Mireya Almazan, 2013
4.44% en Mars 2013, 48% en Septembre 2013 et 53% en Mars 2014, 54% en Septembre 2014
5.26% en Mars 2014, 29% en Septembre 2014

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- The Blockchainer
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mardi 8 Mars 2016
Notez


Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News