Corporate Finance News, Hybrid Finance News
              


Jeudi 9 Décembre 2021

Les coûts des paiements internationaux constituent un frein pour 1 PME sur 3


Alors que le développement à l’international constitue un relais de croissance pour les entreprises, la Cour des Comptes a récemment préconisé à Business France (structure chargée du développement international des entreprises françaises) d’élargir son réseau au-delà de l’UE.



Preuve que de nombreuses opportunités existent au-delà du marché européen. 37% des PME françaises expriment d'ailleurs leurs ambitions de se développer à l'international dans les 5 prochaines années. Pourtant, dans le même temps, le coût des paiements internationaux constitue l’obstacle le plus important à l’expansion internationale selon les PME qui exercent leurs activités au-delà des frontières. C’est ce que dévoile la dernière étude Wise (entreprise technologique de services financiers qui propose des paiements et des transferts d’argent à l’international), menée par Yougov auprès de plus de 4 800 PME à travers le monde, dont 559 en France.

Un développement à l’international freiné par la crise sanitaire….

Selon l’étude, 4 PME françaises sur 5 (81 %), qui opèrent à l’international ou envisagent de le faire, déclarent que la pandémie de COVID-19 a eu un impact sur leur activité. En effet, la crise sanitaire a retardé (42%) voir annulée (24%), leur expansion à l’international, elle a aussi entraîné des difficultés pour attirer de nouveaux clients (26 %) et à gérer les flux de trésorerie (18 %).

Pour résister à cette crise inédite, la technologie a constitué un véritable allié pour 2 décideurs de PME françaises sur 3 (65%).

Une envie d’expansion bien présente après 2 années de crise …

Près de 2 PME françaises sur 5 (37%) prévoient de se développer à l'international dans les 5 prochaines années ou de poursuivre leur expansion. Parmi les raisons les plus courantes de cette internationalisation on retrouve : le ciblage de nouveaux clients (53 %), l’amélioration des perspectives de croissance à long terme (32 %) et la recherche de nouveaux fournisseurs/ressources (28 %).

Top 3 des pays européens dans lesquels les PME françaises souhaiteraient se développer
1. Italie (20 %)
2. Espagne (20 %)
3. La Suisse (19 %)

TOP 3 des pays dans lesquels les PME françaises souhaitent se développer
1. Les États-Unis (15 %)
2. Le Royaume-Uni (14%)
3. Le Canada (12 %)

… qui peut cependant être freinée par le coût des paiements internationaux

38% des PME françaises qui exercent leur activité à l’international affirment que le coût et la complexité de la gestion des paiements ont rendu plus difficile leur expansion. Près d’un tiers des TPE/PME françaises (33%) déclarent même que la complexité et le coût des opérations bancaires/paiements internationaux les ont découragés ou empêchés de se développer à l'international. Les défis les plus courants concernant les paiements/transferts d’argent internationaux incluent des coûts élevés (31%), des frais confus/coûts surprenants (28%), ainsi que des statuts de paiements/transferts peu clairs et des processus complexes/lourds (chacun 21%).

Les trois quarts (75%) des décideurs de PME françaises qui opèrent à l’international considèrent le coût comme un facteur important lors du choix d'un prestataire de paiement pour les transactions transfrontalières. Les plateformes de paiement sont utilisées par 24% des PME pour opérer à l'international et 22% utilisent des services de paiements transfrontaliers et des néo-banques (18%).

A travers cette étude, Wise constate le manque de connaissance et d’informations des PME (qui opèrent ou prévoient de s’exercer à l’international) au sujet des frais que les banques et les prestataires de paiement leur appliquent : 3 PME françaises sur 5 (62%) disent savoir combien coûte à leur entreprise les virements à l'étranger. Mais, paradoxalement, seuls 15 % des décideurs de PME françaises savent exactement ce qu’ils payent lorsqu’ils réalisent des transferts d’argent à l’international (frais de transferts + taux de change).

Méthodologie de l’étude
Étude réalisée entre le 16 août et le 21 septembre 2021. L'échantillon comprend 4 835 dirigeants du secteur privé à travers le monde dont 559 en France. La recherche a été commandée par Wise et menée indépendamment par YouGov.

À propos de Wise
Wise est une entreprise technologique internationale développant le meilleur moyen de gérer de l'argent à travers le monde. Avec le compte Wise, les personnes et les entreprises peuvent détenir plus de 50 devises, transférer de l'argent d'un pays à l'autre et dépenser de l'argent à l'étranger. Les grandes entreprises et les banques utilisent également la technologie Wise : un tout nouveau réseau de paiement transfrontalier qui permettra un jour de de traiter de l'argent sans frontières pour tous, partout. Peu importe votre usage de la plate-forme, Wise a pour mission de vous faciliter la vie et de vous faire économiser de l'argent.

Co-fondé par Taavet Hinrikus et Kristo Käärmann, Wise a été lancé en 2011 sous son nom d'origine TransferWise. Elle est l’une des sociétés technologiques à la croissance la plus rapide au monde, ayant levé plus de 1 milliard de dollars en transactions primaires et secondaires auprès des investisseurs de premier plan autour du monde.

Plus de 11 millions de personnes et entreprises utilisent Wise. L'entreprise traite plus de 7 milliards d’euros de transferts transfrontaliers chaque mois, ce qui permet à ses clients d'économiser plus d'un milliard d'euros par an.

------------------------------------------------------------------------

Disclaimer: The text above is a press release that was not written by Finyear.com.
The issuer is solely responsible for the content of this announcement.
Avertissement : Le texte ci-dessus est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
L'émetteur est seul responsable du contenu de cette annonce.



dernières opinions & actus / latest opinions & news