Quotidien Fintech, Blocktech, DeFi, Blockchain
              


Mardi 15 Juin 2021

Les Business Angels des Grandes Ecoles (BADGE) investissent dans la start-up bretonne SeaBeLife Biotech


Avertissement : Le texte ci-dessous est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
Disclaimer: The text below is a press release that was not written by Finyear.com.



Les Business Angels des Grandes Ecoles (BADGE) investissent 155 k€ dans Seabelife, société de biotechnologie basée à Roscoff (29) qui développe une nouvelle classe de médicaments contre la mort cellulaire régulée pour traiter des pathologies graves ou chroniques difficiles à traiter.

SeaBeLife Biotech vient de boucler avec succès son augmentation de capital de 1 M€ pour poursuivre ses développements ciblant la mort cellulaire régulée. Les Business Angels des Grandes Ecoles (BADGE) ont participé à ce tour à hauteur de 155k€. Les fonds ont également été apportés en capital par les fondateurs, les Business Angels des réseaux bretons Breizh Angels (Finistère Angels, BSA, BA35, Armor Angels), et ceux de WeLike et AVA Capital pour un montant total de 1 M€.

La technologie développée par SeaBeLife est une innovation de rupture avec un potentiel thérapeutique majeur. Elle permet d’inhiber simultanément deux types de mort cellulaire par nécrose. En effet, l’activation de ces voies est l’une des explications récentes de plusieurs pathologies graves ciblant nos organes vitaux et difficiles à traiter. En particulier, l’insuffisance rénale aiguë et l’insuffisance hépatique aigüe, pour lesquelles SeaBeLife a confirmé les résultats encourageants de 2020 sur des modèles animaux. Au-delà de ces pathologies aiguës, SeaBeLife vise à combattre la mort cellulaire dans des pathologies chroniques très répandues comme les maladies de Parkinson et d’Alzheimer, ou la DMLA (rétine).

Des résultats préliminaires très encourageants ont été obtenus sur des modèles cellulaires et, pour chaque indication, les équipes évaluent actuellement les molécules biologiquement actives sur les modèles animaux.

Morgane Rousselot, présidente de SeaBeLife, a déclaré : «la première levée de fonds et le financement du grand concours iLab obtenu en 2020 nous ont permis de confirmer nos premières preuves de concept (POC) sur l’animal dans les indications aiguës et d’envisager un développement dans les pathologies chroniques. La levée de fonds actuelle auprès de nos investisseurs initiaux et de nouveaux Business Angels est un vrai succès. Elle va nous permettre de confirmer ces résultats sur l’animal et de commencer à préparer les premiers essais chez l’homme. Grâce à elle, nous préparons le démarrage des travaux de préclinique réglementaire à partir de début 2022 pour les indications aiguës et la préparation d’un partenariat pharmaceutique pour les indications chroniques ».

« La levée proposée par SeaBeLife a connu un fort engouement auprès des membres de BADGE. SeaBeLife propose en effet une solution originale pour des maladies sans solution thérapeutique solide à ce jour, grâce à son panel important de molécules candidates, et avec un bon espoir de médicaments first in class pour des pathologies majeures.» a déclaré Gilles Drouard, membre de BADGE et du Comité Stratégique de SeaBeLife.

A propos de SeaBeLife :
La société créée en mars 2019 est installée à Roscoff (Finistère), dans les locaux de la Station Biologique. Elle est dirigée par Morgane Rousselot (Docteure en Biochimie de l’UPMC-CNRS-Station Biologique de Roscoff) entrepreneure et déjà associée à la création (co-fondatrice) de plusieurs start-ups. Claire Delehouzé (Ingénieure en biotechnologie, Inventrice et associée) en assure la direction technique. Les développements in vitro et in vivo sont menés sur place et par différents partenaires académiques et privés en Bretagne, en France et à l’international. L'entreprise bénéficie du soutien du Technopôle Brest Iroise, de la SATT Ouest Valorisation, de Biotech Santé Bretagne, de la BPI et de la Région Bretagne.
www.seabelife.com

A propos des Business Angels des Grandes Écoles (BADGE) :
Créée en 2004, l'association les Business Angels des Grandes Ecoles, est un des 1ers réseaux de Business Angels en France. Son objectif est le soutien à la création et au développement d'entreprises innovantes à fort potentiel de croissance, et leur financement. Pour cela, le réseau des Business Angels des Grandes Ecoles (BADGE) :
• Met en relation les entrepreneurs avec les Business Angels investisseurs,
• Noue des relations avec les principaux incubateurs et accélérateurs, notamment ceux créés au sein des Grandes Ecoles,
• Apporte soutien méthodologique et formation aux Business Angels,
• Organise l'accompagnement de ces jeunes entreprises,
• Facilite la création de groupes de Business Angels dans les associations d'anciens élèves des Grandes écoles.
Ses adhérents, aux expériences professionnelles reconnues, ont participé en 2020 à 21 levées de fonds, apportant 5,3 M€ à des entreprises en fort développement.
Depuis 2005, les Business Angels des Grandes Ecoles ainsi ont financé 187 entreprises en apportant plus de 38M€ qui, par effet de levier sur d'autres sources de financement, ont généré plus de 100M€ d'apport de capitaux dans ces entreprises.
https://business-angels.info/



Finyear: latest news, derniers articles


Inscription à la newsletter

Flux RSS