Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News
              



La troisième bulle


Lettre du 27 septembre 2019 par Eric Galiègue - VALQUANT.



Au terme d’une troisième jambe de hausse depuis le printemps, la CAC 40 se retrouve au plus haut de l’année et aussi au plus haut depuis septembre 2007, depuis 12 ans. Ce retour au sommet d’avant la grande baisse de 2008 appelle plusieurs remarques, que nous approfondissons dans notre point mensuel de mardi prochain.

Retrouver des niveaux qui datent de si longtemps pose la question de la vraie tendance de long terme qui anime les actions. Si cette tendance est positive, on ne devrait jamais retrouver des niveaux de prix qui datent de 12 ans. Ou alors, on doit se demander si les points de référence sont « anormaux ». En d’autres termes, s’agit-il d’un effet de base, le niveau des cours de septembre 2007, ou celui de septembre 2019, doivent-ils être considérés comme anormaux ? Si on veut toujours considérer que le cours des actions est haussier à long terme, soit le CAC de septembre 2007 était beaucoup trop élevé, soit le CAC 40 de septembre 2019 est trop bas.

Il faut aujourd’hui admettre que nous sommes dans un monde de bulles et de krachs. Cette expression, qui date de 20 ans, et a été reprise par plusieurs économistes qui ont formalisé cette approche du gonflement et dégonflement de la sphère financière, fruit de l’abondance du crédit et de la psychologie des acteurs du marché.
Pour résumer, la première bulle a été technologique et s’est terminée par un techno krach puis par un krach de la confiance dans les états comptables (scandales de la créativité comptable d’Enron, Worldcom et Parmalat).
La seconde bulle a été immobilière et s’est terminée par un krach très profond et très court, en fait un arrêt de l’activité économique associée à une crise de confiance des acteurs du marché financier et monétaire. Une crise systémique.
La troisième bulle est celle que nous vivons (peut-être) aujourd’hui, et est une bulle obligataire, gonflée volontairement par les banques centrales.
Toutes les bulles trouvent leur origine dans la sphère réelle. A la fin des années 90, les investisseurs ont vu dans la mutation digitale et l’avènement de l’internet un fantastique facteur de progrès et de croissance.
Dans les années 2004-2007, l’accélération de la hausse des prix de l’immobilier aux USA a fait croire en un cercle vertueux d’enrichissement et de croissance sans fin.
Aujourd’hui, c’est le ralentissement séculaire de la croissance mondiale et le risque déflationniste qui ont paradoxalement motivé la bulle financière actuelle. En effet, ce sont bien les acteurs majeurs de la sphère financière, les banques centrales, qui ont mis en œuvre une politique ultra accommodante et ont amené les taux d’intérêt là où ils sont aujourd’hui. En conséquence, l’addiction à la liquidité est devenue une pathologie grave aux USA. Le « reverse Quantative Easing » de la Fed a détruit 1 400 Mds$ sur les 2 900 Mds$ qu’elle a créé dans le cadre des différents Quantatitves Easings des années 2008-2014. Il reste donc 1 500 Mds$ de plus dans les circuits monétaires américains, mais manifestement cela ne suffit pas. Ainsi faut-il probablement expliquer en partie les dysfonctionnements récents du marché monétaire américain. Cette troisième bulle va-t-elle éclater comme les deux premières ou ne jamais se dégonfler ? La noblesse de la cause qui la motive suffira-t-elle à éviter un krach boursier ? Vivrons-nous pendant des années encore une bulle sans krach ? Là est toute la question de cette fin d’année et de l’année prochaine. C’est de toute façon la sphère réelle qui aura le dernier mot. Maintenant que les deux réunions de la Fed et de la BCE sont derrière nous, toute dégradation de la conjoncture à compter de maintenant sera très mal interprétée par les marchés qui accuseront et le corps économique, et les banques centrales, d’être inefficaces pour ranimer la croissance de l’activité et des prix.


Tendance sur les marchés de taux et de devises : les taux souverains ont rechuté en Europe et aux USA. L’€ a baissé de 1% contre le $.

Tendances récentes sur les matières premières : Le prix du pétrole a baissé de 3% ; le cours du cuivre est stable.

Investisseurs : nous recommandons aux investisseurs à risque moyen ou faible de sous pondérer les actions au maximum.

Spéc : Le Cac 40 résiste aux mauvaises nouvelles et a rejoint de nouveaux sommets. La poursuite de la hausse reste la plus probable.
Eric Galiègue
Eric Galiègue

Eric GALIEGUE
Analyste financier indépendant,

Président de VALQUANT EXPERTYSE SAS
Membre de l'ACIFTE, association agrée par l' AMF
Enregistré à l' ORIAS sous le N° 11059738

7 rue Greffulhe
75 008 PARIS
01 42 93 23 68
06 82 84 78 61
eric.galiegue@valquant.fr


www.valquant.fr




Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est un cabinet de conseil en opérations de haut de bilan offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a leading corporate finance advisory firm with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Lundi 30 Septembre 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News