Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



La Chine s'ouvre au développement durable


Article intéressant que nous offre le quotidien Le Monde sur la position des chinois au regard du développement durable.



Ivan Tchotourian
Ivan Tchotourian
La croissance exponentielle de la Chine ces dernières décennies a fait d'elle un pays se rangeant parmi les premières puissances économiques mondiales, et, à ce titre, le premier émetteur mondial de dioxyde de souffre (SO2) – avec une hausse prévue des émissions d'ici 2015 –, les trois quart de ses ressources en eau jugées impropres à la consommation, 30 % de ses villes non équipées de stations d'épuration, et une production d'un peu plus de 1 700 Mt (mégatonnes) de déchets industriels par an.

Ces constats sont pris très au sérieux par le ministère de la protection de l'environnement. Pourtant, l'implication précoce de la Chine dans les questions de protection de l'environnement, la signature de nombreuses conventions internationales, dont le protocole de Kyoto en 1998 visant la réduction des gaz à effet de serre, la pléthore de normes législatives et réglementaires et leur étonnante modernité, auraient pu laisser supposer des comportements plus actifs pour combattre ces problèmes écologiques.

A cet égard, l'OCDE, dans son rapport de 2007, recommandait des efforts conséquents pour une "croissance économique durable" en insistant sur l'application sur tout le territoire de lois et réglementations concernant les installations énergétiques et industrielles, en raison de leur mise en œuvre locale très défaillante.

A l'heure actuelle, la dégradation globale des écosystèmes chinois entraîne de très nombreux décès chaque année et représente un coût considérable. Conscient de l'ampleur des dégâts, le gouvernement a pour objectif de passer à un mode de développement plus durable, devant permettre à la Chine de consommer et polluer moins. Le lancement des récentes politiques met en exergue la nécessité de traiter la pollution mais surtout de la prévenir.

Pour y parvenir, les autorités ont nettement durci leur politique et réalisé des investissements importants dans des ouvrages d'aménagement anti-pollution tels que la construction de nombreuses réserves ou encore la transformation des champs en forêts, en pâturages et en lacs.

A la prochaine ...

Ivan Tchotourian
Maître de conférences à l'Université de Nantes
Chercheur associé à la Chaire en droit des affaires et du commerce international (Canada)
droit-des-affaires.blogspot.com/

Dimanche 4 Juillet 2010
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News