Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

L'essentiel à savoir sur le prêt personnel


Quid du prêt personnel 

Comment financer un projet du quotidien lorsque l’on n’a pas suffisamment de trésorerie ou lorsque ses revenus ne permettent pas de faire un paiement en une seule fois  ? La meilleure réponse à cette problématique est assurément l

Prêt personnel : qu’est-ce que c’est ?

Le prêt personnel est une forme de crédit à la consommation. Par opposition au crédit affecté ou au crédit immobilier, le prêt personnel n’est pas destiné à l’achat d’un bien particulier. Autrement dit, il peut servir à financer tout type de projet : mariage, voyage, études, travaux de rénovation, besoin de trésorerie, achat de nouveaux meubles, achat d’un véhicule, etc.

Le prêt personnel sous-entend qu’aucune forme de justificatif d’utilisation n’est nécessaire. Pour contracter un prêt personnel, il faut faire une demande auprès d’une banque ou d’un établissement de crédit.

Prêt personnel : quelles en sont les caractéristiques ?

Les conditions relatives au prêt personnel sont notamment connues à la signature du contrat. Celles-ci sont encadrées par le Code de la consommation. Néanmoins, elles varient en fonction du montant de l’emprunt et de la capacité financière du demandeur. De manière générale, la durée du prêt est comprise entre 12 et 60 mois.

La durée minimale du remboursement est de 3 mois. Le montant maximal de l’emprunt est plafonné à 75  000 euros. Les conditions de remboursement (montant des mensualités) sont fixes pendant toute la durée du crédit. Le taux d’intérêt est moins important que celui des autres formes de crédit à la consommation : il varie généralement de 2,5 à 10 %, selon les offres.

L’emprunteur dispose d’un droit de rétractation de 14 jours calendaires à compter de la date de signature du contrat et de la mise à disposition des fonds. En outre, il est possible de procéder à un remboursement anticipé.

Prêt personnel : quelles sont les obligations de l’organisme prêteur ?

La loi fait obligation aux établissements financiers de faire mention de certaines informations avant la signature du contrat. Il s’agit de :
● l’identité et adresse de l’organisme prêteur ;
● le type de crédit contracté, de même que les conditions de mise à disposition des fonds ;
● le montant du crédit, la durée du contrat, la durée de remboursement, les échéanciers ;
● le taux annuel effectif global (TAEG) du prêt ;
● les indemnités en cas de retard de paiement et les éventuelles pénalités de remboursement anticipé ;
● l’existence d’un délai légal de rétractation ;
● l’éventuel coût de l’assurance emprunteur ;
● toutes les informations permettant d’apprécier au mieux le prêt.

Prêt personnel : quelles sont les conditions d’acceptation de la demande  ?

Les établissements financiers tiennent habituellement compte de deux paramètres : le revenu et les charges personnelles du demandeur. L’objectif est de déterminer votre capacité de remboursement. Le rapprochement de toutes ces informations permet de prendre une décision.

L’évaluation du premier paramètre se fait sur la base des différentes sources de revenus à savoir : le salaire, les rentes locatives, les indemnités chômage, les prestations compensatoires, etc. Les charges personnelles sont ensuite déduites desdits revenus. Les charges incluent le loyer, les impôts et taxes, les charges énergétiques, les pensions alimentaires, etc. Le calcul des charges intègre aussi le nombre d’enfants, le statut familial, etc.

En résumé, le prêt personnel est un crédit à la consommation non affecté. Il est accordé par les établissements financiers. Cette forme de prêt est rigoureusement encadrée par le Code de la consommation.

Mardi 18 Janvier 2022




OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES