Future Finance, Fintech, DeFi | Daily News
              



L’engagement des dirigeants d’entreprise vis-à-vis des Objectifs de Développement Durable est en hausse


21% des dirigeants d’entreprise au niveau mondial évoquent les ODD dans leurs déclarations publiques, contre 13% en 2018. Les entreprises françaises sont plus matures sur les ODD.



Le cabinet de conseil et d’audit PwC publie pour la troisième année consécutive les résultats du SDG Challenge, étude qui analyse l’engagement du secteur privé vis-à-vis des Objectifs de Développement Durable (ODD) et leur intégration opérationnelle. Fait encourageant en 2019, l’échantillon a largement augmenté puisque l’étude couvre 1141 entreprises issues de 31 pays, contre 729 entreprises dans 21 pays en 2018.

Intégrer les ODD dans la stratégie d’entreprise, une nécessité

Les ODD occupent une place grandissante pour les entreprises qui les intègrent davantage au coeur de leur stratégie (25% des entreprises). Par ailleurs, 21% des dirigeants évoquent les ODD dans leurs déclarations publiques, contre 13% en 2018. L'engagement à l'égard des ODD est ainsi de plus en plus porté directement par les dirigeants, qui considèrent que l’entreprise doit répondre à ces préoccupations.

« Les enjeux sociétaux sont aujourd’hui clairement à l’agenda des dirigeants, on l’a vu à Davos en janvier, où les critères ESG étaient l’un des enjeux principaux. Cette évolution du rôle majeur de l’entreprise dans l’atteinte de l’Agenda 2030 à la mise en œuvre d’un véritable changement et d’une transition vers un monde plus durable est indispensable », commente Emilie Bobin, Associée au sein du département Développement Durable de PwC. Enfin, les entreprises du secteur financier font partie des plus avancées dans l’intégration des ODD, puisque 74% des entreprises du secteur les mentionnent.

La France se démarque par le niveau de maturité de ses entreprises sur les ODD

72% des entreprises interrogées au niveau mondial mentionnent les ODD dans leurs documents publics (Document de Référence, Rapport Annuel ou Rapport Développement Durable/RSE), soit un niveau semblable par rapport à 2018. Cependant, au regard du nombre d’entreprises répondantes cette année (+ 56% entre 2018 et 2019), cela représente une très forte montée en puissance du sujet.

La France fait partie des pays moteurs sur le sujet puisque 92% des entreprises françaises analysées communiquent publiquement sur les ODD.

Selon Emilie Bobin, « cela peut s’expliquer par près de 20 ans de reporting de transparence sur les sujets de développement durable par les entreprises françaises. La mobilisation importante de l’État et une forte volonté d’impliquer les acteurs privés est aussi une force. La feuille de route de la France, publiée en septembre 2019, encourage les entreprises à communiquer sur leurs actions. ».

Dans les dix prochaines années, l’enjeu sera surtout la mise en œuvre au-delà de l’engagement, avec des résultats concrets et mesurables. Pour y parvenir, les cibles et l’ensemble de la chaîne de valeur doivent être considérés dans la mise en place des ODD.

Téléchargez l'étude ci-dessous - Creating a strategy for a better world (PDF 44 pages)




No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.

Dimanche 9 Février 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles