Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Est-ce que la technologie modifie les systèmes de gestion de trésorerie ?


Dans le magazine "Treasury Management International", le trésorier en chef de ZF, C. Schöllhorn a écrit un article dans lequel il explique le raisonnement pour ZF d'intégrer un système de trésorerie centralisé, et quels bénéfices ont été retirés de cette transition.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
Comme l'a expliqué C. Schöllhorn, ZF éprouvait des difficultés avec divers systèmes, y compris son système ERP de SAP et le système de données de marché.

L'entreprise souhaitait compléter son infrastructure technique existante par une nouvelle solution de trésorerie qui embarquait les capacités de services bancaires électroniques avec des interfaces automatiques à tous les systèmes, ajoutant que précédemment l'intégration avait été faite manuellement, ce qui avait entraîné des risques d'erreurs et des pertes de fichiers.

“Mettre en œuvre un nouveau système de gestion de trésorerie a donné lieu à un tout nouveau flux de travail (workflow) chez ZF, une plus grande transparence sur les données et les processus, et des communications robustes et vérifiables tant avec les filiales qu'avec les contreparties externes”, écrit C. Schöllhorn. “Nous pouvons gérer les droits d'accès avec précision, par exemple par entité commerciale ainsi que par la fonction de l'entreprise, cette gestion prend en charge nos exigences en matière de gestion des risques opérationnels. Le système est très simple d'utilisation et les données spécifiques sont accessibles rapidement grâce à l'utilisation de filtres de données ou de rapports".

L'idée d'un système de gestion de trésorerie n'est pas nouvelle, et est simplement susceptible de devenir plus populaire. Une enquête Deloitte de 2012 (1) a constaté qu'entre 62% et 71% des organisations ayant des revenus annuels de moins de 5 milliards de dollars ont mis en œuvre des systèmes de gestion de trésorerie. Ce nombre de mise en œuvre augmente à 74% pour les entreprises qui ont des revenus annuels entre 5 milliards et 20 milliards de dollars.

Plus de 310 entreprises ont été interrogés lors de cette enquête, et elles ont également répertorié leurs principales raisons d'avoir une structure "in-house bank" (IHB). Selon les résultats, 48% des entreprises interrogées ont déclaré que la présence d'une structure de gestion centralisée de la liquidité pour l'ensemble de l'organisation est une priorité absolue. Obtenir une baisse des coûts de transaction avec les contreparties bancaires et externes a été répertorié comme une priorité pour l'IHB par 45% des entreprises interrogées.

L'enquête a également montré qu'un peu plus d'un tiers des répondants a déclaré que la visibilité sur le cash et les expositions aux risques financiers étaient le point n°1.

En ligne avec les résultats de l'enquête de 2012, C. Schöllhorn a expliqué que ZF voulait un système intégré de gestion de trésorerie qui était sécurisé. L'entreprise voulait essentiellement "une meilleure continuité, un soutien plus cohérent et plus grande confiance dans l'orientation future du produit".

La technologie continuera d'évoluer, mais c'est aux entreprises de faire le bilan de leurs problèmes et de faire des recherches pour voir quelle solution peut le mieux répondre à tous leurs besoins. ZF a trouvé que son système de gestion de la trésorerie était idéal. Est-ce la même réponse pour toutes les entreprises ? Peut-être, peut-être pas, mais la vraie clé est de faire des recherches et de trouver les options applicables nécessaires (2).

(1) www.deloitte.com/view/en_US/us/Services/audit-enterprise-risk-services/finance-operations-controls-transformation/112ebbfef745a310VgnVCM3000003456f70aRCRD.htm
(2) Notre projet FY Crowd permettra les recherches, les comparaisons et les choix de solutions logicielles.
www.finyear.com/fycrowd/


Les médias du groupe Finyear :

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mardi 3 Juin 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News