Quotidien future finance
              



Early Metrics se déploie à l’international : nouveaux marchés à Londres et en Suisse


Early Metrics, première agence de notation de startups, a analysé cette année 350 entreprises. Evoluant au sein d’un écosytème très international, la jeune société, après un an d’activité en France, souhaite désormais s’étendre sur des marchés étrangers. Après de premiers pas à Londres, Early Metrics prévoit ainsi d’ouvrir des bureaux en Suisse à l’horizon 2016.



Early Metrics, un business modèle unique et fiable

Early Metrics détecte et évalue le potentiel de développement d’entreprises innovantes à l’aide d’une méthode propriétaire intégrant une cinquantaine de critères. Cette méthode de notation exclusive permet d’étudier de manière objective les facteurs clés de succès des startups et de fournir une analyse complète et qualitative de leur potentiel à devenir rapidement des entreprises économiquement viables.

Avec un marché des startups en pleine expansion et une position unique dans l’écosystème européen, Early Metrics connaît une croissance organique et note aujourd’hui en moyenne 50 sociétés par mois dont 30 % hors du territoire français.

Elle s’est donnée pour objectif en 2016 de noter au moins 100 startups par mois avec une proportion internationale plus importante. Indispensable pour soutenir cette intensification de son activité, un agrandissement de l’équipe : réduite à ses 2 fondateurs il y a à peine un an, elle compte désormais 10 personnes. Encouragés par les récents succès rencontrés, les objectifs pour l’année 2016 sont ambitieux : Early Metrics devrait encore doubler son effectif et tripler sur chiffre d’affaires.
L’extension à l'international d’Early Metrics s’inscrit dans la continuité logique de son développement économique mais également dans la nature de cet écosystème structurellement fragmenté.

De nouveaux marchés pour étendre son expertise : Londres et la Suisse

S’installant progressivement dans le paysage londonien depuis mi 2015, Early Metrics vient d’y ouvrir son premier bureau avec le recrutement d’un analyste et d’un commercial.
Situé à 2h de Paris, la ville se positionne aujourd’hui comme le principal écosystème européen, fédérateur pour d’autres villes, notamment en Europe de l’Est.
Son profil, très différent de la capitale française, est riche en opportunités et en défis pour Early Metrics : très concurrentiel, le marché anglo-saxon est peuplé de deux fois plus de startups qu’en France, et Londres possède une vraie profondeur de marché avec des business angels plus actifs et des sommes disponibles en Capital Risque plus importantes.
Son implantation outre-Manche bien entamée, les regards des dirigeants d’Early Metrics se portent désormais sur la Suisse. Après un séjour à Genève et de premiers partenariats enclenchés, l’ouverture d’un bureau est prévue en 2016.
Le pays offre un écosytème qualitatif avec de nombreux d’investisseurs et gestionnaires de patrimoine, ainsi que de grandes banques et des family office. Il est en train de construire un écosystème entrepreneurial solide, avec d’excellents programmes de startups déjà été mis en place, dont les incubateurs de l'École polytechnique fédérale de Lausanne et Fongit qui ont d’ailleurs donné lieu à de premiers partenariats avec Early Metrics.

La Suisse possède d'autres piliers institutionnels notables, comme la Commission pour la Technologie et l'Innovation (CTI) : cette agence fédérale, qui encourage l'innovation par des services de financement, de consultance et de réseaux, ouvre la voie aux startups suisses. De ce fait, le pays a un écosystème relativement bien développé, qui a déjà donné naissance à plusieurs succès suisses, comme House Trip, Get Your Guide et Doodle
« Notre objectif est de nous positionner comme un label européen de référence entre les entreprises innovantes et les investisseurs pour ainsi les aider à dénicher de futures pépites dans lesquelles investir. » explique Antoine Baschiera, co-fondateur d’Early Metrics

A propos d’Early Metrics
Fondée par Antoine Baschiera et Sébastien Paillet, Early Metrics se positionne comme la première agence de notation des startups et propose une nouvelle approche d’évaluation, globale et adaptée aux jeunes entreprises innovantes. Son indépendance et son objectivité sont garanties par son modèle : les clients d’Early Metrics acquièrent un service de détection et de notation, quand la startup est simplement un sujet d’étude ne payant pas pour sa notation (ni fixe ni intéressement sur une éventuelle levée de fonds). Pour le compte d’investisseurs privés ou institutionnels, Early Metrics prospecte puis évalue des projets cohérents avec leurs attentes en terme de maturité ou de secteur d’activité et offre un service d’analyse composé d’un bulletin de veille mensuel assorti d’un ou plusieurs rapports de notation complets sur les startups désignées. La méthode de notation, appliquée sur plus de 400 startups à ce jour, a déjà permis de détecter quelques pépites.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- The Blockchainer
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Lundi 7 Décembre 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Newsletter quotidienne gratuite




Finyear - Daily News