Future Finance, Fintech, DeFi | Daily News
              



Des leaders de l'industrie se joignent au conseil du xDTM Standard pour stimuler la transformation numérique en Europe


Juste après avoir mis à la disposition du public le premier standard de gestion de transaction numérique (Digital Transaction Managementl, DTM) en mars de cette année, l'association xDTM Standard Association accueille BASF, un leader mondial de l'industrie chimique, et SAP, la troisième plus grande société de logiciels au monde, au sein de son conseil consultatif européen. Les cabinets européens de conseils majeurs Linklaters et Olswang ainsi que le leader international de la publication, Dow Jones, ont également rejoint l'initiative afin d'apporter une expertise approfondie sur le paysage numérique en constante évolution du monde entier.



Ces nouvelles arrivent justes au moment de l'essor dynamique de la transformation numérique. Elles cimentent l'importance de posséder un standard indépendant auquel l'industrie peut s'aligner et se rallier pour protéger et sécuriser les transactions numériques en ligne.

« Toutes ces organisations sont très investies dans la transformation numérique en tant qu'utilisatrices et sociétés collaborant avec d'autres organisations pour favoriser l'adoption numérique », a déclaré Heather Petersen, la directrice générale du xDTM Standard Association.

« Ce sont les premiers membres orientés vers l'Europe de notre conseil consultatif. Nous sommes impatients de travailler avec les dirigeants de ces organisations pour apporter les avantages de la transformation numérique aux sociétés dans toute l'Europe. Compte tenu de la prochaine application de la réglementation des eIDAS [prévue le 1er juillet], ce sera un sujet important pour les organisations de la région ».

Pour sa part, SAP reconnaît l'importance des standards et de l'impact que la société peut avoir dans le cadre du conseil de l'association.

« La transformation numérique va jouer un rôle clé pour rendre les choses plus faciles à utiliser et à mettre en œuvre ; des concepts qui sont au cœur de notre philosophie d'"exécution aisée" », a déclaré Kai Jacob, le dirigeant des services de gestion de contrat internationaux, département du domaine légal international chez SAP.

« Nous sommes ravis de rejoindre le conseil consultatif et également très content d'apporter une perspective européenne à cette initiative. Le monde numérique a besoin de plus de confiance et de transparence et nous sommes impatients de contribuer à l'effort de relever le niveau de la qualité de la gestion des transactions numériques ».

BASF utilise la transformation numérique pour projeter son entreprise dans le futur. « Nous avons un groupe très diversifié de clients avec nos activités internationales. La transformation numérique sera essentielle afin de devenir plus efficace en interne, mais également afin que nous soyons plus rapides et plus performants dans nos interactions avec nos clients. Nous nous réjouissons de stimuler ce développement vers le futur avec xDTM », a déclaré Wiebe van der Horst, le vice-président principal, département d'architecture d'entreprise et de processus internationaux chez BASF Group

« Dans le monde des nouvelles et des informations, il est critique de posséder des systèmes d'informations sécurisés pour délivrer des informations de haute qualité le plus rapidement possible », a déclaré Jaswinder Hayre, le directeur de la sécurité des informations chez Dow Jones. « La composante essentielle de nos efforts ciblera l'avancée du standard de gestion des transactions numériques, nous sommes impatients de faire partie du conseil consultatif de xDTM Standard en Europe ».

Le standard xDTM Standard a été développé par les participants de l'organisation au cours des deux dernières années. Il a été ratifié par le conseil d'administration indépendant interprofessionnel. Il fournit les lignes directrices et les meilleures pratiques approfondies qu'un fournisseur DTM doit traiter afin de créer un environnement en ligne de confiance pour les transactions numériques. Il établit également huit exigences de base pour la protection et la disponibilité qu'un fournisseur DTM doit respecter afin d'être conforme.

Selon le standard, les huit volets qui doivent être traités par un fournisseur DTM sont :

- Sécurité : offrir une protection technique de pointe, un accès hautement sécurisé et des politiques de protection proactives
- Assurance : fournir l'assurance que les transactions xDTM sont conformes aux lois applicables
- Confidentialité : permettre à une personne ou une société de révéler des informations de manière sélective, à leur discrétion
- Validité : posséder une chaîne de responsabilité vérifiable, transparente et fiable et une piste de vérification signée numériquement avec un sceau d'inviolabilité
- Disponibilité : garantir que les transactions sont toujours accessibles et réalisables, une haute performance pendant les périodes d'utilisation de pointe, une résilience à travers des scénarios de catastrophe et une exemption de maintenance hors-ligne planifiée
- Évolutivité : être capable de prendre en charge une augmentation des volumes sans avoir des impacts sur les performances grâce à la modélisation de la capacité en cours et à une gestion du cycle de vie proactive
- Universalité : fonctionner à travers des environnements/périphériques hétérogènes et offrir une accessibilité mondiale
- Interopérabilité : fonctionner dans des environnements de services collaboratifs et inclure des lignes directrices et des API d'intégration
Pour en apprendre davantage, les organisations intéressées peuvent visiter www.xDTM.org.

À propos de xDTM Standard Association
La xDTM Standard Association est un organisme indépendant sans but lucratif dont la mission est de protéger et d'habiliter les organisations à effectuer des transactions d'affaires en ligne de manière sécurisée. La gestion de transactions numériques (DTM) est une catégorie de services en nuage qui permet aux sociétés de gérer leurs transactions sur document de manière numérique afin de permettre des processus plus rapides, plus aisés et plus sûrs. Les solutions DTM aident les consommateurs et les entreprises à effectuer des transactions plus rapidement en automatisant les flux de travail manuel sur papier pour la capture des informations, des paiements et des signatures. Cela élimine donc les complications, les coûts, le manque de sécurité dans l'impression, la télécopie, la numérisation ou les transferts pendant la nuit de documents. Les organisations qui ont mis en œuvre des solutions DTM rapportent un RCI substantiel, une amélioration de la sécurité et de la conformité, et une satisfaction et une fidélité accrues grâce à de meilleures expériences de l'utilisateur final.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Blockchain révolution & Digital transformation.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Blockchain Officer
- The Chief Digital Officer

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Lundi 13 Juin 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Newsletter quotidienne gratuite




Finyear - Daily News