Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



COP 21, RSE : les Entreprises à la Croisée des Chemins


L’Histoire retiendra sans doute qu’au début du XXIème siècle, il s’est opéré une révolution dans la conduite des affaires. Même s’il peut sembler, à première vue, que les entreprises continuent de fonctionner comme elles l’ont toujours fait, elles se sont transformées de manière significative, sinon radicale.



Constant Calvo
Constant Calvo
Elles n’ont de cesse de subir les assauts répétés d’un monde en crise, lui-même en pleine transformation et mutation. Leur finalité, raison d’être, et principes d’action quasi séculaires ont vécu ou tendent à disparaître.

Les entreprises ne peuvent plus évoluer, prospérer, et se développer dans un splendide isolement, comme si de rien n’était. Leur environnement interne et externe a changé, le monde a changé, il est devenu insoutenable en termes humains et écologiques.

"L’insoutenabilité écologique d’une population humaine déterminée, sur un territoire déterminée, est un phénomène qui s’est souvent produit par le passé, entraînant chute et disparition de nombreuses civilisations sans autres ennemis qu’elles-mêmes et leur incapacité à se responsabiliser pour la gestion rationnelle des ressources de leur milieu, mais c’est la première fois que cette insoutenabilité est totale : c’est toute l’humanité sur toute la Terre qui met en péril sa pérennité. » (François Vallaeys, Les fondements éthiques de la Responsabilité Sociale, 2011)"

Lorsqu’on assista à l’émergence de la RSE, nombre de dirigeants d’entreprises étaient portés à croire que la RSE constituait un dossier de gestion, autant dire un fardeau, comme un autre, qui viendrait s’ajouter aux autres. Durant de longues années, on avait eu droit à un discours lissé et standardisé savamment orchestré dans lequel on parlait d’engagement volontaire et sincère, de contrainte versus opportunité, d’innovation et de création de valeur, de RSE intégrée à la stratégie, voire – last but not least – de RSE inscrite dans les gènes de l’entreprise.

Avant de se rendre compte qu’il s’agit d’un nouveau business modèle annulant et remplaçant le précédent, nécessitant une refondation des fondamentaux de la gestion d’entreprise. Sous les coups de butoir des ONG et des lanceurs d’alerte, la communication avait lentement commencé à se fissurer. Désormais avec la crise écologique et l’urgence climatique, elle n’est pas loin de s’effondrer.

Car, la réalité est bien là, les entreprises, toutes les organisations, sont devenues sociales ou sociétales, comme on voudra, ou tendent à le devenir, c’est à dire que leurs activités s’inscrivent dans un écosystème lui-même connecté à des écosystèmes, dont elles dépendent et envers lequel elles sont redevables.

La COP 21 représente pour les entreprises une opportunité historique bien comprise – même s’il faut raison garder, car on n’est pas dupe de la sincérité de l’engagement de certaines d’entre-elles – eu égard aux attentes fortes qu’elle suscite.

L’engagement en faveur de la lutte contre les changements climatiques des principales organisations qu’elles soient politiques, économiques, ou religieuses, des 195 États membres de l’ONU, du secteur privé, en particulier des multinationales, tend à démontrer qu’au-delà des clivages habituels, de la concurrence effrénée, des désirs hégémoniques, et des rivalités interculturelles, un consensus est né qu’aucun prévisionniste ou futurologue n’aurait pu imaginer il y a quelques années encore.

Preuve que les concepts d’humanité et de maison commune – nous n’avons qu’une Terre, nous n’avons qu’une Planète – s’enracinent lentement dans la conscience individuelle et collective.

Le développement des activités humaines est à l’origine d’un accroissement du phénomène appelé effet de serre, lequel a pour conséquence une augmentation de la température à la surface du globe. Les changements climatiques induits par cette augmentation des températures représentent une menace. L’hypothèse d’une extinction massive est sérieusement envisagée par la communauté scientifique. La prise de conscience de cet enjeu pour les générations à venir exige la mise en œuvre sans délais de mesures draconiennes et concertées.

L’humanité est à la croisée des chemins, et force est de constater que les entreprises sont logées à la même enseigne, elles n’ont guère le choix. Elles ont un rôle capital – sans jeu de mots – à jouer, car elles font partie de la solution.

Parmi celles qui se sont empressées de s’emparer du concept et démarche de la RSE, et qui n’ont voulu y voir qu’un avantage concurrentiel, l’occasion de valoriser leur image ou leur chaine de valeurs auprès des investisseurs, elles doivent certainement déchanter.

Celles-là avaient fait le pari qu’une dose homéopathique de RSE pourrait faire illusion. D’autant que, croyaient-elles, elles n’étaient pas directement concernées par l’atteinte des objectifs du développement durable.

Le cours de l’histoire en a décidé autrement. Tel un séisme à l’échelle mondiale, l’urgence de la lutte contre les changements climatiques bouscule l’ordre des priorités. L’heure est grave. A l’instar des États, et de tous les citoyens du monde quels qu’ils soient, les dirigeants d’entreprises sont priés de redescendre sur terre. Littéralement.

COP 21, RSE : les Entreprises à la Croisée des Chemins
Constant Calvo, Directeur associé ADHERE RH
http://blog.adhere-rh.com

Les médias du groupe Finyear

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- The Blockchainer
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Vendredi 20 Novembre 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News