Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



A2iA au service de l’exploitation du capital informationnel de l’entreprise


Monsieur Venceslas Cartier, A2iA organise son second Symposium intitulé « Digital Document Day », le 8 avril prochain. Pouvez-vous nous présenter cet événement et ses principales thématiques ?



Venceslas CARTIER
Venceslas CARTIER
Alors que l’édition 2007 était consacrée à la dématérialisation des flux d’informations papier et à ses enjeux, le symposium A2iA de cette année reviendra sur les richesses informationnelles inexploitées dont disposent les entreprises et la valeur ajoutée qu’apporterait leur traitement et indexation.
Il faut savoir que 80% des informations disponibles dans les entreprises ont un format non structuré : la plus grande part des données et des informations circulant dans les entreprises provient certes des outils bureautiques, messageries électroniques, applications métier, mais aussi et surtout de documents papier.
Et ces informations, au format non structuré, ne sont que trop rarement exploitées par le système d’information, et c’est de fait une grande partie du capital informationnel de l’entreprise qui reste inutilisé, engendrant une rupture dans la transmission et le partage de la connaissance !

Quel va donc être le prochain grand enjeu des DSI dans ce domaine ?

Il est incontestable que l’un des prochains enjeux des DSI va être de transformer cette richesse informationnelle inexploitée en connaissances utiles. Cela aura de nombreux impacts, comme l’amélioration des processus opérationnels ou de la relation client par exemple, mais permettra aussi de faciliter les prises de décision en accédant rapidement par voie électronique à l’ensemble des informations constituant un dossier.

En quoi cette nouvelle édition apporte-t-elle des solutions concrètes à ces nouvelles problématiques ?

Cette seconde édition du Symposium A2iA a pour objectif de fournir une vision globale des approches et solutions disponibles pour exploiter dans sa globalité le capital informationnel de l’entreprise.
Il ne s’agit en aucun cas d’un événement commercial mais vraiment d’une journée d’informations réunissant l’ensemble des acteurs impliqués dans ces nouveaux processus de dématérialisation : éditeurs de LAD, de GED, d’ECM, intégrateurs, consultants (Open Text, Athic, Xerox Global Services…) et le cabinet de conseil américain Harvey Spencer Associates
Cette journée sera surtout ponctuée de nombreux retours d’expérience de clients ayant opté pour des solutions de dématérialisation avancée : Société Générale, DST Systems (grand prestataire américain qui traite les fonds de pensions des principales banques américaines), Coutot-Roehrig…

Comment A2iA se positionne-t-il dans cet écosystème réunissant la LAD, la GED, l’ECM et la BI

A2iA, en qualité d’éditeur de logiciels de reconnaissance d’écriture mais également de classification de documents structurés à non structurés et d’extraction de contenu, souhaite se positionner comme la pierre angulaire de ce nouvel écosystème en permettant aux entreprises d’exploiter l’ensemble de leur capital informationnel. Les logiciels A2iA offrent une véritable valeur ajoutée aux solutions de LAD, de GED, d’ECM et de BI du marché.

Lien : www.a2ia.com//Web_Bao/Symposium_2008.aspx

Mercredi 2 Avril 2008
Notez


Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News