Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Sage accompagne la mise en place du SEPA


A compter du 1er janvier 2008, un nouveau système européen unique de paiement va remplacer les outils dématérialisés de transferts de fonds dans 31 pays, qu’il s’agisse de cartes bancaires, de virements bancaires ou de prélèvements : le SEPA (Single Euro Payments Area). Sage accompagne et informe les entreprises sur cette nouvelle norme.



Sage accompagne la mise en place du SEPA
Dans la même logique que l’Euro, le SEPA va créer un espace harmonisé des paiements pour permettre aux entreprises et aux particuliers d’effectuer des transferts de fonds au sein des 31 pays de la zone SEPA, selon des conditions techniques, juridiques et tarifaires identiques. Les pays concernés sont les 27 États membres de l’Union Européenne (la Bulgarie et la Roumanie, entrés dans l’U.E. le 1er janvier 2007, bénéficieront d’une application plus tardive) auxquels s’ajoutent l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

Le calendrier officiel prévoit que les banques puissent permettre à leurs clients d’être conformes au SEPA dès le 1er janvier 2008. La généralisation de la réglementation sera effective entre 2011 et 2012.

Un grand projet qui marque l’avènement de l’Europe des paiements
Cette nouvelle réglementation doit déboucher en 2012 sur un système qui devrait simplifier les paiements des entreprises et des particuliers, tout en réduisant leurs coûts, puisqu’il n’y aura plus de différence entre transactions nationales et transactions au sein de la zone SEPA.

SEPA, dont on dit que l’ampleur et le coût correspondent aux chantiers additionnés de l’Euro et de l’an 2000, concernera plus de 55 milliards de transactions annuelles selon Cap Gemini.

Sage participe activement à l’avancée du projet SEPA en France
Sage répond présent aux différentes sollicitations des instances règlementaires décisionnaires pour la France :
- Le comité national SEPA, coprésidé par la Banque de France et la Fédération Bancaire Française, vise à coordonner la mise en œuvre des moyens de paiement paneuropéens en France. Il regroupe des représentants de l’ensemble des parties concernées : banques, administrations, entreprises, commerçants et consommateurs, ainsi que des parlementaires et un représentant du Conseil économique et social.
- En tant qu’éditeur majeur, Sage a participé au groupe de travail « période transitoire » du comité national SEPA.
- Le Comité Français d'Organisation et de Normalisation Bancaires (CFONB). Ce comité a sollicité Sage sur la gestion de la phase transitoire SEPA ainsi que sur les standards techniques (formats des messages et protocole bancaire utilisé pour véhiculer l’information).

En parallèle, le groupe Sage travaille en étroite collaboration avec les différentes banques majeures œuvrant sur la
place.

Sage anticipe la mise en place de la réglementation SEPA et informe les parties prenantes
Fort de son expertise sur de grands chantiers réglementaires (Euro, An 2000, IFRS, CRC 2002-10, etc.), et parce que l’information évolue rapidement sur le SEPA, Sage a mis en place une cellule de veille légale qui travaille en amont avec les autorités de régulation, les banques et les associations professionnelles impactées par la mesure.
Afin que tous bénéficient de ces informations, Sage a entrepris une démarche active de communication. La première étape est la mise en ligne d’un dossier sur son site www.sage.fr/mge. Ce dossier, à vocation pédagogique, explique aux entreprises tout ce qu’il faut savoir sur le SEPA en 10 points clés. Il est accompagné d’avis d’expert de l’AFTE, de la BNP et de la Société Générale.
Depuis 6 mois, Sage analyse également les impacts du SEPA dans ses produits et mettra en œuvre les premières applications compatibles SEPA dès le 1er janvier 2008.

A propos de Sage
Sage est le partenaire des entreprises pour leur gestion. Pour garantir une gestion en toute sérénité à ses 5 millions de clients dans le monde, Sage s'appuie sur l'expertise de ses 13 000 salariés, sur son réseau de 23 000 partenaires revendeurs et sur plus de 40 000 experts comptables, prescripteurs de ses solutions. Sage accompagne ses clients dans leur croissance grâce à ses investissements en R&D, qui lui permettent d’anticiper les évolutions légales, fiscales et technologiques, et assure un haut niveau de service et d’assistance. Son chiffre d'affaires pour 2006 est de plus de 1 366 M€. En France, Sage compte 2 millions d’utilisateurs, 2 200 salariés et son chiffre d’affaires s’élève à 243 M€.

Livre blanc téléchargeable : www.sage.fr/espaces/Portals/0/domaines/FIN/livreblanc/SEPA.pdf

SAGE France

Mardi 9 Octobre 2007
Notez


DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Juri le 09/10/2007 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Selon la résolution de l'EPC (European Payments Council) du 19 juin 2007 à l'égard de la procédure de virements SEPA, la nouvelle version 2.3 du SCT Rulebook forme la base de son lancement qui est prévu pour le 28 janvier 2008 et pas pour le 1er janvier.


Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News