Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Echanges entre entreprises : Une succursale de COFACE au Burkina Faso


La Compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur (COFACE) a inauguré, mardi 2 octobre 2007, sa nouvelle succursale à Ouagadougou. La cérémonie a été une occasion pour les responsables de présenter les services et outils de la société COFACE.



Echanges entre entreprises : Une succursale de COFACE au Burkina Faso
La Compagnie française d’assurance pour le commerce extérieur (COFACE) a désormais une représentation au Burkina Faso. L’inauguration de la nouvelle succursale (établissement commercial ou financier qui dépend d’un autre) s’est effectuée, mardi 2 octobre à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture des portes de COFACE au Burkina Faso a été saisie par les représentants de la société pour faire connaître les services et outils de la filiale dont la mission essentielle est de "faciliter les échanges entre les entreprises partout dans le monde".

En effet, de l’avis du directeur West Africa (Afrique de l’Ouest) de COFACE, Philippe Hoeblish, la société donne à toutes les entreprises les moyens de gérer et d’optimiser leur poste clients. Pour ce faire, COFACE propose aux entreprises quels que soient leur taille, leur secteur d’activité et leur rationalité, quatre (4) outils. Ils s’agit d’abord de "l’information d’entreprise" et la "gestion de créances" (services de crédit management) chargées de gérer le poste clients des entreprises.

A ce niveau, il ressort que les entreprises doivent disposer d’informations fiables pour évaluer la situation financière de leurs partenaires commerciaux et la capacité à honorer leurs engagements. Ensuite, "l’assurance crédit" sert à gérer et protéger le poste clients des entreprises puisque celles-ci dans le cadre de leurs relations commerciales, sont souvent amenées à accorder des délais de paiement à d’autres entreprises. Pour couvrir les risques liés à ces crédits inter-entreprises, représentant de nos jours le double des encours bancaires court terme, elle peuvent se "cofacer".

Enfin, le quatrième outil, "l’affacturage" a pour rôle de gérer, protéger et financer le poste clients des entreprises. "Nos garanties sont un instrument indirect du financement du poste clients. En délégant aux banques, les entreprises obtiennent plus facilement les crédits dont elles ont besoin pour développer leurs relations commerciales", a signifié le directeur pour l’Afrique de l’Ouest de COFACE. Des échanges entre le directeur Philippe Hoeblich et les chefs d’entreprises ont permis de faire la lumière sur certains aspects de la filiale.

Répondant à une question, M. Hoeblich a laissé entendre que le choix du Burkina Faso s’explique par le fait qu’il "il ya beaucoup d’importateurs dans le pays". Pour être plus proche de ses clients, la COFACE dispose de filiales ou de succursales dans soixante (60) pays et cent quatre vingt douze (192) villes représentant 80% du commerce mondial.

Grâce à ses implantations directes et à ses partenaires du réseau international Crédit Alliance, la COFACE est en mesure de proposer à ses clients un service de proximité dans quatre vingt treize (93) pays. En Afrique au Sud du Sahara, la COFACE est directement présente au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Cameroun, au Sénégal, au Mali, au Togo, en Afrique du Sud et désormais au Burkina Faso.

Mardi 9 Octobre 2007
Notez



Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News