Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

Orange lance « Orange Nature », un fonds carbone

Orange lance « Orange Nature », un fonds carbone destiné à financer des projets de reforestation et de restauration d’écosystèmes naturels.


Orange franchit une nouvelle étape dans sa stratégie environnementale « Net Zéro Carbone » en 2040 avec la création d’Orange Nature, un fonds carbone innovant doté de 50 millions d’euros, avec une rémunération en crédits carbone de haute qualité uniquement.

Le fonds Orange Nature investira, directement ou indirectement, dans différents projets de séquestration de CO2 dans le monde : restauration et conservation d’écosystèmes naturels (mangroves ou projets d’agroforesterie). Une importance particulière sera accordée au développement économique et social des territoires et populations concernés par les projets ainsi qu’à leurs impacts positifs sur la biodiversité.
Lancé avec la société de gestion Mirova (Natixis Investment Managers), acteur de référence de la finance durable, ce fonds permettra de mettre en œuvre une approche novatrice de l’investissement mais aussi de l’ambition « Net Zéro Carbone » portée par le Groupe Orange. La rémunération d’Orange se fera uniquement en crédits carbone de haute qualité , générés par les projets financés.

Ce projet s’inscrit dans l’engagement pris par Orange de devenir « Net Zéro Carbone » en 2040 sur les 3 scopes décrits par le GHG Protocol. Pour atteindre cet objectif, le Groupe déploie depuis plusieurs années une politique structurée et ambitieuse afin de réduire la majeure partie de ses émissions de CO2 d’ici 2040. Cela passe par la mise en place d’une politique d’efficacité énergétique volontariste, un recours accru à l’électricité d’origine renouvelable ou encore le déploiement de programmes d’économie circulaire.

Toutefois, un résidu d’émissions de CO2 incompressibles devra être absorbé d’ici 2040 par des systèmes de puits carbones qui captent naturellement le CO2 dans l’atmosphère.

Doté d’une capacité d’investissement de 50 millions d’euros, Orange Nature produira un volume de crédits carbone suffisant pour capturer une part significative des émissions de CO2 résiduelles produites par le Groupe d’ici 2040.

Orange Nature disposera d’un accord de co-investissement avec le fonds Nature+ Accelerator de l’IUCN et le GEF , offrant un panel supplémentaire de projets de séquestration carbone dans lesquels investir.
Orange a d’ores et déjà déployé plusieurs projets de puits carbone : reforestation de pins en Espagne, plantation de palétuviers au Sénégal et participation au fonds Livelihoods Carbon Fund 3. En octobre 2021, Orange a signé un contrat avec l’Alliance Forêts Bois pour financer le reboisement d’environ 175 hectares de forêts en France métropolitaine.

A l’occasion du lancement d’Orange Nature, Elizabeth Tchoungui, Directrice exécutive RSE, Diversité, Solidarité d’Orange a déclaré : « Orange Nature constitue un levier essentiel dans le cadre de la politique environnementale du Groupe. D’ici 2040, la majeure partie de nos émissions de CO2 aura été réduite grâce à l’ensemble des actions entreprises depuis plusieurs années. Orange Nature nous permettra de parcourir le chemin restant pour atteindre notre objectif Net Zéro Carbone en 2040 par des dispositifs naturels qui capteront les émissions résiduelles incompressibles. La nature est notre bien commun. Il appartient à chacun d’entre-nous de la préserver. »

Marc Rennard, Chairman et CEO d’Orange Digital Investment a ajouté : « Orange Nature est le premier fonds créé et entièrement financé par un grand corporate européen qui prévoit un rendement exclusivement en crédits carbone, au service de son engagement pour le climat. Nous sommes très fiers de ce projet ambitieux et novateur qui est le fruit d’une collaboration étroite avec notre partenaire Mirova, acteur expérimenté et reconnu en matière de capital naturel. »

Anne-Laurence Roucher, Directrice générale déléguée de Mirova a annoncé : « Nous sommes fiers de faire équipe avec Orange pour mobiliser davantage de financements privés en faveur de solutions fondées sur la nature pour le climat. Les engagements ambitieux de grands groupes, lorsqu’ils sont bien définis et encadrés, peuvent devenir des contributeurs puissants à une économie net zéro. »

(1) Les crédits carbone, également appelés VCU (Voluntary Carbon Units) correspondent à des réductions d’émission et à la séquestration carbone, vérifiées par des auditeurs indépendants. Orange Nature ciblera des standards de vérification reconnus internationalement (ex : VCS, Gold Standard) et bénéficiera des analyses environnementales et sociales complémentaires de Mirova.
(2) IUCN (International Union for Conservation of Nature
(3) GEF (Global Environment Facility)

------------------------------------------------------------------------

Disclaimer: The text above is a press release that was not written by Finyear.com.
The issuer is solely responsible for the content of this announcement.
Avertissement : Le texte ci-dessus est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
L'émetteur est seul responsable du contenu de cette annonce.

Mercredi 8 Décembre 2021




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES