Quotidien Fintech & Blocktech / Daily News
              



Jeudi 5 Mars 2015

Maîtriser le contrôle interne : un enjeu fondamental


Le contrôle interne est un enjeu fondamental qui concerne toutes les entreprises. Nicolas Touchet, directeur associé Baker Tilly France, explique les principes de base à mettre en place.



L'ensemble des organisations sont concernées, même les plus petites.

Les organisations concernées et les enjeux

Les enjeux sont multiples, il s'agit pour l'entité notamment :
· de garantir l'efficacité des activités;
· de garantir la protection des biens ;
· d'accroître la profitabilité ;
· d'accroître la fiabilité des informations financières et opérationnelles ;
· d'identifier et de gérer les risques, notamment de fraudes ou de dissimulation des erreurs commises.

Le contrôle interne et l'environnement de contrôle : les principes

Il s'agit des mesures organisationnelles attachées aux processus et décidées par la direction :
· un traitement, qui peut être manuel, informatisé ou automatique,
· ou un enregistrement ; par exemple, la comptabilisation d'une facture.

Basé sur une approche par les risques, le « la » de l'environnement de contrôle est avant tout à l'initiative de la direction. L'ensemble des collaborateurs doivent être sensibilisés aux actions de contrôle :
· une autorisation ; par exemple pour un investissement, un engagement de dépenses...)
· ou un contrôle ; par exemple : informatisé/automatique, par un superviseur des états de rapprochement bancaire.

Le processus d'autorisation et de contrôle doit être permanent et, idéalement, formalisé.
En valorisant l'intégrité, la transparence, la compétence et les bonnes pratiques, la direction crée un cadre favorable, qu'elle devra matérialiser sous forme de manuel de procédures écrites.

Maîtriser la séparation des tâches : un gage de sécurité

Cette séparation des tâches est possible même dans les plus petites organisations. En effet, même s'il y a très peu de collaborateurs dans l'entité ou dans le service, il existe diverses possibilités de répartir les tâches.

Un des principes de base consiste à s'assurer qu'aucune transaction ne soit laissée aux mains d'une seule personne pour limiter les risques liés aux fraudes.

Quelques exemples :
· Le comptable enregistre une facture d'achat 1 le responsable de service à l'origine de la demande d'achat approuve la facture.
· Le comptable prépare la mise en paiement 1 le responsable du service financier autorise le règlement.
· Le trésorier ou le cas échéant le comptable prépare le paiement par virement 1 le dirigeant signe le virement.
· Le comptable tient à jour la caisse 1 le responsable du service financier ou le cas échéant le dirigeant valide le rapprochement de caisse.
· etc...

Une affaire d'experts

Les experts-comptables et les commissaires aux comptes sont évidemment les mieux placés pour conseiller les directions d'entreprises en diagnostiquant les forces et les faiblesses, en émettant des recommandations sur la stratégie à déployer pour améliorer, notamment, les traitements comptables et l'information financière.

Baker Tilly France en quelques chiffres :
· un réseau fédéraliste de 38 cabinets indépendants répartis sur l'ensemble du territoire français, y compris les départements d'Outre-Mer (Guadeloupe et Réunion) et dans la plupart des pays francophones d'Afrique (Bénin, Cameroun, Congo, Côte d'Ivoire, Gabon, Madagascar, Maroc, République Centre Afrique et Sénégal)
· date de création : 1974
· 138 associés et 1200 collaborateurs
· un siège basé à Paris avec une équipe de permanents
· chiffre d'affaires : 110 millions d'euros
Baker Tilly France est membre de Baker Tilly International :
· un réseau de 150 cabinets et 610 bureaux implanté dans 131 pays
· date de création : 1989
· placé au 8ème rang des réseaux au niveau mondial
· 26 000 associés et collaborateurs
· un siège basé à Londres avec une équipe de permanents
· chiffre d'affaires : 3,3 milliards de dollars US
www.bakertillyfrance.com

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Finyear: latest news, derniers articles


Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos





Finyear - Daily News