Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Les contestations de créances par le mandataire judiciaire doivent être explicites


Dans le cadre de la vérification des créances en procédure collective, les contestations du mandataire judiciaire doivent être explicites, afin que le créancier puisse faire connaître ses explications sur les points contestés.



Philippe Touzet
Philippe Touzet
L’article L. 622-27 du Code de commerce dispose que lorsque la créance déclarée à l’occasion de l’ouverture d’une procédure collective est contestée, le mandataire judiciaire en avise le créancier qui a alors le droit de faire connaître ses explications. Le défaut de réponse du créancier dans le délai de trente jours interdit toute contestation ultérieure.

En l’espèce, une société est placée en redressement puis en liquidation judiciaires. Un syndicat de copropriétaires déclare une créance, qui fait alors l’objet d’une contestation par le mandataire judiciaire. Le créancier ne répond pas dans les trente jours qui lui sont impartis. Cependant, la cour d’appel déclare qu’il n’est pas déchu de son droit de contester la proposition de rejet de sa créance, en retenant que les contestations du mandataire judiciaire étant insuffisamment explicites. La société débitrice et le liquidateur forment un pourvoi en cassation.

Par cet arrêt du 23 septembre 2014, la chambre commerciale de la Cour de cassation rejette le pourvoi et reprend la solution de la cour d’appel. En effet, le mandataire judiciaire avait proposé, dans ses lettres de contestation, le rejet intégral des créances, en indiquant que la déclaration devait être ajustée, notamment sur certains montants comptabilisés plusieurs fois. Mais aucune déclaration n'avait été faite à titre principal, et les postes prétendument comptabilisés plusieurs fois n’étaient pas explicités, de sorte que le créancier n'a pas été mis en mesure de faire connaître ses explications sur les points contestés. Aussi, la cour d’appel a légalement justifié sa décision en décidant que le créancier n’était pas déchu de son droit de contester la proposition du mandataire.

Cette solution est très favorable au créancier, puisqu’au-delà de pouvoir formuler des observations sur la proposition de rejet du mandataire judiciaire, il doit être en mesure de bien appréhender le sens et la portée de cette étape : l’avis de discussion de la créance envoyé par le mandataire doit permettre la tenue d’un véritable débat.

www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTexte=JURITEXT000029510265&fastReqId=783437375&fastPos=1

Philippe Touzet
Avocat à la Cour d'appel de Paris
Cabinet Touzet Bocquet & Associés
Société d’avocats – 7, Avenue de la Grande Armée 75116 Paris
www.touzet-bocquet.com

Les médias du groupe Finyear

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Vendredi 16 Janvier 2015
Notez


DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Recouvrement le 26/01/2015 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour ces précisions, je n'avais pas connaissance de cette décision de 2014 sur les créances comptabilisées plusieurs fois.

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News