Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Le capital au XXIème siècle


Le capital au XXIème siècle - Thomas PIKETTY - Edition le Seuil - 950 pages



Le capital au XXIème siècle
Cette parution « monumentale » (près de mille pages) consacre quinze années de recherches sur la dynamique historique des revenus et des patrimoines. Elle apporte des éléments de réponse théorique sur le grand débat de la répartition des richesses et du creusement des inégalités « ….dans un monde toujours plus injuste…… ».
L’auteur s’est déjà fait connaître, en recueillant de facto, une notoriété internationale, par sa publication en 2011 d’une analyse des hauts revenus en France au XXème siècle dans laquelle il examinait l’évolution des ressources des 0,01% des foyers les plus fortunés.
La question centrale est celle qui anime la pensée marxiste dénonçant la dynamique d’accumulation du capital à sa concentration croissante en quelques mains, comme ce fût le cas au XIXème siècle.
Le progrès technique, les années (hélas perdues) de forte croissance ont certes permis de contrarier cette tendance mais il reste qu’on est passé « …de la société des rentiers à la société des cadres…. ».
Mais selon Thomas PIKETTY cette situation a changé « …..dès lors que le taux de rendement privé du capital peut être durablement plus élevé que le taux de croissance du revenu et de la production…. ».
Le constat n’est pas nouveau : « ….le capitalisme produit mécaniquement des inégalités plus ou moins insoutenables et arbitraires….. » qui laisse croire qu’une société de rentes est en passe de s’imposer dans l’économie capitaliste.
On reste toutefois perplexe sur les éléments de réponse apportés par l’auteur qu’il définit lui-même d’ailleurs comme « …..utopie utile…. » tels que l’impôt progressif sur le capital, l’instauration d’un état social au XXIème siècle avec un impôt mondial sur le capital……
Avec en conclusion un appel sans beaucoup d’optimisme, aux chercheurs pour approfondir les analyses car : « …..ceux qui détiennent beaucoup d’argent n’oublient jamais de défendre leurs intérêts. Le refus de compter fait rarement le jeu des plus pauvres…. »
Avec in fine, l’impression confirmée que le capitalisme, s’il est indissociable de l’inégalité n’en reste pas moins, par la création de richesses qu’il suscite, la pire des solutions …….à l’exception de toutes les autres.

Le capital au XXIème siècle
Jean-Louis Chambon
Président du Prix et du Cercle TURGOT, et de la Fédération Nationale des Cadres Dirigeants


Retrouvez les chroniques de Jean-Louis Chambon sur www.canalacademie.com

Lundi 2 Décembre 2013
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News