Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



Le RGPD est inconnu de plus d’une entreprise sur 4 en Europe


Selon l’étude annuelle EPR 2018 d’Intrum.



- Alors que le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) est désormais obligatoire pour toutes les organisations, l’étude annuelle European Payment Report 2018 réalisée par Intrum souligne que 27% des entreprises en Europe et 36% des entreprises en France ne connaissent pas cette nouvelle réglementation.
- Fait marquant, 12% des grandes entreprises européennes (de plus de 250 collaborateurs), n’en ont pas entendu parler.
- Les entreprises qui ont le plus faible degré d’information se trouvent en Grèce (69%), en Europe balkanique (67%), Slovénie (62%), Norvège (51%) et Lituanie (49%).
- A contrario, les entreprises les mieux informées se trouvent au Danemark (98%), en République Tchèque (94%), en Suède (91%), au Portugal (89%) et en Autriche (88%).
- Le coût moyen pour mettre en oeuvre cette réglementation obligatoire est estimé à 8000 euros pour les PME et 65 000 euros pour les grandes entreprises. Cela représenterait un coût total de 198 milliards d’euros pour les 26 millions d’entreprises au sein de l’Union Européenne **.

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) visant à renforcer et unifier la protection physique et numérique des données à caractère personnel des citoyens européens est devenu effectif ce 25 mai 2018.
Interrogées sur l’impact que pourrait avoir ce règlement sur leur processus de paiement, 27% des entreprises européennes déclarent “n’avoir jamais entendu parler de ce règlement”.

En France, alors que 60% des attaques et vols de données en 2017 concernent les PME (Ministère de l’Intérieur – janvier 2017), 37% d’entre elles ne connaissent pas cette réforme (versus 15% des grandes entreprises).

Ce constant est surprenant dans la mesure où les entreprises qui ne s’y conforment pas, s’exposent à de lourdes amendes pouvant atteindre 4% de leur CA en cas de négligence et jusqu’à 20 millions d’euros en cas de préjudice lié au piratage informatique et au vol de données.
“Chaque jour, chez Intrum, nous avons des dizaines et des dizaines de milliers contacts avec des consommateurs et des entreprises en Europe. Etre en conformité avec la gestion des données personnelles et plus largement avec la réglementation est l’un des pré-requis pour mener nos activités. Nous avons déjà une solide experience en matière de protection des données puisque nous travaillons depuis plusieurs années sur ces questions dans les pays où nous sommes présents. Le RGPD permet d’unifier la réglementation au niveau européen et ne pas se mettre en conformité pourrait être lourd de conséquences. Il est d’ailleurs étonnant que de grandes entreprises en Europe ne soient pas encore au fait de ces questions” declare Anne Williart, directeur général France d’Intrum.

Parmi les autres enseignements de l’EPR 2018 :
- Les retards de paiement reculent depuis 3 ans en France mais restent supérieurs au maximum fixé par la Directive européenne à 30 jours dans les transactions B2B. Le secteur public affiche toujours les délais les plus longs mais la mise en place de la nouvelle plateforme de gestion de la facturation fournisseurs, Chorus, devrait accélérer les délais de règlement.
- Les entreprises en France consentent toujours à rallonger leurs délais de paiement : plus de 6 entreprises sur 10 acceptent de rallonger leurs délais de paiement (65%). Les demandes émanent principalement des PME (79%), des grandes entreprises puis du secteur public.
- Le recours aux sociétés de recouvrement apparaît en tête des mesures prises par les entreprises françaises pour lutter contre les retards et défauts de paiement (62% vs 30% EU). Même si la tendance est à la baisse, elles confient leurs créances encore tardivement (108 jours après la date échéance) en comparaison de la moyenne europénne (82).
- La France fait partie des pays où la notoriété de la directive EU pour lutter contre les retards de paiement est la plus forte : 49% affirment la connaître et soulignent la nécessité de développer sa notoriété (28% EU). Une forte proportion (40%) constate une réduction des délais de paiement (vs. 19% EU – 44% UK).
- Lorsqu’on les interroge sur les actions pouvant être mises en oeuvre pour lutter contre les délais de paiement trop longs, les répondants estiment que la réglementation actuelle (Directive européenne, Loi Hamon et Code de commerce) est désormais suffisante et doit donc être plus systématiquement appliquée. La plupart s’accorde à dire qu’il faut renforcer les contrôles et les sanctions DGCCF.
Le RGPD est inconnu de plus d’une entreprise sur 4 en Europe

Le RGPD est inconnu de plus d’une entreprise sur 4 en Europe
A propos de l’étude European Payment Report 2018
L’étude European Payment Report 2018 est réalisée à partir d’un sondage conduit dans 29 pays européens entre le 24 janvier et le 23 mars 2018. Dans ce rapport, Intrum recueille les réponses de 9 607 entreprises en Europe sur le comportement de paiement et la santé financière des entreprises. Parmi les profils de répondants figurent des CFO, des contrôleurs de gestion ou encore des directeurs du crédit.
* Moyenne basée sur 3 717 entreprises interrogées dans le cadre de l’ EPR 2018 ayant indiqué un montant pour la mise en oeuvre du RGPD
** Données Eurostat

A propos du RGPD : https://www.eugdpr.org/

Crédit image : ©Thomas Bartel DDC by ESIEA
Crédit image : ©Thomas Bartel DDC by ESIEA
Laurent Leloup
Fondateur Finyear
Auteur de "Blockchain, la révolution de la confiance"
CEO Chaineum (ICO Advisor, ICO Boutique)
Membre d'honneur du Cercle TURGOT.

Finyear - Daily News

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear
- Sa newsletter quotidienne :
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Finance Digitale, Cryptofinance.
- Sa lettre mensuelle Le Trésorier


Mercredi 30 Mai 2018
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News