Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



La visée hégémonique de la Chine - L’Impérialisme économique


Antoine BRUNET – Jean-Paul GUICHARD - L’Harmattan - 204 pages – 21€



La visée hégémonique de la Chine - L’Impérialisme économique
« …..Le conflit avec la Chine-totalitaire n’est pas à venir il est déjà présent….. »
C’est cet éclairage sans concession dépourvu des contraintes du politiquement correct, s’inscrivant, à contre courant de la prudence parfois stupéfiante des observateurs politiques ou économiques, que les auteurs projettent sur la réalité et la part d’ombre, la stratégie chinoise.

Une « stratégie hégémonique » et visant à « l’impérialisme économique » subtilement et fallacieusement présentée par le PCC (parti communiste chinois), dans une communication particulièrement cynique : « …..comme celle d’un petit pays peu développé ayant besoin d’une croissance forte pour sortir de son sous-développement…… »(1).

En réalité l’empire du milieu est devenu sous l’impulsion de la révolution silencieuse, initiée en 1989 par Deng Xiaoping, la « nouvelle super-hyper puissance mondiale »(2).
Le grand mérite de ce duo d’auteurs éminents spécialistes de l’économie mondiale tient à lever le voile sur « l’énigme de l’économie socialiste de marchés »(3) : les auteurs démontrent en effet à travers des analyses approfondies à la fois historiques économiques et politiques que contrairement à l’idée généralement reçue, le capitalisme et totalitarisme peuvent parfaitement cohabiter et que le capitalisme-totalitaire pourrait même se révéler si le reste du monde n’y prend garde comme supérieur aux autres formes existantes.

Aussi contrairement à une conviction répétée mais jamais démontrée, la Chine bien que capitaliste n’est pas inévitablement sur la voie de la démocratie. Le capitalisme démocratique n’est pas forcément la forme la plus aboutie du capitalisme……

Les auteurs s’interrogent sur l’étrange passivité(4) des pays développés et proposent des pistes (mais est-il encore temps) pour faire échec à la Chine avec comme ultime solution pour l’Occident, de quitter l’OMC actuelle pour en créer une nouvelle.
Une réflexion tout à fait exceptionnelle qui fera date et qui espérons le sera rapidement intégrée par l’Occident avant qu’il ne soit trop tard.

(1) Théorie de Monsieur Wen, numéro 2 chinois, développée au sommet de Copenhague en Décembre 2009
(2) Première puissance commerciale du monde, première puissance financière et créancière du monde, un PIB (corrigé des parités de pouvoir d’achat) supérieur à celui des Etats Unis, soit plus de 20% du PIB mondial et une grande puissance technique et militaire……
(3) In la chinamérique – Eyrolles – Cercle Turgot – Jean-Louis Chambon
(4) Michel Aglietta considère « la sous-évaluation supposée du yuian comme une opinion préconçue » in la chine sous la direction de Patrick Artus.

La visée hégémonique de la Chine - L’Impérialisme économique
Jean-Louis Chambon
Président du Prix et du Cercle TURGOT, et de la Fédération Nationale des Cadres Dirigeants


Retrouvez les chroniques de Jean-Louis Chambon sur www.canalacademie.com

Lundi 19 Septembre 2011
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News