Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



L’Observatoire des Métiers du Recouvrement 2016 (infographie)


Le recouvrement de créances pèse lourd en France. Chaque année, quelque 1,5 milliard d’euros sont recouvrés au bénéfice des entreprises par les différents professionnels intervenant en la matière.




Des médiateurs dans la relation commerciale, une profession qui peine à évoluer… CreditJob a conduit une enquête auprès des professionnels du recouvrement, dont nous vous restituons aujourd’hui les premiers résultats sous forme d’infographie. Formation, compétences, perspectives : qui sont les femmes et les hommes qui font le recouvrement aujourd’hui ?

L’enquête a été conduite en ligne entre le 4 février et le 4 avril 2016. 257 professionnels du recouvrement nous ont répondu. L’échantillon est plutôt féminin (60%) et en poste (80%). Les non-cadres représentent plus de la moitié des répondants (62%).

La formation : une dominante Finance et Juridique pour les formations supérieures

La spécificité de la formation initiale varie de façon importante selon le niveau d’études. Les professionnels du recouvrement avec les études les plus courtes ont suivi une formation majoritairement « Comptabilité » ou « Commercial » (27% au niveau bac, 47% à bac+2 pour la formation comptable et 22% niveau bac, 45% à Bac+2 pour la formation commerciale), tandis que les plus qualifiés ont une formation initiale orientée « finance » ou « juridique ».

Au-delà de la nature des diplômes, les professionnels du recouvrement ressentent-ils leur formation comme adéquate ? Toutes catégories confondues, 7 sur 10 répondent « oui » ; mais parmi les « niveaux bac et bac+2 », on en compte 2 sur 3 qui estiment que leur formation n’est pas adaptée à leur métier.

Missions et logiciels

Parmi les principales missions à maîtriser, la capacité à gérer des situations difficiles est citée par près de 6 professionnels sur 10, devant la connaissance des procédures d’exécution et les techniques de relance téléphonique.

La collecte d’informations sur le débiteur n’est citée que par un quart d’entre eux.

Au rang des outils maîtrisés, le logiciel SAP arrive en tête : il est cité par 35% des répondants. Viennent ensuite le logiciel Sage maîtrisé par 20% des déclarants. SIDETRADE, outil de gestion financière de la relation client, arrive 4e avec 14% des professionnels interrogés sachant l’utiliser.

Quelles compétences ?

Lorsqu’on leur demande quelles sont les compétences les plus difficiles à maîtriser dans les métiers du recouvrement, les professionnels pensent en tout premier lieu au sens de la négociation (près de 5 répondants sur 10).

Le sens de l’écoute et la fermeté arrivent à égalité avec 35% des répondants.
Derrière viennent les compétences comptables et financières et les connaissances en droit avec 30% des répondants.

La dimension «commerciale» semble donc l’emporter sur la dimension « comptable » et « juridique ».

Et pour le futur ?

Cette photo à l’instant « t » ne cache pas que le recouvrement en France est un métier qui rencontre encore des difficultés à changer. 12% aspirent tout de même à changer de métier et sortir du recouvrement et 40% souhaitent acquérir d’autres spécialités.
Mais, plus de 4 personnes interrogées sur 10 envisagent plus de responsabilités opérationnelles.

Lorsqu’on leur demande de décrire le principal changement à venir dans le recouvrement, ils sont 44% à penser qu’il n’y aura pas de changement notoire.
Pour 25% des personnes interrogées, le recouvrement sera externalisé auprès de sociétés extérieures ou sera regroupé au sein d’un CSP (Centre de Service Partagé).

Laurent Leloup
Fondateur Finyear Group
Expert Blockchain auprès du Pôle de compétitivité mondial FINANCE INNOVATION
Président France Blocktech, association française des acteurs et de l'écosystème blockchain.

Pour lire tous les articles Finyear dédiés Blockchain rendez-vous sur www.finyear.com/search/Blockchain/

Participez aux prochaines conférences Blockchain éditées par Finyear :
Blockchain Vision #4 + Blockchain Pitch Day #1 (7 juin 2016)
Blockchain Hackathon #1 (octobre 2016)

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Blockchain révolution & Digital transformation.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Blockchain Officer
- The Chief Digital Officer

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mercredi 18 Mai 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News