Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



Introductions en bourse européennes au 2015 : chiffres proches de 2014


Les introductions en bourse européennes de l'année 2015 pourraient rivaliser avec les 50 milliards d’euros enregistrés en 2014, malgré le faible redémarrage des marchés de capitaux à la rentrée lié à une volatilité accrue et à une baisse des indices boursiers.



- L'activité des introductions en bourse (IPO) européennes a été modérée au 3e trimestre 2015, avec 53 IPO totalisant 4,6 milliards d'euros. 94% des fonds levés au cours du trimestre l'ont été en juillet, avant que l'accroissement de la volatilité ne vienne perturber les conditions de marché.
- L'activité enregistrée depuis le début de l'année 2015 reste malgré tout solide, avec 258 IPO représentant 35,7 milliards d'euros, soit une diminution de seulement 11% par rapport aux niveaux records atteints l'an dernier (40,3 milliards d'euros levés sur l'année au 3e trimestre 2014).
- Pour PwC, les perspectives de fin d'année sont prometteuses, car l'activité reprend de manière accrue sur toutes les places boursières du continent européen.
- Les experts de PwC estiment que des IPO dépassant un milliard d'euros pourraient avoir lieu au 4e trimestre 2015 ainsi qu'en 2016, alors que se profilent de nombreuses opérations d'envergure, notamment celles de Worldpay, Poste Italiane, Amundi et ABN Amro.

La dernière étude « IPO Watch » de PwC révèle que 53 introductions en bourse ont permis de lever 4,6 milliards de fonds en Europe au 3e trimestre 2015, ce qui représente une baisse de 30% par rapport à la même période en 2014 (76 IPO pour un montant de 6,6 milliards d'euros). La majorité des IPO se sont déroulées au tout début du trimestre, et l'activité doit encore se relever de la torpeur estivale. La seule opération excédant 100 millions d'euros depuis la rentrée est l'introduction en bourse de The Beach Group à Londres (132 millions d'euros).

Activité trimestrielle des IPO européennes depuis 2012

Si Londres reste la 1ère place boursière européenne sur toute l’année 2015, Francfort a enregistré les plus importantes IPO au 3e trimestre

La bourse de Francfort se place en tête ce trimestre, avec la privatisation de Deutsche Pfandbriefbank pour 1,2 milliard d’euros, opération qui représente à elle seule 25% du total des fonds levés par les IPO européennes au 3e trimestre 2015. Les prévisions pour la fin de l'année indiquent que le 4e trimestre devrait également être actif en Allemagne. Les IPO de Covestro (spin-off de Bayer), de Scout24 (spécialiste des petites annonces) et de CHORUS Clean Energy (opérateur de parcs solaires et éoliens) ont déjà permis de lever 2,6 milliards de fonds sur la Deutsche Börse tout début octobre.

À Londres, malgré un 3e trimestre calme – 9 introductions en bourse totalisant 747 millions d'euros – les fonds levés depuis début 2015 dépassent 10 milliards d’euros, et le London Stock Exchange reste le plus grand marché boursier sur l'année. Toutefois, les fonds levés depuis janvier 2015 sont en baisse de 43% par rapport à l'an dernier (109 IPO pour un montant cumulé de 17,8 milliards d'euros). Près de la moitié des IPO réalisées à Londres depuis le début de l’année (31 IPO pour 5 milliards d'euros) concernent le secteur financier, car les trusts et les fonds d'investissement sont les bienvenus à la City pour lever des fonds.

Sur Euronext, l’activité a également été relativement calme, avec 7 opérations réalisées (dont 4 à Paris).

Top 3 des marchés boursiers en Europe au 3e semestre 2015

Introductions en bourse européennes au 2015 : chiffres proches de 2014
La volatilité des marchés mondiaux a freiné les introductions en bourse européennes au 3e trimestre 2015, pour autant les IPO devraient reprendre dès le 4e trimestre

Bien que le nombre de reports d’opérations annoncés publiquement soit resté stable – 10 IPO européennes ont été reportées au 3e trimestre 2015, contre 11 au 2e trimestre, les raisons avancées par les entreprises ont évolué : les entreprises dénoncent désormais les conditions de marché difficiles et non plus les processus de dual track comme au 1er semestre. Les marchés de capitaux mondiaux ont en effet connu leur plus mauvais trimestre depuis 2011, l'accroissement de la volatilité, les incertitudes pesant sur la Chine et sur la politique monétaire des États-Unis ayant déstabilisé les investisseurs durant l'été.

Selon Philippe Kubisa, associé PwC spécialiste des marchés de capitaux :

« Les deux derniers mois ont été un peu comme des montagnes russes – nous avons observé les retombées des perturbations sur le marché boursier chinois avec une montée des indices de volatilité à des niveaux inédits depuis 2011. Les actions et les émissions de dettes notamment sur le marché high yield, ont été malmenées, et ces turbulences ont mis du temps à se résorber. Les sujets qui font actuellement débat portent sur le bon moment pour engager les processus d’IPO et sur l'accueil que le marché est prêt à réserver à de nouveaux émetteurs. »

Malgré la volatilité des marchés européens, le pipeline est bien rempli et comprend de grandes entreprises réputées. Plusieurs candidats dont la valorisation estimée est supérieure à 1 milliard d'euros envisagent une introduction en bourse sur les marchés européens dans le cadre de leur privatisation, tels que Poste Italiane à Milan et ABN Amro Bank à Amsterdam.

Philippe Kubisa fournit son analyse :

« Nous attendons le 4e trimestre 2015 avec grand intérêt. D'un côté, nous avons un pipeline d'IPO européennes prometteur, composé d'entreprises issues de tous les secteurs qui cherchent à s'introduire en bourse. De l'autre, la situation des marchés reste difficile car les investisseurs se méfient de la chute des indices boursiers et les préoccupations quant aux perspectives de croissance de la Chine persistent. Les entreprises se demandent si elles doivent garder leurs cartouches et attendre un retour à la stabilité des marchés. Cependant, compte tenu des annonces récentes, il semble que les entreprises et les banques restent confiantes quant à l'ouverture des marchés au 4e trimestre. »

Les 10 principales IPO du 3e trimestre 2015

Pour aller plus loin, téléchargez ci-dessous l’étude IPO Watch de 16 pages en anglais.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Lundi 16 Novembre 2015
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News