Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News


              



Ingénierie de marques grâce au Storytelling Capital entre Capital Image & Capital Sympathie


Par Jacky Ouziel, Conseil Expert Financier, Concepteur du logiciel de valorisation Sharing Value.



Il était une fois… L’histoire capte notre imagination.

Autrefois, un bon récit rassemblait les gens dans un terroir ou un pays et favorisait un terrain d’entente évoquant émotion, suscitant la passion et créant de l’empathie.

De nos jours, une « Story », de préférence internationale doit :
- intriguer les journalistes ;
- inspirer les consommateurs ;
- motiver le personnel et les actionnaires ;
- rallier des sponsors, etc.

Les histoires (ou Storytelling) sont les éléments de base pour atteindre ses objectifs :
susciter des émotions et ainsi inspirer l’action d’achat, telles sont les plus puissantes façons de créer du Story Telling qui n’est que du Capital Image générant du Capital Sympathie.

Importance du récit dans la communication

Dans Introduction à l'analyse structurale des récits, Roland Barthes (1) écrivait : "le récit est présent dans tous les temps, dans tous les lieux, dans toutes les sociétés ; le récit commence avec l'histoire même de l'humanité ; il n'y a pas, il n'y a jamais eu nulle part aucun peuple sans récit." Et de conclure en ajoutant : "le récit est là, comme la vie."

Le storytelling est ainsi l'application de l'art millénaire du récit à la communication d'une entreprise.
Il s’agit d’une technique narrative qui consiste à favoriser le dialogue avec les consommateurs par le biais d'histoires, travaillées dans le but de générer un fort pouvoir de séduction, en jouant au maximum sur le registre des émotions.

C'est, en d'autres termes, un message publicitaire, construit à partir d'anecdotes et exploitant les leviers du récit traditionnel, pour créer un sentiment d'identification du public, et renforcer les liens entre l'entreprise, son personnage, son design, son jingle… et le consommateur.

Pourquoi le client croit-il au storytelling ?

Le storytelling est puissant parce qu'il nous parle à un niveau émotionnel profond, qui va au-delà de la raison.
Nous croyons aux histoires parce que nous sommes humains, et que certains de nos besoins vitaux n'ont rien d'évident ni de logique.

Le consommateur se laisse emporter par le storytelling]

comme dans un film ou un roman, par transfert d'émotion, et parce que d'une manière ou d'une autre, il s'identifie au récit. Le storytelling est donc, aussi un art de la mise en scène qui consiste à modeler le récit de son entreprise dans le but de capter l'attention de la cible et de parvenir à la fidéliser.

Dans un premier temps, avec le storytelling, le Startuper va donner du sens à la décision du consommateur d'acheter un produit ou un service, et faire en sorte que cette décision entre en collusion avec ses besoins personnels. Cette histoire va le conduire à soumettre son idée au client, à mener à bien sa "customer validation", étape primordiale de la création de sa start-up. Le récit fondateur qui se transforme au fil du temps et se réécrit sans cesse, répond également à un besoin d'ordonnancement : il permet au Startuper de comprendre son projet et de le justifier.

Le storytelling n'est pas seulement qu’un outil pour séduire les consommateurs. Il est tout aussi utile lorsqu'il s'agit de persuader des investisseurs (Pitch pour une levée de fonds)..

Rappelons que les investisseurs misent avant tout sur une équipe (capital humain), sur l'alchimie qui existe entre des cofondateurs, et sur leur capacité à faire vivre leur projet.

Trouver une bonne histoire ne suffit pas. Il faut savoir bien la raconter et l'adapter au public ciblé.

L'objectif du storytelling est bien là : répondre à un besoin du consommateur, en lui racontant non pas une histoire, mais sa propre histoire.

Le protagoniste est celui qui s’adresse au public en personnalisant son histoire autour du désir (d’obtenir quelque chose, besoin de changer le monde, etc…). Des histoires puissantes sur les gens qui surmontent les défis inspirent le lecteur, l’auditeur et in fine, le consommateur.

Les Startupers aiment à raconter l'histoire de leur entreprise : Apple née dans le garage de Steve Jobs à Los Altos ;
Facebook dans la chambre d'étudiant de Mark Zuckerberg à Harvard...
Toute société a en effet une histoire. Cette dernière détaille une expérience personnelle qui a abouti à sa création.
Ce qui est en revanche nouveau, c'est d'édifier une partie de la stratégie marketing d’une nouvelle marque sur ce type de récit.

LVMH crée une marque de mode avec la chanteuse Rihanna !

On apprend dans « les Echos » du 13/05/19 que la Star et le groupe LVMH lancent la marque digitale Fenty qui va proposer du prêt à porter, des chaussures & accessoires.
Cette création intervient après le succès de la ligne cosmétique Fenty Beauty (2). Il s’agit d’une « Instamarque » (marque née sur Instagram) suivie par 100 millions de followers de Rihanna.

En couplant leur histoire (véritable ingénierie de marques), la Chanteuse et LVMH créent des synergies : LVMH apporte, outre le concept du luxe, la crédibilité, le réseau (internet + certaines boutiques) et Rihanna pense (en)chanter son public, en réalisant ses propres spots publicitaires.
Ce binôme espère que son charisme va transformer en clients tout ou partie de ses très nombreux fans, générant de fortes marges, améliorant les résultats et Goodwill du groupe coté.

En attendant, le but est avant tout de faire rêver les consommateurs qui espèrent aussi, un jour, se retrouver dans une situation analogue. Mais cela est une autre histoire !

(1) Revue Communications (1966)
(2) LVMH indique que Fenty Beauty avait atteint, en moins de deux ans, près de 500 millions d’euros de CA avec peu d’investissements matériels. La valeur créée s’avère largement immatérielle.

www.sharing value.fr value.fr

Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

----------------

Chaineum - Conseil haut de bilan & stratégie blockchain
Fondée en 2015, Chaineum est un cabinet de conseil en opérations de haut de bilan offrant une expertise de premier plan en matière d’ICOs et STOs, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
Besançon - Paris + réseau international de partenaires.

About Chaineum
Founded in 2015, Chaineum is a leading corporate finance advisory firm with a strong expertise in ICOs and STOs, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum Segment, Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

https://www.chaineum.com

Mercredi 15 Mai 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News