Quotidien Finance, Crypto Daily News


              



France : les salariés perdent 1/4 de leurs temps de travail sur des tâches administratives


Les sociétés de service dépensent chaque année 218 milliards € dans des tâches administratives, impactant leur productivité.



Unit4 annonce les résultats d'une étude indépendante menée dans plusieurs pays sur la productivité globale et le temps de travail consacré par les employés de bureau à leur mission principale. Dans l'ensemble des pays ayant participé à cette étude, les employés de bureau passent en moyenne 552 heures par an à accomplir des tâches administratives ou répétitives, soit l'équivalent de 69 journées de travail ou d'environ un tiers de l'année de travail.
France : les salariés perdent 1/4 de leurs temps de travail sur des tâches administratives

L'étude révèle que le coût annuel de cette perte de productivité pour l'industrie du service est supérieur à 5 000 milliards de dollars américains dans 11 pays. D'après les réponses obtenues dans le cadre de cette étude et les chiffres officiels, les États-Unis (2870 milliards de dollars) ont les couts administratifs annuels les plus élevés. Singapour (26,3 milliards de dollars) connaît en revanche les coûts administratifs les plus faibles en termes monétaires.

Parmi les ressortissants des pays ayant participé à l'étude, les travailleurs les plus productifs sont les Norvégiens, qui consacrent 81 % de leur temps de travail à leurs fonctions principales. Ils sont suivis de près par les Suédois (78 %) et les Français (76 %). Les personnes interrogées à Singapour sont celles qui passent le moins de temps à accomplir leurs fonctions principales (60 %) ainsi que des tâches administratives répétitives.

Les différences de résultats sont aussi très intéressantes à observer d’un point de vue générationnel. Les travailleurs âgés de plus de 41 ans accordent davantage de temps à leurs responsabilités principales que ceux dont l'âge est compris entre 26 et 30 ans. Parallèlement, les personnes âgées de plus de 50 ans sont celles qui passent le plus de temps à collecter et saisir des données. Malgré cela, les travailleurs âgés de 26 à 35 ans sont plus nombreux à se déclarer en faveur de l'automatisation que leurs homologues âgés de 36 à 40 ans et de 56 à 60 ans, et ils sont plus enclins à penser qu'elle améliorera leur niveau de bonheur. Ils sont convaincus que cette technologie sera disponible sous peu (voire dans un délai d'un an). Lorsqu'on leur demande s'ils feraient confiance aux technologies – à un assistant numérique/virtuel ou à une application logicielle, par exemple – pour gérer des tâches répétitives, près de 9 sondés sur 10 répondent par l'affirmative en Espagne, en Suède et aux Pays-Bas, tandis que moins des trois quarts des personnes interrogées en Allemagne et en Australie sont du même avis. 67% affirment qu’implémenter ce genre de technologie devient capital pour rester compétitif.

« Unit4 s'attache à rendre les logiciels indépendants pour alléger la pression sur l'industrie des services. Nous avons commandé cette étude pour comprendre les points de vue des travailleurs clients, sur la façon dont l'adoption de nouvelles technologies permettant d'automatiser les tâches sans valeur ajoutée pourrait les aider à gagner en productivité », explique, Stephan Sieber, PDG de Unit4.

« Si elles souhaitent être en mesure d'attirer efficacement les talents de demain, les sociétés de services devront automatiser leurs systèmes et les rendre indépendants pour assurer la productivité, mais également pour aider les jeunes employés à s'impliquer davantage au travail, en leur proposant une expérience similaire à ce à quoi ils sont habitués chez eux. Cela leur donnera l'impression qu'ils consacrent leur temps aux tâches à valeur ajoutée et à leur mission principale, et qu'ils sont efficaces. Si elle reste inchangée, la situation pourrait paralyser les entreprises, et en particulier les sociétés de services qui reposent sur les atouts et les résultats de leurs collaborateurs. »

Dans le Top 3 des tâches les plus récurrentes en France par jour : 32% analyse des données, 31% dans la collecte des données, 23% consacre leurs temps à relancer les projets.

Méthodologie :
L'enquête a été réalisée par DJS Research en avril et mai 2017 auprès d'employés de bureau travaillant aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Australie, à Singapour, en Espagne, en France, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Norvège et en Suède. Les résultats s'appuient sur les réponses recueillies auprès d'environ 1 505 employés (au moins 100 réponses par pays, 400 pour les États-Unis).

Crédit image : ©Thomas Bartel DDC by ESIEA
Crédit image : ©Thomas Bartel DDC by ESIEA
Laurent Leloup
Fondateur & directeur des publications Finyear & Blockchain Daily News,
Auteur de "Blockchain, la révolution de la confiance"
CEO Chaineum (ICO Advisor, ICO Organizer)
Membre d'honneur du Cercle TURGOT.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Lundi 25 Septembre 2017
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles



Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



Cryptocurrencies


Finyear - Daily News