Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



De l’importance du contact humain dans les affaires


Quels que soient leur taille et leur profil, il est en permanence rappelé aux entreprises, et ce à juste titre, que sous-estimer l'importance des réseaux sociaux en tant qu'outil de vente et de marketing serait une grave erreur.



Frédéric Bleuse
Frédéric Bleuse
Avec respectivement 3 millions et 23.6 millions de Français sur LinkedIn et sur Facebook, cet essor incroyable pourrait porter à croire que les réseaux sociaux deviendraient plus importants que les traditionnels face-à-face. Ou du moins, qu'il serait normal d'y consacrer plus de temps. En témoignent les 40 % d’utilisateurs de LinkedIn qui affirment consulter ce site de manière quotidienne. Pourraient-ils en dire autant quant à la fréquence de leurs interactions avec des clients existants ou potentiels ? La tendance actuelle laisse à penser que non.

Une part croissante des collaborateurs sont convaincus que l'importance des réseaux sociaux ne fera que se renforcer dans les trois prochaines années : ce pourcentage est ainsi passé de de 42 % à 57 % en l’espace de trois ans. Il semble pourtant sage de rappeler que les réseaux traditionnels sont la pierre angulaire du développement des relations personnelles et de l'établissement de nouveaux contrats. Rien ne fait plus d'effet qu'un orateur expérimenté qui réalise une présentation en temps réel et répond immédiatement aux questions de manière professionnelle. Les affaires sont en effet avant tout des affaires de personnes, et partager un repas, discuter autour d'un verre ou parler en attendant son café reste le meilleur moyen de savoir à qui l'on a affaire.

Il est intéressant d’examiner ce qui différencie les contacts en ligne des contacts réels. Une différence réside dans le simple bavardage, qui agit comme le ciment de toute rencontre professionnelle, qu'elle soit informelle ou non. Que l'on parle du temps, de nos familles, de nos origines géographiques, de nos passions ou de sport, on trouve toujours des points de convergence qui renforcent le lien avec nos interlocuteurs. On se souvient d'ailleurs plus facilement de détails sur une personne qui n'ont aucun rapport avec notre relation professionnelle. L'humour, le contact visuel et le langage corporel sont autant de signes que l'on interprète et assimile lors de rencontres en face-à-face mais qui sont tout bonnement inexistants lors de conversations en ligne.

En réalité, alors que nous sommes sollicités en permanence par nos téléphones et ordinateurs portables, que ce soit au bureau ou en déplacement, le temps réellement dévolu aux contacts humains s'est réduit à peau de chagrin. Et dans la mesure où ces situations sont rares, l'environnement dans lequel ces rencontres sont organisées est devenu plus important que jamais.

71 % des PME placent les rencontres en face-à-face en tête des moyens les plus efficaces pour développer leur activité (contre 61 % pour les grandes entreprises). Ces sociétés, pour la plupart constituées de travailleurs indépendants ou d'entreprises individuelles, s'accordent toutes sur l'importance des contacts personnels. En effet, bien que la technologie moderne nous offre une flexibilité inégalée, elle nous prive par la même occasion de ces fameuses conversations près de la machine à café. Courantes dans les entreprises plus traditionnelles, il n'est pas rare que ces conversations informelles donnent naissance à une idée qui n'aurait jamais vu le jour autrement ou posent la première pierre d'une relation qui s'avérera fructueuse. Il est évident que toute entreprise en pleine croissance doit trouver un équilibre dans le développement de ses contacts aussi bien en ligne que dans la vie réelle. Un conseil donc : ne développez pas votre réseau virtuel au dépens de votre réseau personnel.

Frédéric Bleuse, Directeur Général France de Regus
www.regus.fr

Mardi 15 Mai 2012
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News