Digital Finance, Cryptofinance Daily News | Innovation, Transformation


              



DAF & DRH : partenariat pour la performance


Une étroite relation entre le DAF et le DRH entraine une meilleure performance pour l'entreprise.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
L'enquête de EY a démontré qu'il y avait un lien puissant entre le rendement de l'entreprise et la façon dont ses dirigeants finance et RH collaboraient. Les entreprises, où cette relation est devenue beaucoup plus étroite au cours des trois dernières années, affichent un meilleur résultat, une croissance plus élevée, ainsi qu'une élévation de l'engagement et de la productivité des employés.

Aujourd'hui rien n'est plus banal que de dire que les employés sont le plus grand atout d'une entreprise et il est évident que la main-d'œuvre d'une entreprise est un facteur clé de sa croissance et de sa performance, et que son succès est intrinsèquement lié aux compétences de ses personnels, de leur talent, de leur connaissances et de leur capacité. Cette valeur vaut plus que tous les actifs physiques.

Dans la plupart des sociétés, les employés représentent le plus important poste de dépenses. Une étude a estimé que le coût moyen total du capital humain représente près de 70 % des charges d'exploitation.
Mais, contrairement aux biens matériels que les directeurs financiers ont longtemps mesurés et gérés, les employés sont difficiles à contrôler et à prévoir. Tandis que le DAF alloue les ressources nécessaires à la stratégie de l'entreprise, le DRH s'assure que les bonnes personnes sont au bon poste au bon moment, avec le bon soutien et les bonnes rémunérations.
Les DAF ont avant tout tendance à considérer le capital humain comme un coût, alors que les DRH le voient comme un actif qui nécessite des investissements. En outre, les différences de vues entre la finance et les ressources humaines ont généré une faille que de nombreuses entreprises ont difficilement réussie à combler.

Deux mondes convergent
Pourtant les choses changent. Au cours des dernières années, l'écart entre la finance et des ressources humaines a diminué, les directeurs financiers et les DRH ont brisé le modèle traditionnel qui a façonné leur rôle respectif. Parmi les directeurs financiers et les DRH que EY a interrogés pour cette étude, 80% disent que leur relation est devenue plus collaborative au cours des trois dernières années. Le coût élevé et la rareté des talents, en tête de liste des facteurs, ont entrainé la nécessité d'une relation plus étroite. L'évolution de la stratégie, le modèle d'exploitation, et les produits et services impliquent également de la part des directeurs financiers et des DRH une collaboration plus étroite.

Pour les entreprises performantes, définies comme celles où la croissance de l'EBITDA est supérieure à 10 % dans la dernière année et où des améliorations significatives dans la productivité et l'engagement des employés ont été observées dans les trois dernières années, EY trouve quatre éléments distinctifs liés à cette relation DAF-DRH :

Structure organisationnelle et modèle d'exploitation :
- En moyenne, les entreprises les plus performantes passent 50% de temps en plus sur la relation DAF-DRH,
- 62% des entreprises performantes ont adopté cette relation, contre 42% pour les autres,
- Les entreprises interrogées indiquent une meilleure intégration entre la finance et des ressources humaines - dans les processus, les équipes, les technologies et les systèmes.

Planification stratégique et prise de décision :
- Dans les entreprises performantes, le DAF apporte une plus grande contribution à la planification stratégique des effectifs, et il y a une plus grande collaboration entre la finance et les ressources humaines sur cette activité,
- 58% des entreprises performantes évaluent la collaboration sur la stratégie d'entreprise et le développement comme excellente contre 22% pour les autres,
- 37% des entreprises performantes disent que le partenariat DAF-DRH est principalement tourné vers l'avenir, plutôt que vers le passé, contre 19% pour les autres.

Utilisation de l'analytique :
- Les plus performantes utilisent l'analytique pour mieux comprendre les salariés,
- Pour les ressources humaines il est évident que les données sont des facteurs de décision.

Mesure :
- Les entreprises performantes ont une approche plus rigoureuse pour identifier et suivre les indicateurs clés liés aux ressources humaines,
- 49% des entreprises performantes considèrent que leur entreprise est excellente à l'aide de l'analyse des données pour améliorer les performances des ressources humaines, contre 16% pour les autres,
- 51% des entreprises performantes déclarent que le DAF dans leur organisation est fortement impliqué dans l'identification et le suivi des indicateurs RH, contre 10% pour les autres.

Pour aller plus loin, téléchargez ci-dessous l’étude EY (PDF 40 pages en anglais)


Les médias du groupe Finyear :

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mercredi 21 Mai 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News