Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Changer la banque ou lancer une nouvelle banque ?


Ne serait-il pas plus simple de lancer une nouvelle banque ?



Dans un récent article Chris Skinner cherche à savoir s'il serait préférable de construire une nouvelle banque à partir de zéro, ou de changer la banque existante.

L'une des questions les plus courantes que je me pose est de savoir si la banque doit simplement lancer une autre banque plutôt que d'essayer d'être disruptive et de transformer la banque existante.

L'idée est que la nouvelle banque n'aura pas d'héritage, pas de contraintes, qu'elle peut se développer à partir d'une simple feuille de papier et devenir challenger de la banque (ancienne). La stratégie serait que la nouvelle banque grignote l'ancienne banque au fil du temps jusqu'au moment où l'ancienne banque peut s'arrêter.

Ceci serait une stratégie, mais le problème posé est faux.
Premièrement, la nouvelle banque a l'engagement de grignoter l'ancienne banque, ou est-elle juste lancée pour montrer que la banque peut créer une proposition disruptive en premier ? Deuxièmement, quel est l'engagement de réussite de la nouvelle banque ? A-t-elle le plein soutien de l'équipe de direction de l'ancienne banque en termes de budget, de capital, de ressources et de talents ? Qu'est-ce qui arrive si la nouvelle banque grignote les produits et services des secteurs d'activité de l'ancienne banque ?

Je ne dis pas que c'est impossible à réaliser mais que cela doit être très bien pensé. En particulier le danger le plus grave pour une banque "startup" serait qu'elle soit considérée comme un jouet expérimental. C'est ce que j'observe avec quelques nouvelles marques bancaires : ils ont l'air sympas et brillants, et puis quand vous allez leur parler ils vous racontent que la nouvelle banque est juste là pour permettre à l'ancienne banque d'apprendre de nouvelles astuces bancaires et c'est très décourageant pour ceux qui sont impliqués.

Ainsi la nouvelle banque devrait être considérée comme un enfant du parent. Un enfant a besoin de nourriture et de soins continus. Il doit être soigneusement nourri à la cuillère à bon escient avec juste assez de nourriture pour se développer. Souvent l'intérêt et la motivation de lancer une nouvelle banque est d'éviter le difficile travail de changer la banque existante. Le projet une fois lancé l'intérêt et la motivation commencent alors à décliner, surtout si la nouvelle banque n'atteint pas ses objectifs.

Enfin, la seule vraie raison pour laquelle il vaut mieux lancer une nouvelle banque disruptive est qu'il est tout simplement trop difficile de changer l'ancienne banque. Bien sûr il est facile de bricoler autour de l'ancienne banque mais tout le monde sait qu'il n'y a pas simplement un squelette dans le placard mais des centaines d'autres. Il existe des vendeurs existants, des systèmes existants, des structures existantes, des clients existants et une pensée héritée du passé.

Transformer une banque n'est pas simplement un joli projet de technologie c'est une complète refonte de haut en bas de la banque existante . Chaque aspect des personnes, des produits et des processus doit changer, de même que toutes les propositions actuelles des clients, les méthodes de distribution, d'entretien, etc...

C'est là que ça se complique car comment engager des transformations radicales avec les équipes de direction qui veulent éviter la prise de risque. Elles préfèrent par conséquent esquiver la difficile question de changer la banque et faire le choix de l'option facile c'est-à-dire lancer une nouvelle banque. C'est une excellente idée, mais en réalité, pour les raisons indiquées, c'est probablement un chemin qui mène tout droit à l'échec.

Cet article est traduit avec l'aimable autorisation de Chris Skinner. Certaines modifications mineures ont été apportées afin de tenir compte des considérations de style et de ligne éditoriale de Finyear.

Laurent Leloup
Fondateur Finyear & Blockchain Daily News

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Mardi 11 Octobre 2016
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News