Quotidien Finance, Crypto Daily News


              



Assurance-crédit : Prévenir les impayés


Vous recherchez à développer et digitaliser votre entreprise dans un environnement sûr ? Prémunissez-vous des risques avec l’assurance-crédit !



Quel pays offre le meilleur environnement digital aux entreprises ?

Pour les acteurs de l’assurance-crédit comme Coface, la digitalisation constitue un enjeu majeur pour diversifier leurs portefeuilles clients et une ouverture à l’international de leurs activités. Pour cela, ils doivent proposer de nouveaux services et outils qui permettent une relation directe avec les clients et un gain de temps. C’est dans ce contexte qu’une étude a été menée afin de déterminer le pays le plus sûr pour la transformation digitale des entreprises et leur développement.

Les modalités de l’étude de l’assurance-crédit

C’est l’assurance-crédit Euler Hermes qui a lancé la comparaison entre 115 pays pour déterminer celui qui offre l’environnement digital le plus adapté aux entreprises. Pour établir le classement, l'étude s’est appuyée sur 5 critères qui sont :
- La réglementation et l’environnement des affaires
- Le système éducatif et le dispositif de recherches
- La connectivité
- Les infrastructures logistiques
- La taille du marché
Pour les classer, chaque pays s’est vu attribuer un indice compris entre 0 et 100 pour chacun des critères étudiés. Cela a permis de déterminer les pays les plus sûrs où le risque d'impayés est le moins important puisque la mission d’une assurance-crédit est de protéger contre ces risques comme rappelé sur gataka.fr. Alors qui est sorti grand vainqueur ?

Les États-Unis en tête du classement

C’est sans surprise, que selon l’évaluation menée par cette société d’assurance-crédit, les États-Unis se trouvent en tête du classement avec un score de 87. En effet, ils détiennent la taille de marché la plus importante et un système éducatif et de recherches très solides. Les conditions sont ainsi réunies pour offrir aux entreprises un environnement favorable aux affaires. Tout cela crée un contexte qui favorise la transformation digitale des entreprises et leur assure de pouvoir répondre avec succès aux nouveaux défis digitaux.

L’Europe de l’Ouest tire son épingle du jeu

La surprise de ce classement établi par cette société d’assurance-crédit vient de l’Europe de l’Ouest qui s’en tire particulièrement bien avec 16 pays classés parmi les 30 premiers.

Comme indiqué sur cette page, l’Allemagne parvient à se classer deuxième avec un score de 75,3. Et, parmi les 5 premiers, on retrouve également la Suisse, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Même si les résultats pour ces pays ne sont pas aussi probants que ceux des États-Unis, ils ont l’avantage d'avoir des bases solides en ce qui concerne le développement des savoirs, les infrastructures et la connectivité.
L’Europe de L’Ouest a ainsi su tirer profit de la construction Européenne pour avoir des pratiques réglementaires, un business développé et harmonieux, de meilleures infrastructures en logistique et un système éducatif et de recherche améliorée. C’est donc tout naturellement qu’ils s’imposent dans la tête du classement et sont en mesure d’offrir un environnement de digitalisation favorable aux entreprises.

La France en 19e position

Dans ce classement, la France se place de justesse dans le top 20 avec une moyenne de 65,5. Selon l’économiste Mahamoud Islam, La France a de bonnes infrastructures logistiques et commerciales et qu’elle est propice aux affaires détenant une taille de marché importante puisqu’elle est le second marché de la zone euro. Elle accuse néanmoins un retard en termes de connectivité. Si elle est dans les temps en termes de digitalisation, c’est cet aspect qui doit être amélioré pour gagner des places dans le classement et offrir aux entreprises le climat parfait pour une digitalisation réussie.

Les pays en bas du classement

Si l’Asie parvient à s’imposer peu à peu en soutenant les entreprises dans leur digitalisation, l’Amérique latine, le Moyen-Orient et l’Afrique rencontrent des difficultés dans ce domaine. En effet, la connectivité y est faible, les infrastructures logistiques insuffisantes, de même que la réglementation digitale et la formation. Ce sont les points à développer pour ces pays afin d’améliorer leur indice d'agilité digitale. Sans quoi, il leur est impossible d'accompagner les entreprises dans leur développement digital.

Finyear - Daily News

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear
- Sa newsletter quotidienne :
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Finance Digitale, Cryptofinance.

Read for free :

The daily newspaper Finyear
- Its daily newsletter :
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in Finance innovation, Digital Finance, Cryptofinance.

Mercredi 24 Octobre 2018
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite




Cryptocurrencies



Finyear - Daily News