Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



Zone euro : vers un retour aux taux de croissance d'avant crise ?


L’année 2013 aura été celle de la sortie du cercle vicieux austérité/récession pour la zone euro, avec le retour timide de la croissance. Un rebond conjoncturel bienvenu après 11 trimestres de récession sur les 23 qui se sont écoulés depuis le début de l’année 2008. Pour autant, faut-il s’attendre à un retour de la croissance au même rythme qu’avant la crise de 2008/2009 (en moyenne 2.2% par an entre 2000 et 2007), comme les Etats-Unis semblent en prendre le chemin ? Certainement pas… Et pour cause : la zone euro doit faire face à des pressions structurellement déflationnistes qui limiteront fortement sa croissance potentielle.




A l’origine de ces pressions déflationnistes, le profil démographique de la zone qui sera en effet particulièrement défavorable à la croissance, avec un potentiel limité à 1% maximum à moyen terme. Et le phénomène est de taille : 14 des 15 pays au monde ayant les populations les plus âgées sont européens, et l’Europe va perdre un sixième de sa population sur laquelle reposent les gains de productivité (les 15-45 ans) d’ici 2025, soit 21.5 millions de personnes. L’Italie et l’Espagne seront les pays les plus touchés, puisque le recul de cette tranche d’âge sera de près de 30% dans ces pays.

Zone euro : vers un retour aux taux de croissance d'avant crise ?

Cette trame de fond, renforcée par une décélération de l’inflation salariale et une définanciarisation de plus en plus forte de l’économie européenne entraîne d’ores et déjà un repli de la demande, qui ne retrouvera probablement pas son niveau d’avant crise. D’autant que d’autres facteurs viendront encore compliquer le défi de la zone :

- Un chômage massif chez les jeunes (57% en Grèce, 56% en Espagne, 40% en Italie, 28% en Irlande, 27% au Portugal et 25% en France) et un début d’exode des cerveaux

- Une pénurie de main d’œuvre dans certains secteurs qui pourrait menacer la compétitivité des entreprises européennes et les inciter à délocaliser ces emplois. Environ 500 000 ingénieurs et 900 000 travailleurs dans le secteur des technologies de l’information devraient manquer d’ici à 2025. Ce phénomène est couplé à la difficulté de la zone à attirer des migrants qualifiés, pour occuper ces postes par exemple.

Zone euro : vers un retour aux taux de croissance d'avant crise ?

L’Europe devra donc composer avec tous ces paramètres qui limiteront inévitablement sa productivité, sa capacité d’innovation mais également son potentiel de consommation, entraînant la zone dans une déflation à la japonaise. Pour éviter ce scénario, 2 solutions seraient à examiner : (1) une politique monétaire agressive de la part de la BCE pour doper la compétitivité à l’export de la zone et (2) une remise à plat des dépenses publiques réellement assumables dans un contexte de stagnation plutôt que d’expansion. Deux options encore difficilement envisageables à court terme…

Pierre Sabatier
Pierre Sabatier
PrimeView est un cabinet indépendant de recherche économique et financière, agréé par le Ministère de l’Enseignement et de la Recherche. La recherche PrimeView repose sur une promiscuité avec les sciences du Vivant, qui a permis de construire une méthodologie et une expertise basées sur une meilleure compréhension de la complexité des univers de la finance et de l’économie.
Cette démarche s’appuie sur une étude approfondie des interdépendances et des boucles de rétroaction existant entre les paramètres influençant ces systèmes, faisant appel aux disciplines que sont la macroéconomie, la démographie, l’environnement, la sociologie la politique ou encore la géopolitique.
L’ambition de PrimeView est d’apporter à ses clients une acuité supérieure quant aux évolutions potentielles des modèles économiques et sociétaux, et d’en déduire ainsi les opportunités et les risques sur les marchés financiers. Les services proposés par PrimeView s’appuient à la fois sur l’expertise de Jean-Luc Buchalet et de Pierre Sabatier et sur des méthodes d’analyse transversale des problématiques développées depuis les années 2000.
www.primeview.fr

Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/newsletter

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur

Mardi 4 Février 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News