Quotidien Finance, Corporate Finance, Crypto Finance, ICO, STO, Blockchain Daily News


              



Tendances 2019 en fusions-acquisitions


Clifford Chance publie son rapport sur les tendances 2019 en fusions-acquisitions : des opportunités à saisir dans un environnement en mutation.



Dans son nouveau rapport, le cabinet d’avocats d’affaires international Clifford Chance analyse le marché mondial des fusions-acquisitions en 2019, une année au cours de laquelle les conseils d'administration et les investisseurs qui réussissent seront ceux capables d’identifier les opportunités dans un contexte marqué par les tensions commerciales, l''incertitude politique et des contrôles accrus de la part des autorités de régulation.

Guy Norman, responsable mondial de la pratique Corporate chez Clifford Chance, déclare : « Face à la baisse de la croissance du PIB, au ralentissement de l'économie chinoise et à la hausse de la dette mondiale, les entreprises cherchent de nouveaux moyens de défendre leur position de marché ou de s'implanter dans de nouveaux marchés, notamment en débloquant des classes d'actifs traditionnels pour créer de la valeur, de l'efficacité ou de la stabilité. Les réponses politiques et économiques fragmentées apportées aux défis mondiaux rendent le commerce et les investissements plus complexes, mais elles représentent également des opportunités pour les dirigeants et les investisseurs qui seront à même de bien appréhender ces difficultés. ».

Bien que l'activité mondiale des fusions-acquisitions en 2018 ait connu une légère baisse (-3%) en nombre de transactions par rapport à 2017, la valeur mondiale a pour sa part augmenté (+12%) pour attendre 3.500 milliards de dollars. Parmi les points les plus saillants :
- Les fusions-acquisitions ont progressé en termes de valeur dans toutes les grandes régions. Les hausses les plus importantes concernent l'Amérique du Nord (+14%), l'Europe (+17%) et le Moyen-Orient / l'Afrique (+10%). Les secteurs les plus attractifs ont été le TMT, ainsi que le secteur Energy / Mining / Utilities.
- Les fusions-acquisitions transfrontalières ont représenté 38% des opérations de fusions-acquisitions totales au niveau mondial. Les flux d'investissements transrégionaux les plus importants dans le cadre des fusions-acquisitions sont ceux en provenance d'Amérique du Nord et à destination de l'Europe (238 milliards de dollars), et ceux en provenance de l'Asie-Pacifique et à destination de l'Europe (213 milliards de dollars, soit une hausse de 222%).

Dans ce nouveau rapport, les experts de Clifford Chance analysent quatre thèmes majeurs et leur impact sur le marché mondial des transactions en 2019.

1. Les frontières numériques

La technologie et les données jouent maintenant un rôle central dans les transactions, en particulier lorsqu'elles sont au cœur de différends commerciaux et politiques. Alors que de nombreux gouvernements commencent à réguler de manière plus stricte le cyberespace et l'utilisation des données, les considérations géographiques ont désormais une importance capitale quant à la manière dont les entreprises structurent leurs opérations et s'implantent dans de nouveaux marchés.

Les frontières numériques suscitent de plus en plus d'inquiétude, et on voit se profiler les signes d'un mouvement en faveur de règles globales pour régir le commerce électronique et les flux de données transfrontaliers.

Selon Jennifer Mbaluto, Senior Associate du Groupe Tech et co-responsable de la région Afrique de l’Est chez Clifford Chance : « En 2019, les frontières numériques sont au premier rang des rivalités géopolitiques qui définissent le monde. Comprendre et anticiper leur fonctionnement est la clé pour des transactions réussies. ».

2. La propriété intellectuelle dans les fusions-acquisitions

Les actifs de propriété intellectuelle sont de plus en plus utilisés comme levier pour leur valeur et comme outil de négociation dans les transactions. L’importance grandissante des données en tant que catégorie d'actifs signifie que certaines des opérations les plus intéressantes aujourd'hui impliquent des entreprises qui possèdent un portefeuille riche en termes de propriété intellectuelle. Le rapport de Clifford Chance souligne que ces actifs doivent être traités avec prudence, identifiant notamment des exemples de risques ainsi que des moyens pour réussir.

Ling Ho, Associée spécialisée en propriété intellectuelle chez Clifford Chance à Hong Kong, déclare : « Nous observons une utilisation plus tactique de la propriété intellectuelle pour mettre en place, structurer et contrôler une transaction. Cela peut être complexe mais mettre la pression sur une entreprise pour obtenir et tester le meilleur prix, ou préempter un processus concurrentiel de vente, peut être une stratégie très efficace. ».

3. Les actifs matériels

Des niveaux sans précédent de levées de fonds consacrées aux infrastructures, à l'énergie et à l'immobilier démontrent l'attrait toujours présent pour les « actifs matériels » qui offrent des rendements prévisibles dans un monde incertain. Alors que la demande dépasse l'offre dans les marchés développés, les valorisations élevées forcent les investisseurs à augmenter leur appétit pour le risque.

Thais Garcia, Associée M&A à New York, explique : « Dans un contexte marqué par les restrictions commerciales et les questions de fragmentation, un "langage" global plus cohérent pour les opérations sur actifs réels émerge à mesure que les investisseurs élargissent leurs horizons. »

4. Les partenariats stratégiques : un important outil de gestion de risques, d'adaptation et de transformation

Les partenariats stratégiques et innovants sont une caractéristique notable des opérations d'aujourd'hui. En tant que complément ou alternative aux opérations de fusions-acquisitions traditionnelles pouvant nécessiter des investissements moins élevés, de tels rapprochements permettent aux entreprises de mettre en commun leurs expertises et de partager les coûts pour défendre leur position sur le marché, de pénétrer de nouveaux marchés ou d'acquérir de nouvelles technologies.

La définition d'objectifs très clairs et la planification en amont sont essentielles à la conclusion de tels accords, et le rapport contient des conseils pratiques pour gérer les risques réglementaires, protéger la propriété intellectuelle et assurer l'équilibre entre droits en termes de gouvernance et incitation des principaux acteurs.

Dessislava Savova, Associée de Clifford Chance à Paris et responsable de la pratique des Biens de Consommation et de la Distribution de Clifford Chance au niveau mondial, souligne : « L'intérêt croissant pour les partenariats stratégiques n'est pas limité à la réduction des coûts et investissements. Notamment, ils peuvent permettre aux partenaires d'étendre leur influence géographique, de mettre en commun leurs connaissances et d'accéder à des technologies numériques révolutionnaires. »

Pour consulter le rapport

Laurent Leloup
Fondateur Finyear & Chaineum
Auteur de "Blockchain, la révolution de la confiance"

Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in corporate finance & crypto finance.

----------------

Chaineum - Conseil haut de bilan & blockchain
Corporate finance, ICO STO advisory, levée de fonds, stratégie blockchain
France (Besançon - Paris) + Worldwide Partners.

Lundi 4 Mars 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies



Finyear - Daily News