Corporate Finance, DeFi, Blockchain, Web3 News
Fintech, DeFi, Blockchain, Web3 Daily News by Finyear

Sans l’observabilité full-stack, les entreprises du secteur financier risquent de perdre les bénéfices de leurs efforts d’innovation

Par Erwan Paccard, Director Product Marketing, AppDynamics .


Depuis le début de la pandémie, le secteur banque/finance a poursuivi sa mue vers toujours plus de numérique. En effet, en réponse à une évolution inédite des besoins utilisateurs - clients et employés - les banques et autres institutions financières ont dû rapidement innover et mettre en œuvre leurs projets de transformation à une vitesse sans précédent.

Un récent rapport Deloitte a observé que la COVID-19 a “radicalement transformé le comportement des utilisateurs, en faisant basculer des portions importantes de l'économie en ligne et en augmentant le confort et la volonté des utilisateurs à s'engager numériquement. Elle a également prouvé le bien-fondé, et exposé l'urgence, de la transformation numérique." La concrétisation des initiatives de transformation numérique - lorsque menées intelligemment avec un bon niveau d'investissement - a permis aux institutions financières de proposer de nouvelles applications pour répondre aux attentes et garantir un fonctionnement optimal. Les clients ont pu accéder à leurs services, les salariés ont pu continuer à travailler efficacement de chez eux… le tout en l’espace de seulement quelques semaines.

Il n’est donc pas surprenant de voir les entreprises du secteur désireuses de poursuivre cette trajectoire d’innovation. EY met d’ailleurs en évidence quatre domaines qui continueront d'être les principaux axes de transformation, tant pour les acteurs établis que pour les fintechs : redéfinir l'expérience client, adopter une vision mobile-first, développer une stratégie de données pour la personnalisation et migrer vers les bonnes plateformes technologiques, notamment le cloud public. Et parallèlement, nous continuerons de voir les grandes banques chercher à intégrer l'open banking pour offrir une personnalisation toujours plus importante aux clients.

Un niveau d'innovation accélérée durable ?

Si les dirigeants du secteur sont désireux de continuer à investir et innover, les responsables informatiques ne sont pas sans réticences. Ainsi, 76% d’entre eux craignent de ne pas disposer des outils nécessaires pour maximiser le plein potentiel de ces investissements.

Une inquiétude notamment due à la complexité qui a submergé de nombreux départements IT ces deux dernières années, résultat direct de la rapide accélération des initiatives de transformation numérique. Ils doivent désormais gérer des environnements complexes et fragmentés, entre systèmes traditionnels et cloud. Et malheureusement, la plupart d'entre eux ne disposent pas des outils et des informations nécessaires pour surveiller l’ensemble de leur pile technologique.

Plus de deux tiers (70 %) des responsables informatiques du secteur de la finance, s'appuient encore sur de multiples solutions de surveillance sans vue globale et intégrée. Par conséquent, ils n’ont pas la visibilité nécessaire sur l’ensemble de leur pile technologique, depuis les applications jusqu'à l'infrastructure centrale, notamment le réseau, et la sécurité. Il est donc extrêmement difficile d'identifier la cause des problèmes.

Mais les responsables n'ont pas seulement besoin de visibilité. En effet, la plupart d'entre eux ne sont pas en mesure de relier performances techniques et impacts métiers et n'ont donc aucun moyen de savoir quels sont les problèmes qui auront de lourdes conséquences sur les utilisateurs et l'entreprise. Ils sont incapables de prioriser les actions et les investissements en fonction des impacts métiers et doivent se fier à leur instinct plutôt qu'à des mesures d’impact quantifiées en temps réel.

Maintenir la dynamique avec l’analyse de l’impact métier

Les dirigeants d'entreprise doivent comprendre qu'il ne s'agit pas seulement d'un problème technologique. Ce manque de visibilité a des implications importantes sur leurs efforts de transformation numérique et, en fin de compte, sur leur capacité à rester compétitifs. En 2021, 73 % des responsables informatiques des services financiers craignaient que l'incapacité à relier l’observabilité full-stack aux impacts métier leur soit préjudiciable et 80 % ont déclaré avoir besoin d'outils d'observabilité plus complets pour que leur entreprise puisse atteindre ses objectifs.

Nous sommes à un moment charnière pour les institutions financières qui cherchent à intégrer les compétences, les structures et les processus appropriés pour rester compétitives sur un marché en constante évolution. Les dirigeants savent qu'ils doivent créer une culture de l'innovation au sein même de leur entreprise, et cela dépendra en grande partie de la capacité de leur département IT à mener et à soutenir une transformation numérique rapide. Malheureusement, trop de responsables informatiques ne disposent pas des outils et de la visibilité dont ils ont besoin pour offrir des expériences numériques irréprochables. Ils doivent donc constamment colmater les brèches, au lieu de pouvoir se concentrer sur l'innovation stratégique.

Après des mois au cours desquels tant de progrès ont été accomplis sur les questions d'innovation et de modernisation, les dirigeants du secteur financier risquent d’en perdre certains des bénéfices. En laissant ce problème s'aggraver, ils ne récolteront pas les fruits des investissements réalisés et surtout, ils perdront leur avance dans la course à l'innovation. C’est un fait, les conséquences de cette situation seront graves.

Les dirigeants et les responsables informatiques doivent alors commencer à fournir à leurs départements IT les solutions nécessaires, leur permettant d’avoir une vue d’ensemble de la pile technologique et leur permettre de relier performances techniques et impacts métiers. Ce n'est qu'à cette condition qu'ils pourront poursuivre sur leur lancée et faire de l’innovation le fer de lance de leur stratégie.

Mercredi 16 Février 2022




OFFRES D'EMPLOI


OFFRES DE STAGES


NOMINATIONS


DERNIERES ACTUALITES


POPULAIRES